Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 28 Mai 2021

1- Forum des régulateurs audiovisuels/ Macky assène ses vérités : la presse « est agressée par les non professionnels ; pour les réseaux sociaux, il ne peut y avoir de droit illimité ni de liberté absolue »

« Les autres corps ont des ordres. Tout le monde ne peut pas s’ériger en professionnels des médias alors que vous parlez à des milliers de personnes, voire des millions. Sans qualification, il n’y a rien de plus dangereux pour la société. Il y a la nécessité d’avoir une régulation », a insisté le chef de l’Etat devant les membres de cette plateforme.

La régulation ne peut être synonyme de censure, a-t-il dit, mais il y a aussi qu’  « aucune catégorie socio-professionnelle n’est au-dessus des droits et libertés » des autres citoyens.

Le Président de la République relève que le secteur des médias fait face à « un problème plus complexe découlant des réseaux sociaux, des fake news et de toutes les formes de cybercriminalité y compris le terrorisme qui utilise les même outils ».

« La liberté est une donnée majeure qui explique l’histoire des sociétés humaines. Au-delà des aspects légaux et réglementaires, il ne saurait y avoir de liberté sans responsabilité. Il ne peut y avoir de droit illimité ou de liberté absolue. Rien ne peut justifier l’injure, la calomnie, l’appel à la violence et l’incitation à la haine. Ces faits constituent le plus grand ennemi de l’homme », a estimé le chef de l’Etat. (Avec Aps et Walfnet)

2- Présidentielle : Kara propose à l’opposition une élection anticipée sans parrainage 

Cheikh Modou kara s’est prononcé sur l’actualité nationale, ce jeudi.  Il demande à sa coalition du siècle “Xarnu Bi” de proposer au président Macky Sall d’aller vers une élection présidentielle anticipée sans parrainage.

Selon Cheikh Modou Kara, la situation actuelle du pays ne peut plus continuer. “Et il y a des choses sur lesquelles, on ne doit pas penser à y mêler les khalifes. Serigne Mountakha ne peut pas se mêler de certaines choses”. Lors de cette élection anticipée propose-t-il, seuls deux candidats tenteront de briguer les suffrages des Sénégalais. (Senego)

3- Premier poste électrique 100% numérique réalisé à Thiès grâce à trois ingénieures sénégalaises : Une fierté nationale !

Ce projet de poste électrique 100 % numérique a été réalisé avec l’appui de trois ingénieures Sénégalaises issues des écoles de formation de l’École supérieure polytechnique (ESP) de Dakar et de l’Ecole polytechnique de Thiès (EPT).  
En effet, toutes les trois ingénieures sont lauréates et sont sorties major de leur promotion. Elles ont travaillé en partenariat avec l’entreprise européenne Vinci Energies pour la réussite du projet. Pour dire que le volet capital humain a occupé une place importante dans ce projet. 

Ainsi, ce projet de construction du nouveau poste électrique numérique 225/30 Kv à Thiès dont le coût est estimé à 8,83 milliards va permettre d’assurer l’alimentation de ladite cité et ses environs, de restructurer le réseau de distribution, de garantir le secours des lignes moyennes (HTA) existantes, d’améliorer l’extension et d’assurer le renouvellement du poste de Thiona (90 Kv), également de développer les ventes de la Senelec. 
D’après le directeur général de Vinci Energies Sénégal, Jean Claude Valérie, « la vision de Vinci Énergies en Afrique s’appuie sur le recrutement de compétences. Elle mise sur le développement à travers un accompagnement technique et managérial en leur accordant toute notre confiance et en les mettant rapidement en situation de responsabilité ». Ce qui, selon lui, illustre parfaitement leur approche volontaire en matière d’intégration. 

4- Malaise d’Ousmane Sonko : Pour Dr Cheikh Tidiane Dièye, le leader du Pastef était victime de la chaleur et de la fatigue

Le coordonnateur du Mouvement pour la Défense de la Démocratie (M2D), Cheikh Tidiane Dièye, est revenu sur le malaise d’Ousmane Sonko à Bignona, à l’occasion de la journée de prières en hommage aux victimes des événements de début mars. Le leader de la plateforme « Avenir Senegaal Biñu Beugg » rassure en parlant de fatigue après un long moment de prise de parole du leader de Pastef. « Ousmane Sonko est resté debout pendant de longues heures sous un soleil de plomb à plus de 40 degrés Celsius », a-t-il soutenu dans l’émission hebdomadaire « ENTRETIEN » de Dakaractu. Il y a eu plus de peur que de mal, a laissé croire le compagnon d’Ousmane Sonko.

