Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 14 Septembre 2021

1- Le Sénégal se rappelle Mame Abdou Aziz Dabakh 24 ans après

Le troisième khalife général des Tidianes a été rappelé à Dieu un 14 septembre 1997. Et depuis, tous les Sénégalais, toutes religions confondues, se remémorent l’homme notamment son discours. En réalité, Mame Abdou, comme on aime à l’appeler affectueusement, a su émettre des fatwas qui s’adressaient à l’humain en tant que tel. Ce qui leur donne un caractère universel, unificateur. 

Aussi, Mame Abdou rappelait souvent l’importance du sens de la responsabilité notamment à l’endroit des politiques. Ses discours envers les députés ou lors du décès de Lamine Gueye restent toujours actuels.

C’est essentiellement ce qui continue de marquer les esprits surtout dans un monde ou de plus en plus la division est le maître-mot. Division politique, sociale. Et le tout au profit des intérêts individuels.
En vrai, rendre hommage à Mame Abdou devrait revenir à capter plus que jamais l’essence de son discours. Il faut en réalité dépasser l’émotionnel et transformer en actes son discours. (Avec Seneweb)

2- Affaire Kilifeu et Simon : Le dossier confié au 2ème cabinet

Selon les informations de Libération online, le parquet a demandé l’ouverture d’une information judiciaire contre Kilifeu et Simon. Les mêmes sources renseignent que le dossier a été confié au juge du deuxième cabinet. Kilifeu et Simon, qui sont défendus par Mes Koureïssi Ba, Bamba Cissé, Moussa Sarr et Ciré Clédor Ly, seront édifiés sur leur sort dans les prochaines heures. En attendant, Kilifeu a annoncé, via ses conseils, avoir déposé plainte après la diffusion de la vidéo à l’origine de ses déboires. (Avec Libération online)

3- Visite Touba : S. Abdou Lahad Mbacké Ibn S. C. Sam Ndoulo promet du feu à Macky

Serigne Abdou Lahad Mbacké Ibn Serigne Cheikhouna Sam Ndoulo est très remonté contre le président de la République, Macky Sall, attendu samedi à Touba, pour une visite de courtoisie à quelques jours du grand magal prévu les 25-26 septembre. Le jeune marabout demande à toutes et à tous de porter des brassards rouges pour accueillir le chef de l’Etat.

“Le président de la République, Macky Sall n’a rien fait pour la ville sainte de Touba”, déclare Serigne Abdou Lahad Mbacké Ibn Serigne Cheikhouna Sam Ndoulo, qui promet de saboter la venue du chef de l’Etat à Touba, ce samedi. Très frustré, il demande à Macky de ne pas politiser sa visite. (Avec Senego)

4- Passeports diplomatiques : Les bénéficiaires dévoilés, les députés convoqués à la DIC

À DÉCOUVRIR

La Division des investigations criminelles (DIC) en charge de l’enquête sur l’affaire des passeports diplomatiques a dévoilé l’identité des bénéficiaires de ces documents de voyage.

Il s’agit de O. Sall, né le 13/01/1999à Salémata ; M. A. Sall, né le 26/12/2014 à Kédougou ; A. Sall, née le 10/10/2001 à Kédougou et S. Wagué, née 13/04/1999 à Thiaguetto.

Ils ont tous été présentés comme étant les enfants et l’épouse du député d’El Hadji Mamadou Sall dans leur demande d’établissement d’un passeport diplomatique.

S. Wagué, titulaire du passeport diplomatique numéro 17D… du 22/11/2018, présentée comme l’épouse du député Mamadou Sall, a une photo de son passeport différente de celle figurant sur la fiche d’identification nationale de la Daf.

Les députés Sall et Biaye convoqués à la DIC

En attendant la levée de leur immunité parlementaire, les députés de BBY, Mamadou Sall, Boubacar Biaye ainsi que Sadio Dansokho, président du Conseil départemental de Saraya, ont été convoqués à la DIC pour auditions.

Aux dernières nouvelles, rapporte Libération qui donne l’information, ils n’ont pas daigné répondre aux enquêteurs au motif qu’ils seraient hors de Dakar. (Avec Seneweb)

5- Covid-19 : Cette région du Sénégal où le variant Delta continue à faire des ravages

Les communiqués récemment publiés par le ministère de la Santé et de l’Action sociale font état d’une baisse remarquable des cas de Coronavirus au Sénégal. Mais à Kolda, la tendance en est autre.

Pour le Directeur du Centre des opérations d’urgences sanitaires (Cous), la région de Kolda est à surveiller « car étant depuis deux semaines sur une hausse du nombre de cas. A côté de cette région du Sud, celles de Matam, Louga, Kédougou et Tambacounda aussi ne sont pas encore dans une tendance baissière franche ». (Avec Senenews)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.