Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 30 juillet 2021

1- Kilifeu se lave à grande eau, gèle ses activités de « Y’en a marre », se met à la disposition de la Justice et demande au procureur de s’autosaisir

L’activiste qui estime être victime d’un complot a rejeté toutes les accusations. Selon lui, contrairement à ce qui a été rapporté, il n’est mêlé ni de près ni de loin à un quelconque trafic. Kilifeu affirme qu’il a été certes question de transaction, mais elle concerne un véhicule qu’il avait vendu à celui avec qui on le voit discuter sur la vidéo. A l’en croire, ce dernier, » un ami de longue date », lui remettait une partie de l’argent. Brandissant un document pour prouver ses dires, Kilifeu soutient mordicus que l’argent c’est dans le cadre de cette transaction.

S’agissant du visa, le rappeur reconnaît avoir proposé son aide à un ami qui tentait d’évacuer son enfant à l’extérieur. D’ailleurs, indique-t-il, il était en train de chercher dans ses contacts quelqu’un qui pourrait lui donner le numéro du consul pour « trouver un rendez-vous officiel ».

Et pour montrer qu’il n’a rien à se reprocher, Kilifeu déclare qu’il ne quittera pas le pays et se met à la disposition de la Justice qu’il invite à s’autosaisir de l’affaire. Pour ce faire, il déclare geler toutes ses activités dans le mouvement Y’en a marre pour, dit-il, mettre ses membres à l’aise, d’après Walfadjri.

2- Le CNRA censure la série « Infidèles », Jamra exulte

« Jamra félicite le Cnra et salue le Patriotisme culturel dont il a fait preuve, pour mettre un terme aux frasques à répétition de cette série perverse. Il faut que force reste à la loi pour une bonne préservation de nos valeurs socio-culturelles et un respect absolu des règles qui régissent l’industrie cinématographique et audiovisuelle », s’est réjoui Mame Mactar Gueye.

« Il est grand temps également que l’État mette de l’ordre dans ce secteur de l’audiovisuel, de plus en plus envahi par des affairistes, principalement mus par des appétits financiers voraces, au mépris de la préservation des nobles valeurs que nous ont généreusement léguées nos vaillants ancêtres. Et au détriment de la sauvegarde de la santé mentale et morale des enfants », a déploré le vice-président de Jamra.

3- « Testé positif malgré la vaccination contre la Covid-19 » : Quand l’annonce du ministre de la Justice fragilise la communication sur la vaccination…

Voici la réaction du Dr Boubabacr Signaté largement reprise dans les réseaux sociaux : – Est-ce-que ce communiqué de presse était nécessaire et indispensable ? Il ne fera que renforcer le camp des sceptiques à la vaccination.

– Oui, vous pouvez être vaccinés et contracter l’infection à Covid-19, ce n’est pas surprenant, c’est possible, c’est prévisible, mais ce n’est pas un problème. Ça ne veut pas dire que vous n’avez pas été protégé.

– Aucun vaccin ne protège à 100%, les plus performants contre la Covid-19 sont efficaces à 95%. Donc il y aura toujours 5% des vaccinés qui ne seront pas protégés. Tout de même, ces 5% seront protégés contre les formes graves qui les auraient envoyées dans les unités de réanimation. Au pire ils vont développer une forme bénigne, dont ils se remettront au bout de quelques jours.

– Monsieur le ministre, prompt rétablissement, mais il faut revoir le CV de votre chargé de com, envoyez-le en formation, recyclez-le, faites ce qu’il faut, mais faites-le vite. Reconsultez également votre médecin traitant, qu’il vous explique mieux cette histoire de  » Malgré la vaccination contre la Covid-19… etc. »

Nous commençons à être épuisés ! ». Dr Boubacar Signaté

4-Covid-19/C’est l’hécatombe à Pikine : 100 enterrements en une semaine…

La 3e vague du Covid-19 pourrait être à l’origine du nombre d’inhumations. Au cimetière musulman de Pikine, plus de 100 enterrements ont été dénombrés en une semaine.

Ce ballet de cortège funèbre au niveau du cimetière de Pikine impressionne Ibrahima Sakho, un vieil homme qui travaille dans ce lieu depuis 1993. Un pic qui n’a pas été enregistré depuis 28 ans, dit-il. La journée du mercredi était sans repos pour les fossoyeurs, selon Ibrahima Sakho. “Hier on a enterré 15 personnes, c’est très énorme”, s’inquiète-t-il sur Rfm. Une situation qui a pris des proportions inquiétantes depuis la Tabaski.

5-Fraude au Bac : Les épreuves corrigées circulent dans WhatsApp, des élèves arrêtés à Pekesse

Le démon de la fraude refait surface. Cette fois-ci, c’est à Pekesse, que la fraude a eu lieu. Selon Libération, les épreuves circulaient sur WhatsApp. Elles ont été partagées dans un groupe composé d’une vingtaine de membres ; cinq candidates libres déjà placées en garde à vue. La source est en ce moment traquée par la gendarmerie

5 Bis-

 Le rappeur et réalisateur de la série « Domi Gaindé » a réagi à la vidéo qui incrimine Kilifeu dans une affaire de trafic. Mass SECK assène ses vérités…

« Il ne faut pas aussi défendre ce que nous combattons. Être patriote c’est la rigueur et l’honnêteté. On ne peut pas fustiger les pratiques des politiciens véreux, des faussaires et fermer les yeux sur des actes d’individus parce qu’ils ont combattu pour le peuple. Le changement, il est intégral ou pas », écrit-il.

