Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 11 mai 2021

1- Approvisionnement du marché en poulets : Les professionnels de l’aviculture rassurent malgré le déficit d’un million de poulets

Sur un besoin de 10 millions de poulets, il n’y a que 9 millions qui ont été injectés dans le marché. Les professionnels du secteur ont publié un communiqué à cet effet : « Au regard des enjeux actuels de relance de notre économie et de création d’emplois pour les jeunes, l’Ipas en partenariat avec les autorités du pays ministères en charge de l’Élevage et du Commerce a travaillé sur un plan de relance de la filière avicole sénégalaise (pravis) dont la mise en œuvre apportera des réponses structurelles pour une aviculture résiliente et compétitive.  Au demeurant, pour cette période de ramadan-Korité, l’approvisionnement convenable du marché en poulets a pu être assuré durant le mois béni de ramadan grâce aux efforts soutenus des acteurs. Il en sera ainsi pour la Korité, même si une légère tension sur l’offre de poulets sur le marché ( 9 millions sur une demande de 10 millions) pourra être notée.  L’Interprofession avicole du Sénégal (IPAS) renouvelle son engagement à assurer aux sénégalais des produits avicoles de qualité. »

2- Le journaliste Pape Ndiaye arrêté : Le chroniqueur empochait de l’argent pour « faire libérer » des détenus

Le journaliste et chroniqueur judiciaire Pape Ndiaye est actuellement entre les mains de la police. Interpellé ce lundi, le confrère qui a passé tout l’après-midi dans les locaux du commissariat central, a finalement été placé en garde-à-vue, informe seneweb. 

Il a été accusé d’escroquerie par une dame, qui lui reproche de lui avoir soutiré la somme de 500.000 francs Cfa en échange d’une promesse d’intervention chez le juge. Ce, pour la libération d’un de ses proches emprisonné pour recel.

Malheureusement, face à une promesse non tenue et une impossibilité de rentrer dans ses fonds, la dame a finalement porté plainte. Le journaliste reconnait la remise des fonds mais évoque des « prêts », selon Libération.

3- Le maire Amadou Diarra du PDS justifie son ralliement à l’APR : « J’ai été évincé de toutes les instances de mon parti… C’est Macky Sall lui-même qui a fait appel à moi »

« Oumar Sarr et Amadou Sall (ceux qui nous ont évincés) ont rejoint la mouvance présidentielle et nous, nous sommes restés. Et le parti n’est pas venu vers nous, attendant que nous renoncions à notre dignité pour retourner vers le parti. Le Pds a tout réorganisé sans nous. Même à Pikine, il y’a une autre équipe dans laquelle nous ne figurons pas ». Malgré toutes ces démarches entreprises par son parti, Amadou Diarra estime être toujours dans une optique de continuer à faire de la politique et d’être utile pour sa commune. « Je travaillais depuis 2 ans, pour Pikine Nord et pour le département de Pikine en ma qualité de maire, parce que je n’avais plus de parti politique. Personne ne m’a entendu sur les mouvements et activités de l’opposition. Donc, retenez que je n’ai pas quitté un parti pour aller vers un autre. C’est plutôt le Pds qui m’a délaissé et mis sur le banc de touche », confie le maire de Pikine Nord à Dakaractu.
Ainsi, Amadou Diarra estime que personne n’est venu lui tendre la main si ce n’est l’Apr. « Abdoulaye Timbo, Néné Fatoumata Tall, et d’autres appels en sourdine ont toujours tenté de me faire adhérer à l’Apr jusqu’à ce que le boss lui-même (Macky Sall) m’invite à une audience pour me faire savoir qu’il a besoin de moi et de mes qualités politiques. J’ai répondu favorablement à cet appel en lui faisant savoir que j’ai besoin de lui pour soutenir ma commune en réalisant ses projets », a fait savoir le néo-allié de l’APR.

4- Les travailleurs de la Justice en arrêt de travail ce mardi

Un arrêt de travail d’une heure (9 h-10 h) des travailleurs justice, va se tenir ce mardi 11 mai 2021 au palais de Justice Lat Dior. D’après l’information reçue, l’arrêt de travail sera suivi d’une communication pour dénoncer « le non-paiement des primes, mais également celui des fonds communs qui est dépassé de deux mois».

« Cette situation inédite, dans ce contexte particulier, est devenue invivable, car beaucoup n’ont pas pu percevoir leur salaire, à cause du retard des fonds communs, indique-t-on. A préciser qu’il ne s’agit pas «d’une action menée par un syndicat, mais plutôt d’une réaction spontanée des travailleurs de la justice de tous bords».

