Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 18 mai 2021

1- Les sénégalais grands voyeurs devant l’éternel : Adamo vole la vedette aux émissions sénégalaises sur Instagram avec 31 700 vues (photo)

Adamo, boss de negri, qui enflamme depuis quelque temps internet, avec des révélations sulfureuses, vient de battre un record d’audience sur sa page instagram.

Dans un live époustouflant comme d’habitude sur des sujets coquins, le boss de negri a atteint 31 700 vues avec l’affaire Doudou de la série Adja, une première sur Instagram depuis le début de ses lives très prisés par les internautes. A ce rythme, il dépasse beaucoup d’émissions sénégalaises. Les internautes ont-ils boycotté les programmes de nos télés nationales au profit de la nouvelle sensation de la toile ? se demande Senego.

2- Barthelemy Dias se révolte : « Je suis candidat à la maire de Dakar et personne ne m’empêchera d’être candidat à la mairie de Dakar. Que ça soit très clair »

« Je suis candidat. Mais il paraît que l’inspection générale d’État a déployé une mission à la mairie de Mermoz. Je vous souhaite la bienvenue. Faites votre travail et rendez vos rapports sans problème. Khalifa Sall était candidat et on lui avait envoyé une mission d’audit de l’IGE, mais cette fois-ci ça ne passera pas. Personne ne pourra m’empêcher de participer aux élections locales. Il n’y aura pas une deuxième vague mais un point sans retour », prévient le maire Barthélémy Dias, qui appelle à l’unité de l’opposition pour « faire face au président Macky Sall dans ses manœuvres »

3- AIBD : 41 boulettes de cocaïne d’une valeur estimée à 45 000 000 de francs CFA saisies sur une « mule »

« En partance pour Praia, l’homme en question a été appréhendé dans le cadre d’un contrôle ciblé, eu égard aux indices que les agents de la CAAT avaient décelés dans son comportement. C’est ainsi qu’il a été procédé à un test qui a révélé la présence de cocaïne dans ses urines », détaille le communiqué de la Douane. Maintenant, pour approfondir les investigations, la Douane a requis les services de l’Hôpital principal de Dakar aux fins de soumettre le suspect à un examen radiographique.

« Il est ressorti de l’examen que le mis en cause avait ingurgité 41 boulettes qu’on a réussi à lui faire expulser par assistance médicale. Les tests effectués sur la poudre blanche contenue dans les boulettes régurgitées révèlent qu’il s’agit de la
cocaïne », renseigne la même source. Qui soutient que « le poids total du produit est de 500 grammes de cocaïne pour une valeur estimée à 45 000 000 de francs CFA ». La douane signale, par ailleurs, que cette saisie de la CAAT est effectuée en collaboration avec l’Ocrtis.

4- « Je n’ai jamais eu de relation amoureuse avec Pape Ndiaye », Ndèye Awa Ndir brise le silence !

 « Je ne voulais pas parler au niveau des médias. Mais face à certaines accusations, je suis obligée de parler, ne serait-ce que pour laver mon honneur», déclare Ndèye Awa Ndir, à l’entame de ses propos.
Elle ajoute : «Je le fais parce que je veux faire savoir à l’opinion publique, aux activistes, aux citoyens, aux politiciens et aux journalistes que je suis une femme, citoyenne sénégalaise comme eux. Face à une injustice, j’ai le droit de demander que le droit soit dit ! En toute franchise, je ne voulais pas que cette affaire en arrive-là. Je ne voulais même pas porter plainte, mais vue la tournure des événements, je suis obligée d’aller jusqu’au bout. »

Quant à sa supposée relation amoureuse avec Pape Ndiaye, Ndèye Awa Ndir, qui s’est confiée à Seneweb, dit n’avoir jamais «eu de relation amoureuse avec le chroniqueur de Walf. Si tel est le cas, qu’il en apporte les preuves. Il déclare que nous nous sommes connus en 2019, alors que c’est en 2020 que je l’ai vu pour la première fois. Pape Guèye, qui nous a mis en rapport, ne dira jamais le contraire. Il me dénigre et manipule l’opinion ».

