Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 4 Juin 2021

1- Une décision qui ne va pas plaire aux agro-industriels mais qui soulage les consommateurs : Macky Sall va lourdement taxer les bouillons alimentaires

Profitant de l’examen du projet de la première Loi de finance rectificative (Lfr) de l’année budgétaire 2021, le Président Macky Sall a décidé d’appliquer une lourde taxe sur les bouillons alimentaires. L’objectif est non seulement de renflouer les caisses de l’Etat, mais surtout de lutter contre « les externalités négatives induites par la consommation de ce type de produits ».

Dans le projet de la première Loi de finance rectificative (Lfr) de l’année budgétaire 2021, examiné et adopté en Conseil des ministres hier jeudi, il a décidé d’imposer une lourde taxe de 25% sur les bouillons alimentaires.

Lesquels présentent le danger de causer des maladies, dont le diabète, l’hypertension artérielle et surtout l’accident vasculo-cérébral (Avc), en raison de leur forte teneur en sel. Ces bouillons alimentaires sont des préparations obtenues à partir de chlorure de sodium, de substances riches en protéines ou leurs extraits et/ou hydrolysats, ou de substances à base de végétaux avec ou addition d’exhausteurs de goûts, de substances aromatisantes, de matières grasses comestibles, d’épices de leurs extraits naturels ou distillats et de toute autre denrée alimentaire visant à améliorer la sapidité. (iGfm)

2- Transhumance : Bara Gaye maire de Yeumbeul Sud et membre du Pds, apporte un démenti

Le maire de Yeumbeul Sud est catégorique ! Bara Gaye, sur les ondes de la Radio Zikfm reprise par senenews, a fait savoir qu’il ne compte pas rejoindre les rangs de l’Alliance pour la république (Apr).

Son ralliement à l’APR a fait le tour des réseaux sociaux hier soir. Le membre du Parti démocratique sénégalais (Pds) ne compte pas rejoindre le Président de la République, Macky Sall. C’est du moins ce qu’il a déclaré aujourd’hui sur les ondes de la radio de Bougane Gueye.

Sur le même sujet

« Je ne pense même pas rejoindre Macky Sall », a-t-il déclaré en pleine émission « Teuss », animée par Ahmed Aidara et compagnie. Bara Gaye est revenu sur son compagnonnage avec son mentor, Me Abdoulaye Wade. Il lui jure fidélité et dément par la même occasion, l’information selon laquelle il songe à rejoindre le camp présidentiel.

3- Macky Sall s’installe à Matam du 12 au 19 juin : Le gouvernement déménage au Nord

Après les régions de Kaffrine et Kédougou, le Président de la République va entamer une autre tournée économique durant ce mois de juin. « Le Chef de l’Etat informe, enfin, le Conseil qu’il effectuera du 12 au 19 juin une tournée économique dans le Nord du Sénégal (régions de Saint-Louis et de Matam), afin d’évaluer les investissements publics réalisés et engager de nouveaux programmes de développement territorial : un Conseil Présidentiel et un Conseil des Ministres sont prévus à Matam », a-t-on indiqué dans le communiqué du Conseil des ministres tenu ce jeudi 3 juin au Palais de la République.

4- Passeports expirés, cartes bancaires bloquées : Le cri du cœur des sénégalais vivant en Chine

« Les Sénégalais en Chine rencontrent d’énormes problèmes actuellement liés à l’expiration de leurs passeports. Nos cartes bancaires sont bloquées et actuellement, on risque d’être en situation irrégulière, car le service d’immigration de certaines provinces refuse désormais de délivrer les visas temporaires d’un mois qu’ils nous donnaient exceptionnellement depuis quelques mois », informe le président des Sénégalais basés en Chine, Babacar Niang.

A l’en croire, les Chinois ont même passé outre leurs lois pour leur délivrer des visas temporaires qui n’ont qu’une validité d’un mois renouvelable. « Malgré cette solution provisoire, nos cartes bancaires sont bloquées, rendant notre subsistance encore plus compliquée et certains qui travaillaient ont vu leur contrat résilié», déplore-t-il.
Poursuivant, il renseigne que les services d’immigration ne veulent même plus renouveler ces visas temporaires et la majorité d’entre eux risque d’être en situation irrégulière. « En tant que citoyens sénégalais, nous avons droit au passeport et nous souffrons énormément pour avoir accès à ce droit, ce qui n’est point normal », peste Babacar Niang.

5- Assemblée Générale des francs-maçons à Dakar ce week end: Jamra alerte

 « Les francs-maçons sénégalais, sous la coupole de la « Grande Loge du Sénégal », reviennent en force. Leur « Grand Maître », le célèbre avocat du Barreau de Dakar, Maître Yérim Thiam, vient d’en informer ses « Bien Aimés et Très Chers Frères », par courrier en date du 1er juin dernier, dont JAMRA a pu se procurer une copie. Il s’agit de la tenue imminente de leur « Assemblée générale ». Laquelle sera précédée de la cérémonie d’intronisation de « Charles Médor, en qualité de nouveau Grand Maître de la « Grande Loge du Sénégal ». Ce sera pour samedi prochain, le 05 juin 2021, à 15h00, à l’Hôtel Savana », renseigne le document exploité par notre consœur Maria Diop.

L’ONG Jamra, citée par seneweb, fait savoir que face à une telle situation « les croyants du Sénégal ne se lasseront jamais de faire face à ceux qui veulent transformer ce pays béni, où reposent Bamba, Maodo, Baye Niasse, Baye Laye et tant d’autres grandes figures religieuses, en laboratoire ouest-africain de recolonisation culturelle, à travers la propagande de thèses athéistes et libertines, pour élargir les rangs de leur ordre occulte. ».
Toujours selon Jamra, « les Sénégalais sont fiers d’appartenir à un pays démocratique, où les libertés d’expression et d’association sont consacrées par sa Constitution. Mais nul ne saurait occulter également que l’écrasante majorité des croyants de ce pays, toutes confessions confondues, ne veulent pas et c’est leur droit le plus absolu qu’on déroule ici, chez nous, au Sénégal, le tapis rouge à des affidés de l’obédience maçonnique la plus islamophobe, la plus anticléricale que la France n’ait jamais connue, à savoir le Grand Orient de France. ».

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.