5- Adji Bousso Dieng la surdouée sénégalaise qui épate les américains, recrutée par l’université de Princeton comme la 1ère femme noire professeure de l’école d’ingénierie

La jeune Adji Bousso Dieng veut créer une intelligence artificielle qui peut comprendre les mécanismes sous-jacents aux systèmes complexes et avoir un niveau de contrôle sur leur comportement – des travaux qui pourraient avoir un impact sur des domaines tels que la science, les soins de santé et les systèmes automatisés.

Sur le même sujet

Dr Dieng a été nommée à la faculté de l’École d’ingénierie et de sciences appliquées de Princeton en octobre 2020 et commence son poste en septembre 2021, devenant ainsi la première femme noire membre du corps professoral de l’école d’ingénierie de 100 ans d’histoire et la Première femme noire membre du corps professoral en computer science.

Originaire du Sénégal, la jeune Docteur Dieng est titulaire d’un Diplôme d’Ingénieur de Télécom Paris et d’une maîtrise en statistique appliquée de l’Université Cornell. Elle a obtenu un doctorat en statistiques de l’Université de Columbia en mai 2020, et travaille actuellement en tant que chercheur scientifique en Intelligence Artificielle chez Google. Elle a également travaillé à la Banque mondiale et a effectué un stage au Weill Cornell Medical College, Microsoft Research, Facebook AI Research et DeepMind. Après avoir terminé son doctorat, l’année dernière, Dieng a fondé une organisation à but non lucratif appelée The Africa I Know, qui cherche à changer les récits sur l’histoire africaine, les connaissances et l’innovation pour inspirer et autonomiser les jeunes Africains – et leur fournir des opportunités de poursuivre des carrières dans les STEM (science, technologie, ingénierie et mathématiques).

6- Actu internationale

-Israel-Palestine : C’est l’escalade

 Au moins 20 personnes, dont neuf enfants et un commandant du Hamas, sont mortes lundi dans des frappes israéliennes sur la bande de Gaza menées après des tirs de roquettes depuis l’enclave palestinienne. Dans le même temps, Jérusalem-Est a connu une nouvelle journée de violences au cours de laquelle plus de 300 personnes ont été blessées.

Selon un dernier bilan de l’armée israélienne peu avant minuit, environ 150 roquettes avaient été tirées de Gaza vers Israël, dont des « dizaines » ont été interceptées par le bouclier antimissile « Dôme de fer ». Et les salves se poursuivaient. Les autorités locales à Gaza ont fait état de vingt morts, incluant neuf enfants, et de nombreux blessés dans les frappes israéliennes, les plus importantes depuis novembre 2019. « L’occupant visait le commandant des Brigades Al-Qassam (branche armée du Hamas, NDLR) Muhammad Fayyad à Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza », a indiqué une source du Hamas, confirmant le décès de ce haut responsable. Suffisant pour faire réagir plusieurs pays musulmans, la Turquie en tête, notamment le président turc, Recep Tayyip Erdogan. A travers un discours, il a qualifié l’Etat d’Israël de « terroriste ».

Un incendie, visible à plus de deux kilomètres à la ronde, s’est déclaré lundi soir dans l’enceinte de l’Esplanade des Mosquées à Jérusalem, troisième lieu saint de l’islam. Selon l’Afp, des milliers de fidèles musulmans se trouvaient dans la mosquée pour la prière du soir.

7- Actu sports

-CAN Beach Soccer Sénégal 2021: « Un stade d’une capacité de 1000 places sera livré le 17 mai prochain »

« A partir de demain, ils vont commencer les travaux de construction d’un stade à Saly. Nous avons aussi l’accompagnement de la CAF avec un expert qui va arriver demain. Avec notre commission d’organisation, au sein du LOC (comité local d’organisation), toutes les dispositions sont prises pour que les travaux démarrent demain avec comme objectif de délivrer le stade le 17 mai au plus tard. L’inspection de la CAF est prévue le 18 », informe le président du comité d’organisation.

-Lamine Diack est arrivé, ce lundi 10 mai 2021, à Dakar, à bord du vol Air France

L’avion s’est posé à l’aéroport international Blaise Diagne (Aibd) vers 21h10. L’ancien président de l’IAAF a lentement descendu les marches du Boieng, puis échangé quelques mots avec le chef d’escale avant de sortir de l’aéroport où des journalistes l’attendaient depuis quelques heures. En compagnie de sa fille aînée, il a été accueilli par le Directeur de cabinet du ministre des Sports. L’ex président de l’IAAF n’a pas fait de délation à sa sortie, malgré l’insistance des journalistes, laissant le soin à sa fille de parler au nom de la famille.

Lire aussi:

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.