5- La CCR renvoie le Pr Abdoulaye Bathily dans les cordes (Communiqué)

« La CCR fustige cette attitude irresponsable d’un nostalgique qui s’accroche aux Assises nationales dont il cherche vaille que vaille à revendiquer la paternité. Or, il est bon de lui rappeler que l’Alliance pour la République (APR), à l’instar d’autres formations politiques, est partie prenante de ces assises et en a apporté une contribution significative, mais avec des réserves, notamment sur les questions relatives au régime parlementaire. En réalité, le Pr BATHILY garde encore une obsession pathologique et une rancune résultant, entre autres, de sa défaite à la présidence de la Commission de l’Union africaine. Pourtant, il ne peut s’en prendre qu’à lui-même, car le Président Macky SALL, à sa décharge, a déployé d’importants efforts en lui apportant tous les moyens logistiques et l’accompagnement diplomatique adéquat qui devaient lui permettre de se hisser à ce haut niveau de responsabilité. La CCR constate, avec indignation, le silence du Pr BATHILY qui n’a pas daigné s’incliner devant la mémoire des disparus lors de ces évènements. A ce sujet, fort heureusement, le Président de la République, gardien de la stabilité nationale, a décrypté avec lucidité le message, avec un discours rassembleur et des décisions fortes et pleines d’espoir. La CCR se désole de l’esprit nihiliste du Pr BATHILY qui, au lieu d’adopter une posture républicaine du fait de son parcours, prédit le chaos qui n’existe que dans sa tête, mais il est coutumier des faits depuis le premier régime politique du Sénégal. »

Sur le même sujet

6- Actu internationale

-Un autre vaccin anti-Covid-19 :  Le laboratoire français Sanofi a annoncé, lundi, le lancement « dans les prochaines semaines » d’une étude de phase III pour son candidat-vaccin contre le Covid-19 développé avec GSK. Les résultats d’essais montrent une forte réponse immunitaire chez les adultes, toutes tranches d’âge confondues.

C’est peut-être le bout du tunnel pour Sanofi. En retard dans la course à la vaccination, le laboratoire français a publié, lundi 17 mai, des résultats positifs d’un essai clinique sur son principal projet de vaccin contre le Covid-19, après un revers qui avait pesé sur le groupe. Après cette confirmation, Sanofi a également annoncé le lancement « dans les prochaines semaines » d’une étude de phase III.

-Conflit israélo-palestinien : Les Etats-Unis bloquent les Nations-Unies

À l’ONU, ce lundi 17 mai, les États-Unis se sont à nouveau opposés à l’adoption d’une déclaration du Conseil de sécurité, qui appelait à « une cessation des violences » et à la « protection des civils ». Le texte avait été rédigé par la Chine, la Tunisie et la Norvège, et Washington a simplement indiqué ne pas pouvoir « soutenir, pour le moment, une expression » du Conseil de sécurité. Cette position pour le moins prudente de l’administration américaine commence à susciter des réactions à la gauche du parti démocrate. (Rfi)

7- Actu sports

– Basketball Africa League : L’AS Douanes étrille les algériens de GS Pétroliers

Les Gabelous de l’AS Douanes sont sortis vainqueurs de la confrontation contre la formation algérienne, le GS Pétroliers, pour le compte de la première journée de la saison inaugurale de la Basketball Africa League, qui se tient actuellement au Rwanda. Les représentants sénégalais se sont imposés sur le score de 94 à 76.

Mais dans cette rencontre d’ouverture, un Gabelou s’est distingué de la masse, c’est Mamadou Lamine Diop. Le joueur sénégalais a scoré 18 points et assuré 9 rebonds dans la partie. Cette performance lui a valu la distinction d’homme du match.

-Blessé, Pierre Mènès témoigne : « Revenir à la télé ? J’en suis incapable »

« C’est vrai que dans le privé je pense être quelqu’un de gentil, d’affectueux et certainement trop affectueux, trop tactile, je le reconnais volontiers. C’est ma nature profonde. Je suis câlin, affectueux, sensible, facilement émotif. » Une fragilité qui fait qu’actuellement, il ne pourrait pas reprendre ses activités et revenir sur un plateau télé : « Là, au moment où on se parle ? Incapable. Pas envie de donner aux spectateurs l’image d’un Pierrot vidé de sa substance, de son énergie, de son enthousiasme et de sa causticité. Bref, tout ce qui fait que je suis au CFC depuis dix ans », se désole le chroniqueur du Canal Football Club.

Quant à une date de retour, il n’y réfléchit pas encore. « Je ne sais pas combien de temps je serai absent des plateaux. En tout état de cause, c’est moi qui ai pris la décision de ne pas revenir. Ça a peut-être arrangé la direction de Canal, mais c’est moi. »

Lire aussi:

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.