Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 14 avril 2021

1- Les dossiers chauds qui attendent le nouveau Doyen des juges, successeur de Samba Sall

Parmi les plus attendus, le dossier judiciaire opposant le leader Ousmane Sonko à la masseuse Adji Sarr. Le défunt doyen des juges avait déjà entamé l’instruction de cette affaire aussitôt qu’il a hérité du dossier suite au désistement du juge d’instruction du 8e cabinet, Mamadou Seck.

L’autre affaire judiciaire que traitera le successeur de Samba Sall, c’est celle des produits phytosanitaires, impliquant l’ancienne sénatrice libérale, Aida Ndiongue. Cette dernière, ayant bénéficié d’un non-lieu par la Cour de répression de l’enrichissement illicite, espérait récupérer ses sous. Le magistrat instructeur, contrairement à la CREI, a rendu une ordonnance de renvoi en police correctionnelle.

Le nouveau doyen des juges va poursuivre également l’instruction dans l’affaire des faux billets dans laquelle le député Bougazelly était impliqué. Inculpé le 22 novembre 2019 et placé sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction de Rebeuss pour, entre autres, association de malfaiteurs et trafic de faux billets, il a bénéficié d’une liberté provisoire depuis le 3 juin 2020 à cause de sa maladie.

Toujours parmi les dossiers qui attendent le remplaçant de Samba Sall, il y a celui de tentative d’insurrection du pays dans lequel Guy Marius Sagna, Assane Diouf et Clédor ont été impliqués. Ces derniers ont été trahis par un audio de Clédor Sène.

2– Vaccin anti-Covid-19 : Macky Sall obtient un contrat de production pour l’Institut Pasteur et l’Iressef à Namur, le Sénégal devient leader en Afrique

La production de vaccins anti Covid sera bientôt une réalité au Sénégal. Dans le cadre de la visite officielle du président Macky Sall en Belgique, des accords ont été signés avec la fédération de Wallonie. L’Iressef et l’institut Pasteur ont paraphé les partenariats à Namur où le chef de l’État s’est rendu hier matin. Ce partenariat avec la société belge Univercells fera du Sénégal, le premier pays , en dehors de l’Afrique du Sud, à produire des vaccins anti-Covid-19 dans le continent,

3– Financements de l’Union européenne : Boubacar Sèye de Horizons sans frontières ne lâche pas Macky Sall

Sur les fonds de l’UE, Boubacar Sèye regrette cette position du président Macky Sall disant que l’UE n’a pas donné de crédit au Sénégal sur la migration, que c’est une affabulation, une mauvaise information, de la diffamation. Car, poursuit Boubacar Seye, « en terme de concours financiers de l’UE pour le Sénégal, rien que pour le programme de résilience sociale en 2020 (PRÈS), décrété pendant la pandémie, l’UE affirme avoir accordé au Sénégal 100 milliards ». Par ailleurs, les fonds évoqués par le président de HSF correspondent bien à une liste de projets menés au Sénégal par l’UE, en relation avec les structures de l’État, la société civile et le secteur privé. 
Cette liste, disponible pour la presse, permet de constater, selon le président de Horizons Sans Frontières, qu’il y a 176 400 000 € inscrits pour le Sénégal, soit 115 542 000 000 FCFA. Ces projets sont orientés sur la migration avec des volets promotion du secteur privé, formation et emploi des jeunes, lutte contre le trafic de migrants, appui au retour des immigrés, sécurité. Boubacar Sèye rappelle même que ces projets sont en cours depuis 2016 au Sénégal avec des structures de l’État partenaires dans leur mise en œuvre d’ailleurs : Les agences régionales de développement, l’ADEPME, le 3FPT, l’ONFP, le bureau de mise à niveau. Comment le président peut-il ignorer cette réalité ? se demandera-t-il. (Dakaractu)

4- Après Dethié Fall, Abdourahmane Diouf crée son parti politique

Abdourahmane Diouf revient officiellement en politique et annonce qu’il va créer son parti politique.

Je vous ai annoncé mon retour en politique. Nous travaillons à formaliser notre offre prochainement avec la création d’un parti politique. Si vous désirez travailler à la réussite de cette mission d’intérêt public, vous pouvez remplir ce formulaire

Pour rappel, M. Diouf fut ancien porte-parole du parti Rewmi de Idrissa Seck, avant de démissionner. Puis, il a été nommé Directeur Général exécutif du club des investisseurs sénégalais ! Il démissionnera de ce poste au mois d’octobre 2020.

