Le Café qui réveille l'Info

[Tribune] Professionnels de la santé, re-prenons nos responsabilités !

Par Pr Fatimata Ly
Dermatologue

C’est le moment de réquisitionner les professionnels de la santé, les acteurs de santé communautaire.

C’est le moment de mettre en place des hôpitaux à ciel ouvert pour la prise en charge des centaines de patients du Covid 19 que les services de réanimation peinent à recevoir

C’est le moment d’écouter les experts et de constituer un vrai comité scientifique.

C’est le moment pour que les syndicats des professionnels de la santé de s’insurger contre l’amateurisme et le pilotage à vue auquel on assiste depuis Mars 2020. C’est le moment pour les enseignants-chercheurs des institutions d’enseignement supérieur de se mettre ensemble pour des solutions innovantes et adaptées à nos réalités socio-culturelles.

c’est le moment pour les jeunes de faire de leurs vacances citoyennes des actions dédiées à la prévention de la Covid 19.

c’est le moment tout simplement que chaque citoyen se sente investi de la mission de faire œuvre de salubrité publique.

Ce que le Sénégal compte comme experts au niveau du pays tout comme dans la diaspora doit être mis au service exclusif de sa population.

C’est le moment de tout mettre en œuvre pour que de prise en charge soit réellement disponible depuis la prévention jusqu’à l’admission à la réanimation.

Le nombre de cas attendus, le nombre de cas graves attendus à la réanimation, les experts en épidémiologie, en modélisation pourront les déterminer avec exactitude.

Les spécialistes de la communication en collaboration avec les socio-anthropologues les historiens détermineront les slogans et messages pertinents basés sur des données scientifiques. Les religieux de tout bord tout comme les leaders d’opinion se feront les relais sans verser dans la politique politicienne.

Se débarrasser d’abord de ce virus, être vivant en pleine possession de ses facultés physiques et mentales pour pouvoir prétendre à des élections libres et transparentes. Que Le Tout Puissant nous l’accorde !

La presse a un rôle fondamental dans l’information juste à temps réel, dans l’adaptation de l’offre publicitaire aux mesures de prévention de l’infection à SARS Cov 2 virus.

Les praticiens pourront prendre en charge par le biais d’algorithmes savamment confectionnés par les spécialistes d’organes ,à tous les niveaux de la pyramide sanitaire.

Les hôpitaux en plein air, dans les hangars vaillamment réfectionnés en un tour de main par nos vaillant militaires et toutes les forces de défense et de sécurité pourraient non seulement prendre en charge les patients légers à modérés mais aussi désengorger les centres de santé pour les vaccinations. Ces derniers pourraient alors se consacrer à la prise en charge des autres pathologies non transmissibles mais également.

Les maladies infectieuses endémiques et la santé de la mère et de l’enfant programmes prioritaires de notre système santé.

Une seule personne fut elle la plus intelligente du monde ne saurait à elle seule gérer cette pandémie. Dés lors il urge que les professionnels de la santé se réapproprient de leurs prérogatives pour ne pas cautionner cette mascarade et refusent d’être des complices par leur silence coupable. Soucieux de la santé des populations vivant au Sénégal. Kou nagou dagou, ko dagou niou rombala !

Pr Fatimata Ly
Dermatologue

Les commentaires sont fermés.