Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 26 juillet 2021

1- Mutinerie au daara Madiyana de Touba : L’un des talibés est décédé

L’image a fait le tour des sites d’information ce week end. Malheureusement, l’un des talibés du nom de Fallou Fall du daara de Madiyana est décédé. Les talibés ont tenté, samedi dernier, de s’échapper de leur daara en se jetant dans le vide. Occasionnant plusieurs blessés. Malheureusement, ce lundi matin, le jeune Fallou Fall est décédé à l’hôpital où il était interné depuis samedi. Les enfants déploraient les conditions d’études et d’hébergement. Malgré le caractère tragique de cette affaire, aucune réaction publique n’a été notée, en dehors du maitre coranique qui a essayé de se dédouaner hier.

2- Dr Alioune Badara Ly directeur du COUS : « Il y’a peut-être un mixte entre la grippe et la Covid, les personnes qui ont des signes doivent aller se faire consulter »

« Aujourd’hui nous sommes à une phase assez critique, puisque nous sommes à 9 semaines d’augmentation continue du nombre de cas. Et, ceci est lié probablement à la circulation de nouveaux variants et en particulier le variant Delta dont on a beaucoup parlé. Aujourd’hui le nombre de cas cumulés au niveau du pays s’élève à (57.881, ce lundi). Parmi ce nombre, 45.479 cas ont été déclarés guéris ce qui représente un taux de guérison de 81%. Mais nous devons déplorer le nombre de décès de 1286 au total », selon Dr Alioune Badara Ly interrogé par Rewmi Fm.

« S’il n’y a pas de test, c’est très difficile de dire que c’est Corona. Cette période même, en dehors de la Covid, c’est une période de palu avec l’hivernage. L’épidémie de grippe flambe parce que les gens ont tendance à s’enfermer dans des endroits clos et à mettre la climatisation. Ce sont des zones non aérées. Il y’a peut-être un mixte entre la grippe et la Covid, mais comme on ne sait pas, les personnes qui ont des signes doivent aller se faire consulter. Il ne faut pas négliger la Covid. Et la bonne attitude c’est d’aller dans une structure sanitaire », conseille M. Ly, non sans préciser qu’ils sont en train de réfléchir sur comment rendre plus accessibles les tests. « On va vers les tests de diagnostic rapide (Tdr) », souligne le remplaçant du Dr Abdoulaye Bousso.

3-Scènes jugées obscènes dans les séries sénégalaises : Imam Kanté dénonce le mutisme des féministes sénégalaises

Les féministes du Sénégal devraient dénoncer les séquences sexuelles obscènes dans lesquelles sont présentées les femmes sénégalaises dans des séries TV. C’est du moins l’avis de Imam Ahmadou Makhtar Kanté, qui déplore un silence complice. 

“Pour ceux et celles qui ne comprennent pas le silence des féministes du Sénégal et autres mouvements de femmes relativement à des scènes de téléfilm qui frisent la pornographie, je dis ceci : la liberté et le droit de disposer de son corps est un de leurs combats les plus importants”, a réagi Ahmadou Makhtar Kanté dans un post.

À DÉCOUVRIR

C’est pourquoi, ajoute l’Imam de la mosquée de Point E, “les féministes ne sont pas contre la prostitution (travailleurs du sexe) ni contre la pornographie tant que c’est une femme majeure et par consentement.
Afin que nul n’en ignore », assure Imam Kanté. 

4- Pain à 200 francs : Les boulangers appliquent le nouveau prix et menacent le gouvernement

Un nouveau format de pain à 200 f Cfa à compter de ce lundi. Une décision de la fédération nationale des boulangers du Sénégal.  

Les boulangers tiennent beaucoup à leur nouveau format de pain. Ainsi, rapporte Rfm, le président de la fédération et Cie comptent le présenter dans les rayons dès ce lundi, n’en déplaise aux autorités.

Les boulangers menacent même d’engager une grève illimitée, si le gouvernement bloque la mesure, non appréciée, par les consommateurs et par les autorités.  Ils justifient cette mesure par les difficultés du secteur.

5- Retour de Tabaski : Un accident a causé la mort d’un couple sur la route de Kébémer, leurs jumeaux dans un état critique

Après avoir fêté la Tabaski à Saint-Louis, Souleymane Fall et son épouse Ramata Sène, qui ralliaient Dakar, ont perdu la vie. Les faits ont eu lieu vendredi dernier. 

D’après L’Observateur, le mari, arrivé à hauteur du village de Keur Makhary (Kébémer), a soudainement dérapé pendant qu’il amorçait un virage.

La voiture sera projetée vers sa gauche avant de heurter violemment un arbre. La femme est morte sur le coup. Le mari gravement blessé est décédé lors de son évacuation à l’hôpital. Aux dernières nouvelles, leurs jumeaux de 5 ans, O. Fall et A. Fall, se sont retrouvés avec de graves blessures. …

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.