Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 15 avril 2021

1- Un précédent dangereux : Un marabout sème la terreur dans le village de Diohine et veut « islamiser » les autochtones catholiques

Serigne Bara Sène est venu s’installer à Diohine les noëls passés. Et depuis lors, il sème la terreur dans le village selon les jeunes. Pis encore, il fait une caravane tous les soirs pour sillonner le village avec ses disciples qui demandent à tout le monde de lui céder le passage, obstruant gravement la liberté de circulation des personnes et des biens.

Pour régler la situation, les jeunes comptent organiser une Assemblée générale le samedi 17 avril à 11h pour lui faire quitter le village. Les autorités sont interpellées sur cette situation avant que le pire ne se produise dans cette localité du pays à prédominance catholique.

Néanmoins, Cheikh Ndigël, père du jeune marabout, informé de la situation par le sous-préfet, suite à des plaintes au niveau de la gendarmerie, s’est entretenu au téléphone avec le chef de village Edouard Diène, a présenté ses excuses avant d’indiquer que son fils “doit se plier aux règles du village”. Du moment que la médiation est entamée, le chef du village demande aux jeunes de calmer leur ardeur. Reste à savoir si cela suffira à les calmer, s’interroge Senego.

2- Université Cheikh Anta Diop/ Mort d’Ismaila Gaoussou Diémé : L’Assemblée de l’université demande la fermeture du Campus et la suspension des amicales des étudiants

Le Conseil restreint de l’Assemblée de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar s’est réuni ce 14 avril en visioconférence sous la présidence du recteur, le professeur Ahmadou Aly Mbaye. Après avoir abordé les malheureux événements à l’Ucad qui se sont soldés par le décès d’Ismaïla Gaoussou Diémé des suites de ses blessures, le conseil restreint, à l’unanimité, « constate que le défunt n’était plus inscrit à l’université depuis 2015 ». Il a aussi noté « avec regret la présence au sein du campus social au sein du campus social d’individus n’ayant aucun lien avec l’université ».

Aussi, le conseil « partage l’indignation de la communauté universitaire et condamne fermement ce phénomène récurrent de violence au niveau du campus social » et « invite le directeur général du Coud à procéder à la fermeture totale du campus social jusqu’à la mise en place d’un nouveau système de gestion de la codification ». Il a aussi ordonné la suspension «de toutes les amicales des étudiants jusqu’à nouvel ordre » avant d’annoncer la mise en place d’une commission « chargée de réfléchir sur le statut des amicales des étudiants » afin de « proposer un règlement intérieur ».

Par ailleurs, le conseil révèle que tous les étudiants, responsables d’actes de violence, seront traduits devant le conseil de discipline.

3- Saisie de tonnes de faux médicaments à la Patte d’Oie : Le syndicat national des pharmaciens privés et S.O.S Consommateurs demandent des comptes et indexent les douaniers

À DÉCOUVRIR

Assane Diop, président du syndicat des pharmaciens privés interrogé par Awa Mbaye de la RFM, se dit attristé par la saisie de tonnes de médicaments. Le syndicaliste se pose des questions sur comment des tonnes de médicaments transportées par des conteneurs peuvent-elles échapper à la vigilance des douaniers ? A l’en croire, il y a de la complicité quelque part, estime le président du syndicat national des pharmaciens privés.

Maitre Massokhna Kane abonde dans le même sens. Pour le président de SOS consommateurs, cette affaire de saisie de faux médicaments « est un crime aux conséquences désastreuses sur la santé des populations et qu’il faut traquer les circuits mafieux derrière cette affaire. Me Massokhna Kane demande des enquêtes approfondies pour démasquer tous les fautifs.

4- Covid-19/ L’Institut Pasteur alerte : « Le variant britannique a été retrouvé chez 14 patients vivant dans 7 districts de la région de Dakar »

« Dans le cadre de la surveillance des variants de la Covid-19, l’Institut Pasteur de Dakar (IPD), a réalisé un échantillonnage aléatoire sur les cas index et communautaires de la région de Dakar pour la période allant de janvier à mars 2021, informe un communiqué reçu par Libération online qui précise : « Sur un total de 335 échantillons analysés, le variant britannique a été retrouvé chez 14 patients vivant dans 7 districts de la région de Dakar: Dakar Centre (4), Dakar Sud (3), Dakar Nord (2), Dakar Ouest (1), Guédiawaye (1), Rufisque (1), Keur Massar (1) et Diamniadio (1). De plus 6 autres lignées du virus ont été identifiées pendant cette période ».

Aussi, l’Institut Pasteur met en garde les populations. « Dans un contexte de circulation des variants et des effets que cela pourrait entrainer pour la gestion de la pandémie, nous exhortons les populations au respect strict des mesures barrières », alertent les services du Dr Amadou Sall.

5- Bizarrerie sénégalaise/ Affaire du chat placé en garde à vue à Touba : Le “youtubeur » M. D. déféré pour usurpation d’identité

L’affaire du chat arrêté et gardé dans un poulailler au niveau du quartier « Diakaye Serigne Mbaye Diagne » de Touba a atterri en justice. Affaire, pour rappel, qui a défrayé la chronique et devenue virale dans les réseaux sociaux depuis plusieurs semaines.

Selon Source A qui donne l’information, Sonhibou Seck, commerçant de profession et devenu célèbre humoriste grâce au chat qu’il a arrêté pour avoir dévoré ses piégeons, a porté plainte contre un “Youtubeur” au niveau de la Police de Gouye Minde.

Le plaignant accuse M. Diop d’avoir usurpé son identité pour soutirer de l’argent à ses fans sur YouTube.

Le mis à cause, au terme de sa durée légale de garde à vue, a été déféré hier au tribunal de grande instance de Diourbel. Il est poursuivi pour accès et maintien frauduleux dans un système informatique et obtention d’avantages.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.