Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 2 Mai 2021

1- Recul de la liberté de la presse au Sénégal : Il est dû aux agressions des journalistes par les manifestants lors des émeutes de mars, selon Macky Sall

Analysant le recul du Sénégal dans le classement mondial de la liberté, le président Macky Sall a indiqué que l’Etat n’est pas responsable de cette situation. Selon lui, elle est « principalement due aux agressions » dont ont été victimes des journalistes et des organes de presse lors des manifestations et violences survenues au début du mois de mars dernier.

Ces évènements, qui ont éclaté après l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko, ont vu un « climat de terreur » s’installer dans le pays, a dénoncé le chef de l’Etat, jugeant une telle situation « inacceptable ». (Avec l’Aps)

2- Diohine/C’est l’escalade : Les jeunes incendient une des maisons du marabout Bara Sène, Cheikh Ndigël suspend les travaux initiés par son fils

Les jeunes du village de Diohine ont manifesté ce dimanche matin et ont affronté les forces de l’ordre opposées à leur marche. Les jeunes, qui veulent déloger le marabout Bara Sène du village, ont brûlé l’une de ses maisons. Selon la Rfm, les forces de l’ordre sont intervenues à temps pour éviter le pire.

Pour apaiser définitivement la tension, Serigne Cheikh Ndigël Sène suspend les constructions de Daara entamées par son fils, Serigne Bara, Le guide religieux promet de se déplacer jusqu’à Diohine, discuter avec les populations avant toute reprise des travaux.

J’ai demandé à Serigne Bara d’arrêter les travaux, pour le moment, jusqu’à nouvel ordre », a déclaré son père, Serigne Cheikh Ndiguel Sène, selon qui, il y a des préalables que son fils n’a malheureusement pas respectés. 

Sur le même sujet

3- Nouvelles de Me Wade : Le Pape du Sopi reprend des forces à Versailles, pas à Dubai comme annoncé

Contrairement à ce qui a été annoncé depuis quelques semaines, l’ancien président de la République du Sénégal Me Abdoulaye Wade ne séjournerait pas du tout alors à Dubaï. Selon Dakarposte cité par senenews, Me Abdoulaye Wade se trouve dans sa résidence de Versailles avec son épouse. Depuis qu’il a quitté Dakar, il profite, pourrait-on dire, au quotidien de cette ville du pays de Marianne à la fois historique et dynamique et de l’environnement accueillant où il fait bon vivre. Nos confrères avancent d’ailleurs que Me Abdoulaye Wade a de la compagnie. Le fils de Karim Wade, qui vivait dans les Yvelines dans la région Île-de-France (Versailles), a finalement rejoint « Gorgui » qui donc se la coule douce, très loin du Qatar.

4- Macky Sall fixe un ultimatum pour le TER et met 3 milliards pour la réouverture de l’usine pharmaceutique Medis

« J’ai donné comme indication d’ici la rentrée, avant la fin de cette année, que l’exploitation commerciale puisse démarrer’’, a-t-il dit lors de la remise des cahiers des doléances des centrales syndicales au Palais de la République.
 Il a rappelé que le TER implique ‘’beaucoup de défis techniques et technologiques’’, reconnaissant néanmoins que ce projet a été voulu par le gouvernement.
 « Croyez-moi, quand le train va commencer, nous allons oublier tous ces obstacles », a-t-il rassuré.

« Pour Médis Sénégal, ça a pris un peu de temps. Parce qu’il y avait quelques réglages à faire. Mais malgré les insuffisances, nous avons décidé de mettre l’argent. Là aussi, c’est l’Etat qui devait mettre 3 milliards pour que l’activité reprenne. C’est signé ! Ça, c’est un problème réglé. Donc, on peut considérer que c’est derrière nous », a promis Macky Sall.

5- Retour annoncé de Lamine Diack : Le patriarche attend la restitution de son passeport, les sénégalais croisent les doigts…

L’ancien président de l’IAAF Laminé DIACK devrait rentrer au Sénégal la semaine prochaine. Son avocat Me Simon Ndiaye aurait déposé la caution de 327 millions Cfa au parquet financier de Paris depuis vendredi, renseigne le site spécialisé Challengesports de notre confrère Abdoulatif Diop.

Le Président Lamine DIACK devrait passer la fête de Korité avec sa famille à Dakar. L’ancien patron de l’Athlétisme mondial poursuivi pour corruption passive et détournement en France sur l’affaire IAAF, a accepté de verser une caution de 500 000 euros pour pouvoir bénéficier d’une liberté conditionnelle. Il faut rappeler que son ancien club le Jaraaf de Dakar qu’il a eu à diriger, avait proposé de payer sa caution pour lui permettre de rentrer au Sénégal auprès de sa famille. C’est chose faite car son avocat Me Simon Ndiaye aurait déposé cette caution depuis vendredi dernier au niveau du parquet financier de Paris. Le Président Diack, qui n’a pas encore reçu son passeport, devrait rentrer au Sénégal dans la semaine à venir.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.