Le Café qui réveille l'Info

Espagne : Une volontaire de la Croix Rouge réconforte un jeune migrant sénégalais par un câlin et affole la toile

Luna se sent coupable de ne pas avoir pu empêcher le jeune sénégalais d’être renvoyé de l’autre côté de la frontière. Elle n’avait pas le temps de savoir s’il était dans une situation particulièrement vulnérable. Elle ne sait pas son nom, seulement qu’il est venu du Sénégal. Elle l’a vu pleurer comme un enfant en tenant la main de son ami, qui était apparemment inconscient.

“Ce câlin était sa bouée de sauvetage”, lance-t-elle. “Il pleurait, j’ai tendu la main et il m’a serrée dans ses bras”, décrit-elle. “Il est resté collé à moi comme une patelle. Ce câlin était sa bouée de sauvetage.

“J’ai son regard perdu gravé dans ma tête. Je sais qu’il était originaire du Sénégal et j’ai son regard perdu gravé dans ma mémoire. Ses yeux étaient très rouges. Je lui ai juste fait un câlin”, répète, encore, Luna Reyes. Cette volontaire de la Croix Rouge a réconforté un jeune sénégalais sur la plage. Cela a fait la une de tous les journaux et a affolé les réseaux sociaux. Segura. Elle ne veut pas s’adresser aux médias car elle considère que “donner un câlin à quelqu’un qui demande de l’aide est la chose la plus normale du monde”.

Luna est bouleversée par les réactions à son geste. Elle a reçu de nombreux témoignages de gratitude, mais aussi des insultes et des messages haineux sur les réseaux sociaux, parce que, souligne-t-elle, son petit ami est noir.

Les commentaires sont fermés.