Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 23 avril 2021

1- Programme d’urgence « kheyou ndaw gni » validé avec 91 000 recrutements et 353 300 auto-emplois

-Le recrutement des 65000 jeunes lancé en mai

-Budget de la Convention Etat-employeurs porté de 1 à 15 milliards

-L’Anpej, la Der, le Fongip, l’Apix, 3FPT vont se mettre ensemble pour la gestion des pôles d’emploi qui seront créés dans les 45 départements

-Tous les bénéficiaires vont s’engager à autoriser la publication de leurs données personnelles (identifiant unique) pour un principe de transparence

-Une proposition de la gouvernance du programme d’urgence est attendue du gouvernement le 30 avril

-Des contrats de performance seront signés avec toutes les structures intervenant dans le programme d’urgence et aucun retard, aucune lenteur bureaucratique ne seront tolérés

-10 milliards mis à la disposition des tailleurs pour confectionner les tenues scolaires pour les écoles lors de la rentrée d’octobre

-Fonds-Covid-19 : Où sont passés les fonds destinés aux conducteurs « Jakarta » ? Macky Sall a promis de faire la lumière dès lundi sur cette question surprenante soulevée par un jeune « Jakartaman »

-Baidy Agne représentant du secteur privé : « Il y a une dynamique de recrutement du secteur privé, il faut le reconnaître. Mais le problème de l’emploi est très complexe et interpelle tout le monde. Il faut que dans les appels d’offres des marchés publics qu’on mette des quotas de jeunes que l’entreprise qui a gagné va recruter »

-Mme Sylvia représentant les partenaires techniques et financiers du Sénégal : « il y a urgence à prendre en charge les 40% des jeunes qui sont hors du système éducatif, rationaliser le dispositif des structures de financement des jeunes pour une bonne lisibilité

-Fausse note : Baye Ndiogou représentant des jeunes de Kaffrine: En disant au Président qu’à Kaffrine tout est nickel et que les jeunes n’avaient pas de doléances, Baye Ndiogou a reçu un tsunami de critiques de ses camarades qui l’ont désavoué à travers les médias et dans les réseaux sociaux

2- Affaire des produits médicaux saisis à la Patte d’Oie : Le chinois Zang Hai Dong et les docteurs Aliou Ba et Mamour Niang mis sous mandat de dépôt

Le juge Mamadou Seck du 8ème cabinet a suivi le réquisitoire du parquet. Le bénéficiaire économique de Dahai Co, Zang Hai Dong, les docteurs Aliou Ba (dg de Dahai Co) et Mamour Niang (dg de Dipro pharma biomedic); Wong Don Wang (employé) ainsi que Chérif Ba (le livreur, premier à être arrêté) viennent d’être placés sous mandat de dépôt pour association de malfaiteurs, mise en danger de la vie d’autrui et trafic international de médicaments.

3- Ousmane Sonko reprend le « Nemekou tour » avec 140 médecins pour des consultations gratuites et des campagnes de reboisement, de Set Setal partout au Sénégal

« Nous irons à la rencontre des populations partout au Sénégal et nous souhaitons y passer de long séjour, par exemple 20 jours », a annoncé le président du Pastef.

Ousmane Sonko et ses camarades ont élargi le « Nemekou tour » aux Vacances Patriotiques (VP) qui intègre les Vacances Agricoles Patriotiques (VAP), les Vacances Médicales Patriotiques (VMP), les Vacances Citoyennes Patriotiques (VCP).  

Sur le même sujet

Sur le volet sanitaire, Sonko révèle que « 140 médecins et infirmiers au sein du parti ont conçu un document important et décidé de faire le tour du Sénégal pour donner gratuitement des consultations médicales, des opérations cataractes, des circoncisions massives, des dons de médicaments ». Pour le volet Vacances citoyennes patriotiques (VCP), le leader du Pastef promet des actions de terrain.  “nous allons organiser des activités de reboisements, sportives, de Set Setal (des écoles, mosquées, places publiques etc) », a-t-il laissé entendre.

4- Macky sur les événements de Mars : « attaquer une gendarmerie, là où on stocke des armes, attaquer des tribunaux et brûler la maison des gens comme cela gratuitement. Mais cela ne se reproduira plus ! si le Sénégal n’était pas une grande démocratie, croyez-moi, le bilan aurait été catastrophique »

C’est un Macky Sall, remonté et au ton ferme, qui s’est prononcé hier sur les émeutes du mois de Mars : « Vous savez, chers jeunes, ce qui s’est passé récemment dans notre pays, si le Sénégal n’était pas une grande démocratie, croyez-moi, le bilan aurait été catastrophique. Il n’est pas possible dans un pays de se réveiller, de tout détruire sans conséquences. Mais, même en étant démocrates, il y’a au moins des limites que tout le monde doit respecter», avertit Macky Sall apparemment assez agacé par les événements de Mars dernier.
Le chef de l’Etat d’ajouter, s’adressant toujours à la jeunesse qu’elle est en train d’être déviée de l’essentiel et « qu’il serait une grave erreur de penser que, devant cette situation, l’État est faible. Les valeurs civiques, nous devons les respecter au premier chef, les jeunes que vous êtes. Ce n’est pas en vous faisant miroiter des chimères qu’on va vous sortir des difficultés. D’ailleurs, ceux qui vous le disent vous trompent », martèlera le Président Sall.

