Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 27 avril 2021

1- Mme Raymonde Habré révèle que 20 organes de presse ont reçu 800 millions du cabinet Prenium africa pour dénigrer Hissene Habre, Abdou Khadre Lo dément…

 Invitée sur le plateau de Pape Alé Niang, Mme Habré est revenue sur le procès de Hissein Habré qui, selon elle, « est avant tout un procès médiatique. « On a acheté une ligne éditoriale contre le président. Il fallait simplement parler d’Hissein Habré le dictateur. Ce qui est sûr, c’est que la mort d’Idriss Déby est très importante, c’est un tournant. Beaucoup de choses liées à cette affaire vont sortir », a dit Raymonde Habré.

« C’est pourquoi le Sénégal et certaines de ses élites ont accepté qu’Hissein Habré soit jugé au Sénégal. Une certaine presse sénégalaise qui reçoit 800 millions (un contrat liant les chambres africaines à M. Abdou Lô de l’agence premium africa). Selon Mme Raymonde Habré, le contrat a été signé avec la presse avec les médias du Sénégal, 20 organes de presse (journaux, télévisions et radios). Ces médias avaient comme mission de « charger Hissene Habre ».

 Abdou Khadre Lo, patron du cabinet mis en cause par Mme Habré, a démenti les accusations. Voici un extrait de son texte : « Un contrat a été signé entre le tribunal et le consortium pour un montant de 559 979 984 millions de F CFA sur une durée de 2 ans avec pour mission d’apporter aux populations tchadiennes (loin du tribunal), sénégalaises (chez qui le procès a eu lieu) et internationales (qui s’intéressaient évidement à ce type de procès), des informations factuelles et rendant compte des points de vue de toutes les parties au procès, rigoureusement et sans exception. Nous avons organisé plusieurs fora au Sénégal, au Tchad et à l’international avec des universitaires, des acteurs de la société civile et des associations de victimes. Nous avons officiellement et systématiquement invité les défenseurs de Monsieur Hissein Habré à prendre part à ces débats pour donner leur point de vue. Ils ont toujours refusé. Nous avons effectué plusieurs voyages dans plusieurs pays d’Afrique pour expliquer le travail du tribunal et toutes les étapes du procès. Nous avons fait venir des journalistes tchadiens au Sénégal pour leur permettre de couvrir le procès, et organisé le voyage de journalistes sénégalais au Tchad pour qu’ils puissent y faire leur travail en toute indépendance. Dire que nous avons distribué 800 millions de F CFA à la presse sénégalaise est un mensonge honteux et un affront à l’indépendance des dizaines de médias et journalistes sérieux avec qui nous avons travaillé ».

2- Nouveau billet de 50 000 francs : La BCEAO dément et met en garde les populations

A travers un communiqué de presse publié lundi sur son site officiel, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) a démenti « formellement » les rumeurs faisant état de l’introduction sur le marché monétaire d’une nouvelle coupure de 50.000 francs CFA. « La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest informe le public que des messages frauduleux qui lui sont imputés sont diffusés sur les réseaux sociaux tendant à faire croire à l’introduction imminente d’une nouvelle coupure de 50.000 francs », lit-on dans ledit communiqué.

L’institution, qui rappelle que tous ses communiqués sont publiés sur son site internet, ainsi que dans la presse écrite et audiovisuelle, « se réserve le droit d’engager des poursuites judiciaires à l’encontre des auteurs et complices des actes et messages de nature à porter atteinte aux signes monétaires ayant cours légal dans les Etats membres de l’Union monétaire ouest africaine (Umoa) ».

La Bceao tient à préciser qu’elle n’a apporté aucune modification à la gamme actuelle des billets de banque de son émission en circulation qui demeurent valides. A cet effet, elle invite les populations à « la plus grande vigilance et à ne se référer qu’aux seules voies de communication officielles usuelles de l’Institut d’émission ». (Le Soleil.sn)

3- Hôpital régional de Ziguinchor : L’intersyndicale en grève les mardi 27, mercredi 28 et jeudi 29 avril 2021.

Après plusieurs mois de dialogue avec l’administration du Centre hospitalier régional de Ziguinchor (CHRZ) dans le cadre de sa  protestation contre les difficultés énormes que rencontre l’hôpital régional de Ziguinchor, l’intersyndicale du CHRZ informe toute la population qu’une grève de 72 heures sera observée les mardi 27, mercredi 28 et jeudi 29 avril 2021.
Les syndicalistes dans un communiqué parcouru à Dakaractu pour motiver leur mouvement soulignent avoir « constaté l’inertie des autorités pour un dialogue franc et sincère pour des solutions de sortie de crise. » Ils rassurent que malgré cette grève, les urgences seront assurées de même que le service minimum. Toutefois, « l’Intersyndicale tient pour seul responsable le directeur de toutes les conséquences qui découlent de cette situation et avertit qu’elle compte passer à la vitesse supérieure devant l’insouciance des responsables au niveau local et central », préviennent les syndicalistes

4- Trafic de faux médicaments : La Douane saisit un nouveau lot de médicaments

Selon un communiqué du Bureau des Relations publiques et de la Communication des Douanes, lesdites opérations ont permis d’intercepter et de saisir à bord d’un véhicule particulier, des médicaments composés de 497 boites de Chlorpheniramine, 150 boites de indomethacine capsules, 4000 paquets de savon « apetit », 3700 paquets de « relef extra », 1000 paquets d’omeprazole, 3200 tablettes « riyagra ».
Selon la Douane, cette saisie composée essentiellement d’antalgiques, d’aphrodisiaques, d’antihistaminiques, et d’anti-inflammatoires a été opérée vers 5h du matin lors d’une course poursuite engagée par les éléments de la Subdivision de Kaolack. Les trafiquants ont fini par s’enfuir abandonnant le véhicule à l’entrée du pont de Ndiaw. La valeur totale des médicaments est estimée à 38 millions de FCfa.

