Le Café qui réveille l'Info
bdsm dominant edging sub and sucks his dick.www.weneedporn.online
jachub
bizontube

Inédit à Diourbel : Un étudiant de l’Ucad, ligoté puis enchaîné et transformé en talibé dans un daara

On se croirait dans un film hollywoodien, sauf que ce n’est pas du cinéma ! La scène incroyable, mais vrai, s’est passé dans un daara situé à Diourbel. Selon des informations exclusives de Seneweb, un étudiant en première année à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar a été ligoté à Rufisque puis acheminé dans un daara au quartier Keur Goumag du Baol.

Arrivé à destination, le jeune homme âgé de 21 ans a été détaché avant d’être enchaîné au niveau des jambes et des mains. Et il a été confié à un maître coranique pour sa rééducation.

Mais l’étudiant transformé en talibé n’a duré que quelques heures dans le daara. D’après des confidences faites à Seneweb, M.N pour ne pas le citer a manœuvré jusqu’à couper la chaîne qui liait ses deux mains. Ainsi, il a commencé à sauter pour prendre la fuite durant la nuit. Et le jeune homme a atterri devant les policiers en faction au niveau de ce quartier.

D’après nos sources proches du dossier, l’étudiant en première année à l’Ucad a retracé le film de son calvaire aux éléments du commissariat central de Diourbel. Ces derniers ont enlevé la chaîne qui liait aux pieds. Et la police a ouvert une enquête pour élucider cette rocambolesque histoire.

Il ressort des investigations faites par les enquêteurs que le père de l’étudiant reproche à son fils d’être un voleur et un fumeur de chanvre indien. Ainsi, l’homme qui était alité, a voulu rééduquer son fils âgé de 21 ans. Le papa de M.N a donc mandaté le commerçant C.F pour qu’il achemine son fils au niveau d’un daara à Diourbel.

Exécutant les ordres du père de l’étudiant, le commerçant a ligoté M.N comme un mouton avant de le mettre dans un véhicule. Une fois à Diourbel, C.F a acheté des chaînes. Et il a détaché l »e jeune homme avant d’enchaîner ses deux pieds et ses mains. Puis, ledit émissaire a confié l’étudiant au maître coranique avant de rentrer à Rufisque.

Après le récit de la victime, le commerçant âgé 46 ans a quitté la ville de Mame Coumba Lamb pour déférer à la convocation des éléments du commissaire Mor Ngom. Suite à son interrogatoire, le mandataire du père de l’étudiant a été placé en garde-à-vue à la police de Diourbel. Finalement il a été déféré hier mercredi au tribunal de grande instance du Baol pour voie de fait et traitement inhumain. Puis, il a été placé sous mandat de dépôt. Et ce commerçant domicilié à Rufisque dort actuellement à la prison centrale de Diourbel.

(Avec Seneweb)

Les commentaires sont fermés.

film semi korea quest for her sexy booty.
antarvasna
harcore milky deepthroat.tokyo hot