5- Conséquence du départ de Halima Gadji : Maîtresse d’un Homme marié détrônée par « Choix et Mœurs »

L’absence de Halima Gadji se fait-elle déjà sentir dans la série “Maîtresse d’un homme marié”. Les tendances sur YouTube semblent répondre par l’affirmative. En effet, durant les deux premières saisons de la série phare de Marodi Tv, chaque épisode trônait au numéro 1 des tendances de YouTube Sénégal, toutes catégories confondues. Une cadence maintenue durant les premiers épisodes de la saison 3. 

Sur le même sujet

Cependant, ceux qui ont été publiés ces dernières semaines peinent à entrer dans le top 10 de YouTube. Une première !

L’épisode numéro 10, publié il y a de cela 2 jours est le numéro 24 des tendances. Le nombre de vues reste néanmoins toujours conséquent avec 1,6 million de vues. A la place de “Maitresse d’un homme marié”, on trouve les séries “Choix” et “Brigrade des mœurs”. “Choix” qui est une production du groupe “Soleil Levant” occupe les deux premières places des tendances YouTube. L’épisode 45 qui est resté numéro 1 pendant 4 jours a été détrôné par l’épisode 46 de la même série. Le faisant ainsi passer à la 2ème place. En 3ème et 4ème position, vient la série “Brigade des mœurs” réalisée par Even Prod. Notons également que “Brigade des Mœurs” a été pendant quelques heures numéro 1 des tendances YouTube en début de semaine, selon Seneweb.

6- Actu internationale

– Emmanuel Macron au Rwanda : « Je viens reconnaître nos responsabilités »

Le président français est, pour la première fois, au Rwanda depuis ce jeudi 27 mai 2021. Il est seulement le deuxième président français à faire le voyage depuis le génocide des Tutsis en 1994. Le premier temps fort de ce déplacement a été la visite du Mémorial du génocide de Gisozi où plus de 250 000 personnes sont enterrées. Une visite après laquelle le chef de l’État français a pris la parole pour un discours très attendu. Il a évoqué la responsabilité de la France.

Le président français est revenu sur le devoir de la France : « Mais la France a un rôle, une histoire et une responsabilité politique au Rwanda. Et elle a un devoir : celui de regarder l’histoire en face et de reconnaître la part de souffrance qu’elle a infligée au peuple rwandais en faisant trop longtemps prévaloir le silence sur l’examen de vérité. En s’engageant dès 1990 dans un conflit dans lequel elle n’avait aucune antériorité, la France n’a pas su entendre la voix de ceux qui l’avaient mise en garde, ou bien a-t-elle surestimé sa force en pensant pouvoir arrêter le pire », a déclaré le président français.

– Mali : le président et le Premier ministre de transition libérés

Les plus hauts responsables de la transition malienne libérés après le dernier passage en force de l’armée. Sous couvert d’anonymat, un responsable militaire a en effet confirmé la libération du président Bah Ndaw et du Premier ministre Moctar Ouane, dans la nuit de mercredi 26 à jeudi 27 mai. Arrêtés lundi, ils avaient démissionné de leurs positions, selon les militaires. (France24)

7- Actu sports

-Hommage : Le stade de Patar porte le nom du défunt étudiant Fallou Sène

Le stade de Patar, inauguré mercredi dernier, porte le nom de feu Fallou Sène, tué par balle au cours des échauffourées entre forces de l’ordre et étudiants, le 15 mai 2018, à l’Université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis.

– Le Sénégal occupe toujours la tête du classement des meilleures nations en Afrique. En Europe, la Belgique conserve également sa position de leader occupée depuis le 20 septembre 2018. La Grande instance du football mondial a aujourd’hui communiqué sur l’évolution de son classement des meilleures équipes mondiales. En Afrique, la formation d’Aliou Cissé est toujours leader sur le continent. Elle devance, la Tunisie (2ème) et le Nigéria (3ème).

-Basket African League : L’AS Douanes éliminée par les tunisiens de US Monastir (86-62)

Il n’y a pas eu de miracles, l’AS Douanes ne jouera les demi-finales de la première édition de BAL (Ligue africaine de basket-ball). L’unique représentant du Sénégal vient d’être éliminé en quart de finale par la formation tunisienne US Monastir à Kigali Arena (86-62). L’objectif des quarts de finale atteint, l’AS Douanes va rentrer à la maison. Cet après-midi à Kigali Arena, les Gabelous n’ont pas fait le poids face aux joueurs de Monastir, puissants et dominateurs tout au long de la rencontre (86-62).

Lire aussi:

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.