5- Tensions entre les présidents Alpha Condé et Macky Sall : Abdoul Mbaye demande une médiation pour abréger la souffrance des populations

Le président de l’alliance pour la citoyenneté et le travail(Act) est très préoccupé par les relations froides entre le Président Macky Sall et son homologue de la Guinée, Alpha Condé. Abdoul Mbaye souhaite une médiation pour raffermir les relations entre les deux pays. L’ancien Premier ministre qui regrette la dégradation manifeste des relations entre les Présidents de la Guinée et du Sénégal exhorte les parties prenantes à engager des discussions avant que cette querelle ne contribue à accroître la souffrance des populations des deux pays, en cette période de crise économique et sanitaire. Aussi, précise le journal L’As, le conseil national de l’Act rappelle la nécessité de la construction d’une intégration africaine par la promotion de la coopération Sud-Sud et par les peuples, afin de la rendre résiliente aux humeurs de leurs dirigeants.

Sur le même sujet

6- Actu internationale

– Tchad : La junte refuse de négocier avec les rebelles, Mahmat Déby nomme son premier ministre

La junte militaire au pouvoir au Tchad a refusé d’entamer des négociations avec les rebelles du Front pour l’alternance et la concorde (FACT).  Dans une déclaration à la télévision d’État Télé Tchad, le porte-parole du Conseil militaire de transition (CMT), Azem Bermandoa Agouna, a annoncé les intentions des militaires de mater la rébellion.

La junte a par ailleurs appelé le Niger à coopérer pour capturer le chef du FACT, Mahamat Mahadi Ali.  « Le Tchad en appelle à la coopération et à la solidarité du Niger (…) en vue de faciliter la capture et la mise à disposition de la justice de ces criminels de guerre », a poursuivi Azem Bermandoa Agouna, accusant Mahamat Mahadi Ali d’avoir fui au Niger. Mahmat Idriss Déby a nommé, ce lundi, Albert Pahimi Padacké, Premier ministre. Personnage politique majeur, il a été le dernier Premier ministre avant la suppression du poste, en mai 2018, lors de la réforme constitutionnelle.

-Au Nigeria, 31 militaires ont été tués hier par des terroristes

L’annonce a été faite ce lundi par les autorités. Les responsables de l’attaque seraient les jihadistes du groupe État islamique en Afrique de l’Ouest.

Selon le récit de l’armée nigériane, le convoi militaire été attendu par une vingtaine de véhicule alors qu’il se dirigeait vers Maiduguri, la capitale du Borno, au nord-est du pays. Les soldats nigérians transportaient des armes qu’ils devaient livrer dans la zone. Vers midi, ils ont été surpris par un déluge de feu selon un témoignage et n’ont pu résister aux nombreux combattants jihadistes.

7- Actu sports

-PSG-Manchester City : Mbappé écourte son entrainement, le PSG croise les doigts

Ce lundi, Kylian Mbappé était présent à l’entraînement. Il n’a en revanche pas participé à la totalité de la séance, comme l’a confirmé RMC.  Le média indique cependant que le staff parisien n’est pas inquiet et qu’il attend son champion du monde ce mardi pour une séance cette fois complète. (Football365)

-Edouard Mendy et Ismaila Sarr en pole position pour le ballon d’or africain

Sous le maillot de Chelsea, Edouard Mendy a connu 14 victoires contre 6 défaites et 7 nuls, titillant ainsi les grands gardiens d’Europe. Avec ses bonnes performances, une place en finale de la FA Cup, une autre en demi-finale de la Ligue des champions, le portier de 28 ans se présente comme un candidat sérieux pour le ballon d’Or africain 2021.

Ça sera peut-être l’année d’Ismaila Sarr ! L’ailier Sénégalais a réussi presque tout seul à tirer son équipe vers l’objectif, c’est-à-dire la montée en élite anglaise. Rétrogradé en Championship à l’issue de la saison 2019-2020, Ismaila Sarr avait tout pour quitter le navire des Hornets. Courtisé par des clubs plus huppés dont Manchester United, le joueur de 23 ans avait finalement décidé de rester du côté de la formation de Watford pour porter le combat de la montée. Mission désormais accomplie ! (wiwsport)

-C’est officiel ! Le technicien sénégalais Dr Cheikh Sarr est le nouvel entraîneur des équipes nationales de basket-ball du Rwanda. Il remplace à ce poste le Serbe Vladimir Bosnjak qui a quitté en décembre dernier. Selon le site spécialisé Basket 221 visité par Senego, l’ancien coach des Lionnes du Sénégal va conduire l’équipe rwandaise au prochain Afrobasket qui se déroulera du 24 août au 5 septembre à Kigali. Il devrait également diriger l’équipe féminine pour les éliminatoires de l’Afrobasket dames.

Lire aussi:

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.