«Travaillons pour la restauration des valeurs patriotiques. Elles se cultivent dans notre for intérieur, c’est cela le secret de l’école des daaras où on te dit « li waro ko deff, goor dou def li, li warngua ko diombalé sa bopp. Il y a des pays où un citoyen normal ne penserait pas une seconde à attaquer une gendarmerie, là où on stocke des armes, attaquer des tribunaux et brûler la maison des gens comme cela gratuitement. Mais cela ne se reproduira plus ! » a mis en garde le chef de l’Etat.

5- L’alerte du Consul tchadien à Dakar : « le Tchad s’écroule, cela va être compliqué pour la zone Afrique centrale, mais également pour l’Afrique de l’Ouest »

Le décès du président tchadien Idriss Déby a laissé bouche bée la communauté tchadienne vivant à Dakar. Pour le consul du Tchad au Sénégal, Mahmoud Ousmane Salah, c’est avec beaucoup de tristesse et d’amertume qu’ils ont reçu la mort de l’homme fort de Ndjaména.
Concernant la polémique sur sa succession, le consul du Tchad, interrogé par Dakaractu, a tenu à préciser que c’est le président de l’Assemblée nationale qui a décliné pour des raisons sanitaires. C’est dans ce sens, explique-t-il, que le fils aîné d’Idriss Déby Itno, Mahmoud Kaka a été choisi par les généraux pour une période de 18 mois. Craignant pour la stabilité du Tchad, Mahmoud Ousmane Salah souligne que si aujourd’hui le Tchad s’écroule, cela va être compliqué pour la zone Afrique centrale, mais également pour l’Afrique de l’Ouest.

6- Actu internationale

-Obsèques du président Idriss Déby ce vendredi : Voici la liste des chefs d’Etat annoncés à Ndjaména, Macky  Sall absent

Emmanuel Macron, président de la France, Alpha Condé, président de la Guinée, Umaro Sissoco Embalo, président de la Guinée Bissau, Bah Ndaw, président de la transition du Mali, Félix Tshisekedi, président de la République démocratique du Congo, Mohamed Bazoum, président du Niger, Roch Marc Christian Kaboré, président du Burkina Faso, Mohamed Ould El-Ghazaouni, président de la Mauritanie, Faure Gnassingbé, président du Togo, Abdel Fattah al-Burhan, président de transition du Soudan, Rose Christiane Ossouka Raponda, Première ministre du Gabon. (source: camerounweb.com)

– Mahamat Aly chef rebelle du Fact : Nous avons tué Déby et 15 de ses généraux

La coalition de rebelles qui a lancé l’offensive contre le pouvoir d’Idriss Deby Itno, le 11 avril dernier, réclame l’avoir tué. Elle dit désormais continuer le combat contre ce qu’elle qualifie de « coup d’État », à N’Djamena, après la prise du pouvoir par l’armée avec à sa tête, Mahamat Idriss Deby Itno, fils du défunt président.

7- Actu sports

– Prime de qualification : Le Jaraaf touchera un minimum de 177 millions de FCFA

Après leur exploit historique, hier, au stade Lat Dior de Thiès, face à l’Etoile Sportive du Sahel, le Jaraaf de Dakar empochera au minimum 325 000 Dollars, soit 177 millions de FCFA. Un magot à la hauteur de leur exploit. Un joli pactole qui vient s’ajouter aux 275 000 Dollars (149 millions FCFA), la prime de qualification versée par la Confédération africaine de football aux 16 équipes qualifiés pour la phase de groupes, soit un total de 600 000 Dollars (327 millions de FCFA) déjà perçus.

– L’échec du projet de la Super Ligue fait capoter la venue de Mbappé au Réal :  

Sur la radio Cadena Ser, Florentino Pérez s’est exprimé sur l’échec du projet. Il a témoigné de même son pessimisme sur le dossier Mbappé ou même celui d’Haaland. « Ceci n’existera pas, c’est impossible sans la Super Ligue, a dit Pérez sur une possible arrivée de Mbappé au Real. Dans une situation comme celle de la pandémie, ça n’existera pas, ni pour le Real Madrid, mais ni pour personne d’autre non plus. C’est la vérité. » (Football365).

Lire aussi:

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.