Le Café qui réveille l'Info
bdsm dominant edging sub and sucks his dick.www.weneedporn.online
jachub
bizontube

Top 5 du 21 Septembre 2021

1- New-York : comment Farba Ngom a financé l’accueil de Macky

On en sait un peu plus sur l’accueil réservé au Chef de l’Etat à New York par la communauté sénégalaise. Il faut plutôt dire communauté Hal Pulaar. A l’œuvre, son griot attitré, Farba Ngom, qui a balisé le terrain avant l’arrivée de son « Guer » de président, rapportent des sources du journal Le Témoin.

Ayant devancé le chef de l’Etat, il a tout entrepris pour lui éviter un accueil impopulaire. Et c’était pour sortir la grosse fortune. Sept millions à chaque groupe de Hal Pular venus de Washington, Kentucky, Philadelphie, Atlanta et New York. De bienheureux convoyés en avions et bus avec pour chaque militant 250 dollars (120. 000 Cfa), révèle le journal.

L’ingénieux Farba ne s’en est pas arrêté là. Il a également payé la communauté de New-York pour barrer la route à toute manifestation hostile. Mais l’opposition n’a pas encore dit son dernier mot. En effet, une grande marche est prévue ce mardi devant l’Ambassade du Sénégal à New-York, informe Pressafrik.

2- Le Sénégal importe environ 90% de ses médicaments, révèle le ministre Abdou Karim Fofana

En 2019, le marché du médicament au Sénégal a représenté une valeur de plus de 150 milliards de francs Cfa dont 80% captés par le secteur privé et 20% par le secteur public, d’après le ministre chargé du Suivi et évaluation du plan Sénégal émergent. Le pays importe environ 90% de ses médicaments. Pour une souveraineté sanitaire et pharmaceutique et éviter cette situation de vulnérabilité de notre pays durant la pandémie, le gouvernement a instauré le Plan de relance du secteur de l’industrie pharmaceutique. (Avec le Quotidien)

3- Course pour les locales : Khalifa Sall, Sonko et Co installent leurs comités électoraux dans tous les départements

Les membres de la coalition de l’opposition Yewwi Askan Wi continuent la consolidation de leur structure. Les listes des candidatures pour les départements, les communes et les villes sont en train d’être affinées.

En outre, indique le quotidien Source A, dans chaque département, un comité électoral départemental a été mis en place. Des listes vont être faites sur la base d’un consensus. Ce, dans toutes les localités du pays où les travaux vont être bouclés d’ici le 24 septembre. A noter qu’une commission d’investiture pour la supervision des opérations ainsi que l’arbitrage en cas de conflit a été mis en place pour trancher en cas de divergence. (Avec Walf)

À DÉCOUVRIR

4- Vidéo de Bougazelli : La gendarmerie râle après l’audition de ses enquêteurs

L’audition des gendarmes sur la vidéo de Bougazelli qui a fuité dans les réseaux sociaux suscite le malaise au sein de la Maréchaussée.

Des officiers interrogés par Les Échos estiment que leurs collègues n’ont rien fait d’illégal dans le cadre de cette affaire. Ils expliquent que c’est pour bien faire leur travail qu’ils ont décidé de filmer Bougazelli alors que celui-ci tentait de les corrompre.

Ils dénoncent et redoutent une fragilisation de leur corps.

La vidéo fuitée de Bougazelli fait partie de quatre vidéos dont disposent les enquêteurs de la Section de Recherches. En filmant Bougazelli, les gendarmes ont voulu bétonner leur dossier. Et, en déférant Bougazelli, les pandores ont remis 18 scellés au parquet, dont une clé Usb.

Pourquoi ne pas voir du côté du parquet, s’interrogent ces officiers sous anonymat, rapporte Seneweb).

5- Vol de conteneurs au Port de Dakar : la femme d’un gradé de l’armée impliquée

Mansour Diop et ses complices dans le vol de conteneurs au port autonome de Dakar, voient les choses se corser. Ils ont bénéficié d’un retour de parquet. Une information judiciaire a été ouverte pour élucider ce dossier qui atterrit en instruction. Mais, une forte pression est exercée sur la justice pour desserrer l’étau autour de la bande à Mansour Diop. Hier, la journée a été très longue, pour certains magistrats du tribunal de grande instance de Dakar qui ont subi une pression énorme. Les appels téléphoniques sont venus de parts toutes pour supplier les juges de mettre la pédale douce dans le traitement de l’affaire du vol de conteneurs de Maersk line au port de Dakar.

Selon nos confrères du journal « l’Observateur » une affaire pour laquelle Mansour Diop, patron de la société « Proxy », ses complices Ibrahima Diop, Momar Ndiaye, Badou Ndoye, Mariama Diop en sa qualité de directrice de la société ayant pour sigle « F.i.e.v », et l’entrepreneur Niyeu M. gomis, sont arrêtés. Si ce dossier a suscité une telle importance en haut lieu, c’est parce que l’une des présumées complices est, d’après des informations de l’observateur, « l’épouse d’un haut gradé de l’armée ». (Avec Dakaractu)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.

film semi korea quest for her sexy booty.
antarvasna
harcore milky deepthroat.tokyo hot