5- Émigration clandestine : Les jeunes partent toujours : trois migrants sénégalais interceptés aux Honduras

Afin de contrôler l’entrée irrégulière d’étrangers sur le territoire national, la police des frontières (DNSPF) a arrêté 10 étrangers dont trois Sénégalais, qui étaient entrés illégalement dans le pays, Honduras.

Sur le même sujet

L’action combinée a été menée par des policiers affectés à l’unité de police départementale n° 6 et au groupe d’opérations tactiques spéciales, au point La Bucana, Guasaule, point frontière entre le Honduras et le Nicaragua, rapportent des médias de Honduras, visités par Senego.

Les détenus, trois de la République du Sénégal, ont déclaré être entrés par le poste frontière de Guasaule, afin de chercher le rêve américain tant espéré. Les migrants ont été remis à l’Institut national des migrations pour la procédure administrative correspondante. En janvier dernier, une marche de migrants estimée à 300 personnes est partie depuis le Honduras en espérant franchir pas moins de trois frontières : celle qui les sépare du Guatemala, de là tenter de passer au Mexique, puis aux États-Unis.

6- Actu internationale

– Historique : L’ancien président burkinabé Blaise Compaoré poursuivi pour l’assassinat de Thomas Sankara

Le tribunal militaire a décidé de la mise en accusation de l’ex-président Blaise Compaoré pour attentat à la sureté de l’État, complicité d’assassinat et recel de cadavres dans le dossier de l’assassinat de l’ancien chef de l’État Thomas Sankara.

Gilbert Diendéré, ancien bras droit de Blaise Compaoré, est poursuivi pour complicité d’assassinat, recel de cadavres, attentat à la sureté de l’État. Au total, 14 personnes doivent comparaître devant le tribunal dans ce dossier.

– Le Mali encore dans la tourmente : Le président de la Coordination des mouvements de l’Azawad a été assassiné ce mardi 13 avril par des individus non identifiés. Sidi Brahim Ould Sidati est mort à l’hôpital Golden Life de Bamako ce 13 avril. Il y avait été transporté en urgence après que des individus non identifiés lui avaient tiré dessus, ont confirmé plusieurs sources à Jeune Afrique. Le président de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA, l’un des groupes signataires de l’accord de paix d’Alger) se trouvait devant sa résidence, où il réparait son générateur électrique, lorsqu’il a subi des tirs entre 6 et 7 heures du matin.

– Les Etats-Unis recommandent une pause dans l’utilisation du vaccin Johnson & Johnson

Les autorités sanitaires américaines ont recommandé « une pause » dans l’utilisation du vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson, mardi 13 avril, afin d’enquêter sur l’apparition de cas graves de caillots sanguins chez plusieurs personnes aux Etats-Unis. L’Agence américaine des médicaments (FDA) mène des études approfondies « sur six cas rapportés aux Etats-Unis de personnes ayant développé des cas sévères de caillots sanguins après avoir reçu le vaccin » et recommande « une pause » pendant ces investigations. Ces cas concernent six femmes âgées de 18 à 48 ans, précise le New York Times (en anglais). L’une est morte et une autre a été hospitalisée dans un état critique. (Francetvinfo)

7- Actu sports

– Saccage de l’Arène nationale : Matar Ba menace de ferme le stade et d’arrêter les combats de lutte

Les scènes du saccage de l’arène nationale, lors du Gala de lutte organisé par le promoteur Modou Niang, ont beaucoup choqué le ministre des sports. Matar Ba a promis des sanctions contre les auteurs du saccage.
« Nous avons tous vu les images choquantes. L’État ira jusqu’au bout et s’il faut fermer l’arène, on le fera ! », a prévenu Matar Ba.

– LDC : Le PSG de Gana et Chelsea de Mendy se qualifient en demi-finale

C’est avec un grand Gana Guèye que le PSG s’est qualifié, hier, en demi-finale de la LDC, malgré la défaite d’un but à zéro concédée face au Bayern. De son cote, Chelsea d’Edouard Mendy, a aussi composté son ticket pour les demies malgré une defaite 1-0 face au Porto.

Lire aussi:

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.