Le Café qui réveille l'Info

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 12 Septembre 2021

1- Guinée : le CNRD nomme la générale M’Mahawa Sylla à la tête du gouvernorat de Conakry

Une semaine après le coup d’État qui a renversé Alpha Condé dimanche dernier, le Comité national de redressement et du développement (CNRD) a effectué sa première nomination. La générale de brigade M’Mahawa Sylla a été nommée à la tête du gouvernorat de Conakry. Elle est la première et unique femme à avoir accédé au grade de général dans son pays, le 8 mars 2020. Et la première femme à ce poste stratégique. (Avec rfi)

2- Fin de l’opération Barkhane : un défi logistique

Les jours de l’opération Barkhane sont désormais comptés : dans quelques mois la plus longue opération extérieure de l’armée française laissera la place à une nouvelle opération confiée aux forces spéciales. Plusieurs bases avancées au nord du Mali comme celles de Tessalit et de Kidal seront bientôt fermées. Un redéploiement qui va nécessiter un énorme travail logistique, en particulier sur la base de Gao, qui est la plus importante emprise militaire française au Mali. (Avec rfi)

3- Burkina : les syndicats du BTP pointent la responsabilité des autorités dans le drame de Koudougou

Une semaine après l’effondrement d’une dalle sur un chantier à l’université de Koudougou, les syndicats des travailleurs du bâtiment et travaux publics sortent de leur silence. Ils accusent le gouvernement d’être le premier responsable, n’ayant pas pris le soin d’exercer le contrôle nécessaire pendant l’attribution et l’exécution du chantier qui a coût global de 20 milliards de francs CFA. (Avec rfi)

4- Gabon : la présidente du réseau des ONG des malades du Sida dénonce l’utilisation d’ARV périmés

Les autorités gabonaises sont accusées de distribuer des antirétroviraux périmés aux personnes atteintes du Sida. Des accusations portées par la présidente du Réseau gabonais des associations des personnes porteuses du VIH, Mariam Fatou Moussounda Nzamba. L’affaire fait grand bruit et les autorités n’ont pas tardé à réagir.

Dans un communiqué, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong s’est dit scandalisé et a affirmé avoir ouvert une enquête urgente. Les coupables seront sévèrement punis conformément à la règlementation en vigueur, a-t-il promis. (Avec rfi)

5- Libye : le chef du Parlement promulgue la loi électorale sur la présidentielle

Aguila Saleh, le chef du parlement libyen a ratifié jeudi 9 septembre une loi électorale permettant d’organiser l’élection présidentielle. Cette loi est composée de 77 articles et précise le mécanisme d’élection, les conditions pour s’y présenter et les prérogatives du prochain président. Elles permettent surtout aux citoyens de choisir leur président au suffrage populaire direct. (Avec rfi)

6- Zimbabwe : bataille juridique autour de la dépouille de Robert Mugabe

L’ancien président du Zimbabwe, décédé en 2019 après 37 ans au pouvoir, repose dans son village natal. Cependant, au mois de mai, un chef traditionnel local, saisi par un villageois, a ordonné l’exhumation du corps pour l’enterrer au cimetière des Héros de la nation (National Heroes Acre), à Harare. Ce chef considère que le lieu de la sépulture n’était pas conforme aux coutumes. Trois enfants de M. Mugabe contestent ce jugement. (Avec rfi)

7- Le Tchad cherche le soutien financier du Qatar

Le président du Conseil militaire tchadien Mahamat Idris Déby doit s’envoler ce dimanche pour le Qatar pour une visite de plusieurs jours. Une rencontre doit notamment avoir lieu avec l’Emir Tamin Ben Hamad Al-Thani. Plusieurs ministres se trouvent déjà à Doha pour des discussions. Le Tchad compte sur l’émirat pour l’aider financièrement, mais il pourrait aussi jouer un rôle dans le processus politique. (Avec rfi)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.