Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 23 Mai 2021

1- LGBT : Le collectif « And Sam Jikko Yi » mobilise une foule monstre à la place de la Nation

Le collectif “And Sam Jikko Yi”et de nombreux sénégalais anonymes, souhaitent ainsi faire voter une loi criminalisant l’homosexualité au Sénégal. Le collectif a organisé une manifestation monstre ce dimanche à la place de la Nation. Les organisateurs souhaitent que les relations entre personnes de même sexe ne soient plus seulement un délit mais un crime, avec une peine de prison qui passerait de cinq à dix ans. Au Sénégal, l’homosexualité est considérée comme un acte contre-nature et les personnes LGBT, victimes d’agressions, doivent se cacher.

Malgré les tentatives des droits-de-l’hommiste de promouvoir les droits des LGBT, la majeure partie des Sénégalais campent toujours sur leur refus catégorique. Les organisations religieuses sont déterminées à ne pas suivre la mouvance occidentale des nouveaux droits, malgré les critiques de certains médias occidentaux. Le collectif a réussi à obtenir la signature de la pétition par tous les khalifes généraux des différentes confréries du pays. Des députés, comme Mamadou Lamine Diallo de Tekki, ont aussi signé la pétition. (Avec Senego)

2- La Communauté chrétienne célèbre Pentecôte, Macky Sall présente adresse les vœux de la nation

Fête chrétienne, la Pentecôte est célébrée le septième dimanche après Pâques pour commémorer le don du Saint-Esprit aux apôtres. Comme les Juifs, les Chrétiens célèbrent la Pentecôte cinquante jours après Pâques. C’est un jour marqué par l’acte de naissance des deux religions : les Juifs commémorent le jour où Moïse reçoit les dix commandements, les Chrétiens celui où les disciples de Jésus reçoivent l’Esprit saint, qui les pousse à annoncer que le Christ est vivant.

« Je souhaite une belle fête de Pentecôte à tous les chrétiens du Sénégal et du monde. Prions pour le dialogue constant et la fraternité. Prions, avec humilité et joie, pour la paix », a écrit le président de la République, Macky Sall sur sa page Facebook.

3- Démission du Pastef : Ousmane Sonko perd deux cadres chez Diomaye Faye

Le Parti de Ousmane Sonko vient de perdre deux grands « patriotes ». Léopold Diouf, chargé des élections et de l’organisation de Pastef Ndiaganiao, membre du pôle communication de la Jeunesse Patriotique du département de Mbour et Magueye Sèye, président de la Jeunesse Patriotique de Ndiaganiao, élève juriste, ont déserté les rangs de Pastef pour rejoindre « la lionne de Ndiaganiao », Dr Tening Sène, responsable Apr, par ailleurs directrice générale de l’Agence nationale de l’Aquaculture (Ana).

Sur le même sujet

« Après 5 ans de compagnonnage, empreints de joie, de peine, de succès, d’échecs, nous vous informons par ce présent communiqué de notre décision de démissionner du parti Pastef les Patriotes et donc de nous décharger de toutes les responsabilités y afférentes. En tant que jeunes imbus de valeurs cardinales, toujours soucieux du développement de notre localité, nous avons depuis un certain temps fustigé le fonctionnement médiéval et le management vertical ayant cours dans le parti au niveau local », expliquent les ex-Pastefiens. 

Cette décision, d’après les deux démissionnaires, quoique « difficile » et « inattendue » est « le fruit d’une mûre et sérieuse réflexion ». Ils ont exprimé toute leur gratitude au coordonnateur de Pastef/ Ndiaganiao Bassirou Diomaye Faye ainsi qu’aux militants et sympathisants avec qui ils ont eu à partager un idéal pour leur commune en particulier et pour le Sénégal en général, informe Seneweb.

4- Le ministère des Finances victime d’une terrible fake news  

Le Ministère des Finances et du Budget du Sénégal alerte sur une nouvelle arnaque visant ses services. En effet, il s’agit d’un faux compte Facebook dénommé ” Ministère *de* Finances et du Budget ” sans le ” s”.  Ce faux compte utilise frauduleusement l’identité du Ministère des Finances et du Budget en annonçant faussement “des subventions pour tous les entrepreneurs du pays.” Le Ministère n’est pas “associé à GEN pour lancer un programme de développement économique dans le pays.

Ces personnes mal intentionnées vous invitent à soumissionner en cliquant sur un lien: https://www.facebook.com/Minist%C3%A8re-de-Finances-et-du-Budget-du-S%C3%A9n%C3%A9gal-108578708086756.

Le Ministère des Finances et du Budget du Sénégal invite les Sénégalais à agir avec la plus grande vigilance et à ne donner aucune suite aux “informations ” de ce faux compte récemment créé : “Nous avons déjà signalé la page frauduleuse à l’équipe de Facebook qui prendra les dispositions nécessaires pour sa suppression. Le Ministère des Finances et du Budget vous invite à suivre ses informations via Facebook sur sa page officielle et vous remercie pour l’intérêt accordé à ses publications.”

5- Fatou Bensouda, procureure de la CPI sur la plainte de l’opposition : Les recoupements sont en train d’être faits par la Haye…

Profitant de sa visite au Sénégal, l’ex procureure de la Cour pénale internationale, la gambienne Fatou Bensouda, qui faisait face à la presse ce week end, a apporté des précisions sur l’état d’évolution de la plainte.

En effet, les opposants au régime de Macky Sall ont saisi la CPI pour examiner les accusations formulées à la suite des manifestations de mars dernier. Fatou Bensouda a annoncé que des recoupements sont en train d’être faits. « Conformément aux dispositions de l’article des textes qui régissent la Cour, toute personne a le droit de saisir la Cour. Nous sommes, présentement, en train de vérifier les informations qui nous ont été données. Nous avons l’obligation de réunir tous les éléments afin de voir si la Cour a les compétences d’agir ou pas. Nous sommes dans la phase de l’analyse des éléments. La loi nous l’exige. Nous devons mesurer la gravité des faits avant d’agir », a assuré la procureure Bensouda.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.