Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 23 juin 2021

1- Qui a été à l’origine de la proposition qui a failli bruler le pays le 23 juin 2011 ? Serigne Mbacké Ndiaye accuse Aliou Sow qui dément, Souleymane Ndene Ndiaye confirme son ancien ministre

Dix (10) ans après les émeutes du 23 juin 2011, un point sombre de l’origine de ces événements reste à éclairer. Invité du magazine “Infos du matin” sur la Tfm, l’ancien ministre Serigne Mbacké Ndiaye d’attribuer la paternité du quart bloquant à Aliou Sow. A l’en croire, c’est l’ancien ministre de la Jeunesse, le professeur Aliou Sow qui avait fait la proposition qui avait mis le pays sens dessus dessous.

Propos vite démentis par Aliou Sow lui-même et Souleymane Ndéné Ndiaye premier ministre au moment des faits. Selon ce dernier, c’est Wade qui a introduit le quart bloquant dans le texte.

2- Covid-19 : Les contaminations repartent, la barre des 100 nouveaux cas franchie ce mercredi

Sur 1845 tests effectués, 118 sont revenus positifs. Il s’agit de 55 cas contacts et 63 cas issus de la transmission communautaire. La barre des 100 nouveaux cas enregistrés est franchie ce mercredi 23 juin. Le Sénégal n’a pas franchi ce cap depuis plusieurs mois. Toutefois, cette situation était prévisible avec la détection des variants indien, nigérian, sud-africain et britannique sur le territoire national. Du coup, le coronavirus poursuit son chemin. Le bilan du jour sur l’évolution de la pandémie de la Covid-19 fait état de 118 nouvelles infections. 

À DÉCOUVRIR

59 patients qui étaient sous traitement sont déclarés guéris, 07 cas graves sont admis en réanimation. Aucun décès supplémentaire lié à la covid-19 n’a été enregistré ce mardi. A ce jour, le Sénégal compte 42 590 cas confirmés, dont 41022 guéris, 1 159 décédés, et donc 408 malades sous traitement.

3- Listes communes pour les élections locales : La décision de l’opposition qui risque de changer les cartes le 23 janvier prochain

Les partis de l’opposition qui ont l’intention de présenter une liste commune dans tous les Départements et Municipalités, pour mettre toutes les chances de leur côté, lors des élections locales de février 2022, vont se rencontrer demain jeudi.
Ce, pour parler des tenants et des aboutissants de leur projet d’accoucher d’une liste commune.
D’après ‘’SourceA’’, cette rencontre est d’une importance capitale, puisqu’elle va permettre aux uns et aux autres de donner leur avis sur la présentation d’une liste unique de l’opposition au niveau de chaque Commune et Département. Mais le principal point d’achoppement risque d’être la région de Dakar, sachant que plusieurs candidats se sont signalés.

4- Agression à caractère sexuel au Centre de santé de Fadial : Ce qui s’est passé

Armé d’un couteau, un individu, en turban, a fait irruption dans le poste de santé de Fadial (Joal) dans la nuit du 21 au 22 juin, vers 4h du matin. Selon les premiers éléments de l’enquête, il a d’abord menacé de viol l’infirmière de garde. Devant la résistance de celle-ci, l’assaillant lui a asséné des coups de couteau à la main gauche et à la poitrine, avant de s’emparer de son téléphone portable. Ensuite, le malfaiteur a repris son chemin pour visiter le Cem de la même localité où il n’a rien pu emporter. La victime, identifiée comme étant Gnima Sagna, est née en 1995 à Fadial. Elle est actuellement en soins intensifs à l’hôpital de Mbour.

5- Le nombre de malades de tuberculose explose à Dakar.

Le taux de prévalence est estimé à 44% dans la région de Dakar par rapport à la moyenne nationale.
D’après LAS, le district sanitaire de Pikine est le plus affecté avec un taux de prévalence de 30%, rapporte L’AS.
Idem pour le paludisme, où l’on note une recrudescence des cas.
Rien qu’en 2020, le Sénégal a enregistré 445 313 cas de malaria confirmés et 373 décès, informe Walfadjri cité par Seneweb.
Kolda, Kédougou et Tambacounda sont les régions les plus affectées.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.