Le Café qui réveille l'Info
bdsm dominant edging sub and sucks his dick.www.weneedporn.online
jachub
bizontube

Top 5 du 11 Octobre 2021

1- Requêtes de Ousmane Sonko dans l’affaire Adji Sarr : Le juge a réagi, voici ce qui bloque le dossier

La semaine dernière, Ousmane Sonko, accusé de viol par la masseuse Adji Sarr, avait déposé deux requêtes sur le bureau du juge d’instruction. D’abord, pour disposer du dossier, puis pour pousser les autorités judiciaires à fixer une date pour les auditions de fond, dans l’affaire qui le lie avec Adji Sarr.

Après ces requêtes, les choses ont bougé du coté du juge d’instruction. En effet, le juge a pris connaissance des requêtes de Sonko et les a transmit au Procureur de la République. D’après Les Echos, ce dernier doit donner son avis, pour que le juge puisse rendre son ordonnance.

Mais actuellement, les dossiers calent dans le bureau du Procureur de la République. Actuellement, les dossiers sont toujours au parquet et le Procureur n’a toujours pas rendu son avis. Ce qui fait que pour le moment, le juge ne peut toujours pas rendre sa décision au clan de Ousmane Sonko.

Dès que le Procureur aura retourné le dossier au juge d’instruction du 2e cabinet avec son avis, ce dernier pourra rendre son ordonnance dans laquelle il pourra accorder ou refuser les requêtes de Ousmane Sonko, informe Senenews.

2- Rentrée scolaire : 121 000 enseignants en classe aujourd’hui

Ce lundi 11 octobre, 121 000 enseignants du préscolaire au secondaire, en passant par l’élémentaire et le moyen prennent service.

Il s’agit d’enseignants, de proviseurs, de principaux de collège et de surveillants. Un dispositif sera mis en place pour faire vacciner les enseignants qui le désirent.

Toutefois, « aucun enseignant ne sera interdit d’accès aux salles de classe parce qu’il n’est pas vacciné », précise le Directeur du contrôle médiale scolaire, Dr Aliou Dia.

« La vaccination est un acte volontaire et gratuit. Notre pays dispose d’assez de vaccins pour prendre en charge la demande », garantit-il, par ailleurs, rapporte lesoleil.sn.

3- Frapp : “Le juge doit sauver l’honneur de la justice en relaxant Guy Marius Sagna”

À DÉCOUVRIR

Le procès de Guy Marius Sagna en “flagrant délit de diffusion de fausses nouvelles” s’est déroulé dans un tribunal barricadé et une ville de Dakar infestée de policiers et gendarmes.

“Pour avoir dénoncé le refus par la gendarmerie de prendre la plainte des 5 militants du FRAPP agressés au vu et au su de tout le monde, le procureur demande dans son réquisitoire « 2 ans dont 6 mois ferme de prison » au nom qu’il faut “protéger l’institution gendarmerie”, rapporte un communiqué du Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine.

“Il apparaît clairement dans cette cabale judiciaire que le juge doit sauver l’honneur de la justice en relaxant purement et simplement Guy Marius Sagna. C’est ce que attendent tous les justiciables Sénégalais, tous les Africains et les internationalistes de la justice Sénégalaise”, poursuit Frapp. (Avec Senego)

4- Clinique des Madeleines : Ce que révèle l’enquête sur le bébé calciné, la machine judiciaire en branle…

Le quotidien Libération révèle de nouveaux éléments dans l’enquête sur l’affaire du bébé mort calciné à la clinique des Madeleines.

L’enquête confirme la négligence criminelle de la clinique dont le responsable moral et cinq agents sont dans le collimateur de la justice.

Dès sa naissance, le bébé de sexe féminin, avait une jaunisse. C’est ainsi qu’il a été mis sous photothérapie afin de réduire le taux de bilirubine.

Mais, le nouveau-né a été oublié pendant trop longtemps sous les rayons ultra-violets et dans l’indifférence totale.

En effet, l’autopsie révèle que le nourrisson est mort d’une asphyxie doublée de plusieurs brulures au niveau du corps, informe Seneweb.

5- Sommet France-Afrique : Emmanuel MACRON zappe les Chefs d’État africains et engloutit 7 millions d’euros …

Le Président français Emmanuel MACRON a tenu son sommet France-Afrique sans ses pairs africains. Une sorte de ‘’zapping’’ au premier degré que le locataire de l’Élysée a infligé aux Chefs d’État africains.

Côté évènementiel et conseil, ce raout a coûté , selon les informations obtenues par Confidentiel Afrique, la bagatelle de 7 millions d’euros. Selon nos informations, le célèbre publiciste français Richard Attias a été zappé au profit de l’agence ESCAPE basée à Paris, qui a raflé ce juteux marché. (Avec Igfm)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.

film semi korea quest for her sexy booty.
antarvasna
harcore milky deepthroat.tokyo hot