Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 4 Mai 2021

1- Tensions à Diohine et à Ndingler : Le marabout Bara Sène va quitter Diohine, A Ndingler Babacar Ngom de la Sedima appelle à l’apaisement

Les choses semblent entrer dans l’ordre à Diohine. Après les
violentes manifestations qui ont eu lieu ce dimanche, le père du marabout Serigne Bara Sène a annoncé que son fils va quitter la zone. Un moyen de décrisper le climat. Pour rappel, un homme a perdu la vie lors de ces manifestations.

A Ndingler, les hostilités ont repris, hier, entre les paysans et les équipes de la Sedima. « J’ai reçu ce lundi 03 mai 2021 des informations selon lesquelles des affrontements ont eu lieu à Ndingler entre nos parents paysans partis désherber leurs champs en prélude à l’hivernage et des agents de sécurité de Babacar Ngom. Il y a eu plusieurs blessés graves évacués », a informé Bassirou Diomaye Faye, cadre du Pastef, ressortissant de la localité. Pour apaiser la situation, Babacar Ngom, DG de la Sedima, a instruit ses équipes de privilégier la concertation afin de trouver une solution.   

2- Elections locales : L’APR et Rewmi d’Idrissa Seck feront des listes communes

Macky Sall et Idrissa Seck sont plus que jamais dans leur logique de «mbourou ak soow», comme le disait le président du Conseil économique, social et environnemental.
Selon nos confrères de l’Enquête, l’APR et REWMI feront des listes communes lors des prochaines élections locales. Et il en sera ainsi sur toute l’étendue du territoire. La révélation est faite par Pape Samba Fall, coordonnateur départemental de Rewmi à Guédiawaye, interrogé par nos confrères.

3- Une déclaration qui fait beaucoup de dégâts /Abdoulaye Wilane: « Macky ne se comporte plus comme un chef de l’Etat »

Abdoulaye Wilane, député et maire de Kaffrine, estime que le président de la République, Macky Sall ne se comporte plus comme un chef de l’Etat, mais comme celui de son parti. Chose qu’il ne saurait accepter.

Selon le maire de Kaffrine, Abdoulaye Wilane, ils ont (Ndlr: Bby) porté Macky Sall au pouvoir. Donc, ils n’ont pas à remercier qui que ce soit pour quoi que ce soit. “Nous n’allons donc pas accepter que ces gens de l’Apr qui passent leur temps à se crêper le chignon nous marchent dessus”, déclare-t-il lors d’une activité politique organisée par les jeunes membres du Parti socialiste à Kaffrine en faisant allusion à certains ministres et fonctionnaires. Pour Abdoulaye Wilane, c’est regrettable de constater qu’après tout ce qu’ils ont fait, Macky Sall décide de mettre son parti avant la patrie, rapporte Senego.

4- Célébration de la journée internationale de la presse : La presse sénégalaise étale ses maux

Journée mondiale de la presse, les journalistes ont organisé un sit-in hier matin, à Dakar, devant les locaux du ministère de la Communication. « La presse en danger », est l’expression utilisée par ces acteurs de la presse pour dénoncer les licenciements abusifs, les stages à durée indéterminée, les salaires indécents, et exiger le respect des patrons de presse, entre autres points soulevés. Lors de ce rassemblement, des personnalités politiques et de la société civile, dont Birahim Seck, Guy Marius Sagna, Seydi Gassama et Babacar Gaye, sont venues soutenir les journalistes et techniciens de l’information.

5- La Poste risque de licencier ses 4000 employés et de faire faillite à cause des « Tiak-Tiak »

Selon « L’As Quotidien », l’irruption fulgurante des «Tiak-tiak» ferait de l’ombre à La Poste. A l’occasion de la fête du 1er Mai, le secrétaire général du Syndicat national des travailleurs des postes (Sntp), Hamet Diouf, affirme que La Poste traverse une période difficile, allant d’un manque de trésorerie, à la préservation et la sauvegarde des 4 000 emplois menacés par des fins de mois stressantes, une concurrence déloyale et un manque de considération notoire de l’Etat à l’endroit de la société postale.

De plus, l’agent de La Poste a soulevé la problématique des paiements des sommes dues à titre de rémunération du service, estimées à 11 milliards au lieu de 1,3 milliard. Face à une telle situation, le Sntp envisage une grande manifestation, les jours à venir. Les agents invitent aussi l’État à réguler le secteur de la livraison, face à la concurrence déloyale des livreurs dits « tiak-tiak» qui menacent l’activité postale. Et «si cela continue, La Poste va disparaître », avertissent-ils.

