Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 21 avril 2021

1- Forum présidentiel sur l’emploi des jeunes ce jeudi au Cicad : ça craint pour la DER et l’ANPEJ

Un conseil présidentiel sur le financement du Programme d’urgence pour l’emploi et l’insertion socio- économique des jeunes se tiendra jeudi à partir de 10 heures, au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD). La rencontre, placée sous la présidence du chef de l’Etat, Macky Sall verra la participation des membres du Gouvernement, des représentants des jeunes et des structures dédiées aux financements des jeunes.

Il faut s’attendre à la disparition de certaines structures de l’État en charge de l’emploi des jeunes.
Des agences vont purement et simplement disparaître, tandis que d’autres seront dissoutes dans des directions nationales déjà existantes.
«Pour plus d’efficience dans l’exécution du programme, nous allons fusionner certaines structures, surtout celles qui s’activent dans le financement et l’emploi des jeunes», confie à L’Observateur un proche collaborateur du Président Sall.
Ce dernier est au cœur du dispositif du Conseil présidentiel pour l’insertion et l’emploi des jeunes prévu demain jeudi .

2- Pr Moussa Seydi explique la baisse de la pandémie au Sénégal : La vaccination des personnes âgées, celles avec des comorbidités et le début de la chaleur ont impacté les contaminations

 Le chef du Service des maladies infectieuses de Fann a donné les raisons de la baisse du Covid-19 dans notre pays dans le journal Marianne. « On observe une baisse constante du nombre de nouveaux cas, du nombre cas graves ainsi que des décès. À l’hôpital Fann, où nous recevons le plus grand nombre de cas sévères, seule la moitié des lits réservés au Covid sont occupés. Comment l’expliquer ? C’est multifactoriel. D’après moi il y a des facteurs que l’on peut qualifier de certains, d’autres de probables et d’autres encore qui restent inconnus. D’abord, il est certain que le confinement, même s’il n’est pas très strict au Sénégal, ainsi que le début de la vaccination ont contribué à cette baisse. Nous avons vacciné en priorité les sujets les plus à risque, les personnes âgées et les personnes avec des comorbidités. Plus de 60 % des cas sont recensés à Dakar et à Thiès et c’est là où l’on vaccine. Aussi, probablement, que le facteur climatique joue dans cette baisse. Avec le froid qui s’en va et on constate que le nombre de cas diminue. Mais rien n’est sûr quant à cette théorie. C’est simplement une possibilité, peut-être conjuguée à autre chose », estime Pr Seydi.

3- Le juge Mamadou Seck hérite encore d’un brûlant dossier : l’affaire des médicaments saisis à la Patte d’Oie atterrit au 8ème cabinet

Sur le même sujet

Après avoir décliné le dossier Sonko-Adji Sarr, revoilà le juge Mamadou Seck au front des chaudes affaires du tribunal de Dakar. Le juge d’instruction du 8ème cabinet hérite du dossier des médicaments et appareils médicaux saisis à la Patte d’Oie. Les suspects, au nombre de 6 individus, ont été inculpés et mis à la disposition du juge Mamadou Seck.

4- Tchad : Les rebelles annoncent l’attaque de Ndjamena dès samedi : « Nous laissons 15 à 28 heures pour que les fils de Déby enterrent leur père comme le veut la tradition »

Les rebelles, qui mènent depuis neuf jours une offensive contre le régime tchadien, ont rejeté « catégoriquement » le conseil militaire de transition mené par le fils du défunt président Idriss Déby. « Le Tchad n’est pas une monarchie. Il ne doit pas y avoir une dévolution de père en fils », a affirmé mardi 20 avril le porte-parole du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (FACT), Kingabé Ogouzeimi de Tapol. Les rebelles promettent par ailleurs de marcher sur la capitale N’Djamena : « Nous laissons 15 à 28 heures pour que les fils de Déby enterrent leur père comme le veut la tradition. » « Nous comptons poursuivre l’offensive », a assuré Kingabé Ogouzeimi de Tapol, porte-parole du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (FACT).

5- Les talibés Thiantacônes ont cassé leur tirelire pour « honorer » leur guide Sokhna Aïda Diallo, à l’occasion du Ziar du 19 avril, deux jours après la commémoration du 17 avril marquant la rencontre entre Cheikh Béthio et Serigne Saliou Mbacké

Selon Les Échos, Sokhna Bator a offert à cette dernière 10 millions Fcfa, 1 million de «Tawassoul», un terrain de 25 millions, une parure en or, 17 gâteaux « thiofel », des paires de chaussures, des vaisselles de luxe ainsi que des bazins riches.
À sa suite, Adja Thioune a donné en guise de «Adiya» à Sokhna Aïda un terrain de 5814 m2, 82 millions Fcfa et 1 million Fcfa pour le «Tawassoul». Sans oublier une magnifique parure en or et un superbe plan pour palais de rêve. Le groupe « Engagement et Détermination » a offert deux parures en or, des tissus bazin et getzner Super Magnum, des tissus « 4 brodés HKG », des sacs à main de marque Aldo et des parfums de classe. Ils ont également donné 5 millions en argent liquide et 1 million de «Tawassoul». Le dahira Darou Salam Matlaboul Fawzeyni basé à l’étranger a remis 80 millions Fcfa et un million comme «Tawassoul».  Un véhicule Mercedes Sprinter a aussi été offert à Sokhna Aïda.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.