À DÉCOUVRIR

Pour le rappeur qui se désolidarise de son camarade, le combat doit être pour des principes et non de personnes. « Si Ousmane SONKO avait été filmé en train de recevoir de l’argent pour démarcher un service pour lequel il n’a ni mission ni compétence, je ne voterai jamais pour lui », ajoute-t-il. Par ailleurs, Mass SECK dénonce l’attitude de la personne qui a filmé le rappeur Kilifeu. Selon lui, « son ami est une ordure qui l’a filmé à son insu ». (Walf)

-Acte citoyen apprécié : La jeunesse des étudiants catholiques mobilise une centaine de volontaires pour assister les agents de santé des districts sanitaires de Dakar

C’est un geste fort apprécié autant par les structures de santé comme Gaspard Camara que par les populations. Les étudiants catholiques se sont constitués en volontaires pour accompagner les districts sanitaires pour mieux satisfaire les desiderata des populations qui ont besoin de se faire vacciner.

6-Actu internationale

-Guinée-Equatoriale : La France accusée d’espionnage, 6 militaires arrêtés

 « Les autorités nationales n’excluent pas que cet incident militaire soit une opération d’espionnage et de provocation de Paris », a également assuré la Télévision nationale Guinée-équatoriale.

« Il n’y a pas d’affaire d’espionnage », a assuré de son côté M. Ianni. « On a toutes les autorisations nécessaires », a de son côté affirmé un responsable militaire français sous couvert d’anonymat.

« On s’arrête régulièrement à Bata, mais on a aussi régulièrement des problèmes de coordination avec l’aéroport de Bata. La tour de contrôle de donne pas d’autorisation d’atterrir par excès de zèle », a-t-il ajouté.

L’hélicoptère bloqué à Bata est de type Fennec, non armé. Il effectuait une liaison logistique entre Douala, capitale économique du Cameroun, et Libreville, capitale du Gabon, qui abrite la base militaire des Eléments français au Gabon, située au sud de la Guinée équatoriale.

-Mali : Le général Moussa Diawara, puissant securocrate du régime déchu Ibrahim Boubacar KEÏTA sera traduit devant la juridiction militaire

Le tout puissant sécurocrate, pièce maîtresse du dispositif des services secrets maliens sous l’ère du Président déchu Ibrahim Boubacar KEITA, le général Moussa DIAWARA est pris dans un étau sans précédent. Arrêté courant mai dernier le jour de l’arrestation de l’ancien Chef de l’État Bah Ndao et du Premier ministre Moctar Ouane, le général Moussa Diawara selon des sources autorisées en possession de Confidentiel Afrique pourrait être traduit devant la Haute Cour de justice militaire pour haute trahison.

7-Actu sports

-Tokyo 2020-Judo : Teddy Riner battu en quarts de finale par Bashaev, Mbagnick Ndiaye aussi éliminé par le numéro 1 mondial

Qualifié d’office en 8e de finale de Judo +100kg, le co-porte-drapeau sénégalais Mbagnick Ndiaye est battu et éliminé par Tamerlan BASHAEV qui n’a laissé aucune chance au sénégalais Mbagnick Ndiaye battu par Ippon au bout de 2mn51.

Mbagnick Ndiaye rate l’occasion d’aller défier le français Teddy Riner qui lui aussi a été battu, à la surprise générale, parTamerlan BASHAEV en quart de finale. Mbagnick Ndiaye est le 7e athlète sénégalais éliminé d’entrée sur ces Jeux olympiques de Tokyo. Adama Diatta et Louis François Mendy sont les derniers espoirs de la Nation. (Avec wiwsport.com)

-Pour le départ d’Augustin Senghor : Le Comité de Défense du Football Sénégalais (CDFS) face à la presse ce vendredi

Après la pétition lancée la semaine dernière, le Comité initié par l’ancien député Cheikhou Oumar Sy fait face à la presse ce vendredi pour dérouler son programme qui tient à un objectif : non au 4eme mandat pour l’actuel président de la fédération sénégalaise de football, Augustin Senghor. Le mot d’ordre du CDFS est : « Une appropriation démocratique des sénégalais de leur football. Nous comptons collecter plus de 20.000 signatures virtuelles et physiques d’ici le 5 Août ».

« En attendant le Comité de Défense du Football Sénégalais a interpellé le Ministre du Sport sur son rôle ainsi que celui du CNOSS dans le faux consensus d’Eden Rock. C’est qui est une ingérence de l’exécutif dans le renouvellement des instances de la Fédération Sénégalaise de Football (FSF) », déplore Cheikhou Oumar Sy.

La Une des Quotidiens

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.