6- Actu internationale

-France : Béchir Ben Yahmed, baobab de la presse internationale, est décédé, emporté par le Covid-19 à 93 ans

À DÉCOUVRIR

Béchir Ben Yahmed, fondateur de Jeune Afrique, est décédé ce lundi 3 Mai à l’hôpital parisien Lariboisière. Il avait contracté le Covid-19, selon son fils Marwane Ben Yahmed. Une contamination qui a finalement eu raison de lui après plusieurs semaines de lutte acharnée.
« C’était son dernier combat, au terme d’une vie de défis », a twetté son fils pour lui rendre hommage.

-Coup de tonnerre : Bill Gates et Melinda annoncent leur divorce

« Après beaucoup de réflexion et beaucoup de travail sur notre relation, nous avons pris la décision de mettre fin à notre mariage. Au cours des 27 dernières années, nous avons élevé trois enfants incroyables et construit une fondation qui fonctionne partout dans le monde pour permettre à tous de mener une vie saine et productive. Nous continuons à partager une croyance dans cette mission et nous continuerons notre travail ensemble à la fondation, mais nous ne croyons plus que nous pouvons grandir ensemble en tant que couple dans cette prochaine phase de notre vie. Nous demandons de l’espace et de la vie privée pour notre famille alors que nous commençons à naviguer dans cette nouvelle vie. » -Signé : Melinda Gates et Bill Gates.

-La RDC annonce la fin de l’épidémie d’Ebola :  La République démocratique du Congo (RDC) a officiellement déclaré, lundi 3 mai, la fin de la douzième épidémie de la maladie à virus Ebola, près de trois mois après sa « résurgence » dans le Nord-Kivu, grâce à l’utilisation d’un vaccin.

7- Actu sports

– Eliminatoires Mondial 2022 : Sans stade homologué, le Sénégal ne recevra pas le Togo à domicile

Ce qui était depuis longtemps redouté par les observateurs de tous organes confondus, vient de secouer l’équipe nationale du Sénégal. Aucun stade au Sénégal n’a été homologué pour les éliminatoires de la prochaine Coupe du monde qui démarrera en juin.

La Confédération Africaine de Football vient de publier la liste des stades homologués pour les éliminatoires de la prochaine Coupe du Monde qui débuteront en juin prochain. Plusieurs pays seront poussés à recevoir hors de leurs frontières et ainsi compliquer leur campagne de qualification. Si le cas du Burkina Faso était déjà connu de tous, celui du Sénégal vient tout même confirmer la crainte qui anime beaucoup d’observateurs depuis longtemps.

La grande question et l’équation que devra d’ores et déjà résoudre les autorités sénégalaises, est où est-ce que les Lions vont ouvrir les éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 face au Togo. Une rencontre prévue le 5 juin prochain et qui devrait être, sans surprise ou dérogation, délocalisée dans un stade homologué d’un autre pays. Pour rappel, le stade Lat Dior de Thiès avait été désigné pour combler l’indisponibilité de LSS après “arrangement”.

Pour l’heure, les solutions les plus évidentes et les plus à portée des autorités sénégalaises sont la sollicitation des pays voisins qui ont des stades homologués. Il s’agit du Cap-Vert, de la Mauritanie, de la Guinée Conakry et de la Guinée-Bissau. Mais encore faudrait-il espérer que le planning des matchs ne gêne pas la possibilité d’y tenir la première journée des éliminatoires face au Togo, qui est jusqu’ici concernée par la décision de l’instance faîtière du football africain. (wiwsport)

-Manchester City-PSG : Mbappé incertain, Gana écope de 2 matches de suspension ratera la finale si le Psg se qualifie

Mauricio Pochettino a confirmé la situation en conférence de presse. L’entraîneur argentin n’avait pas la mine réjouie au moment d’évoquer l’état de son joueur : « Mbappé s’est entraîné individuellement hier soir. Nous allons voir s’il est opérationnel » Et le tacticien de ne pas cacher son stress : « Oui, je suis inquiet pour lui. On va voir dans les prochaines heures s’il sera disponible ». Pour Guardiola, le coach de City, « Mbappé va jouer à coup sûr ».

Du côté de Gana Guèye, les nouvelles ne sont pas bonnes non plus. Le sénégalais a écopé, hier, de 2 matches de suspension en Ligue des champions. Si le PSG se qualifie en finale, malheureusement, Gana n’y sera pas.

Lire aussi:

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.