Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 13 avril 2021

1- Le Sénégal démarre le Ramadan dans la division : les ibadou débutent ce mardi, la majorité de la communauté musulmane opte pour mercredi

 La communauté musulmane du Sénégal va encore entamer le mois de Ramadan dans la division. En effet, le Comité transitoire du croissant lunaire, qui s’est réuni lundi soir dans les locaux de la Rts pour l’occasion, a fait savoir que la lune n’a été aperçue nulle part après des séances d’observation organisées sur l’ensemble du territoire sénégalais. Par conséquent, le Ramadan va démarrer officiellement au Sénégal, mercredi 14 avril.
A noter que la commission d’observation mise sur pied à Touba n’a pas, non plus, aperçu le croissant lunaire. De même que l’Association pour la promotion de l’astronomie (Aspa) qui a réuni 200 personnes pour scruter la lune et les scientifiques ne l’ont pas aperçu.
Mais la Coordination des musulmans du Sénégal (Cms) a informé que la lune a été aperçue à Vélingara, en Gambie, au Mali et en Côte d’ivoire. Par conséquent, disent-ils, le jeûne va débuter ce mars 13 avril pour cette partie de la communauté musulmane du Sénégal.

2- Alerte sur le barrage de Manantali qui fournit une bonne partie de l’électricité du pays : Pour Serigne Mbaye Thiam « il y a une urgence à entreprendre des travaux de maintenance des ouvrages qui sont frappés par le poids de l’âge (33 ans)

Les ingénieurs hydroélectriques, qui travaillent au niveau du barrage depuis sa création, ont profité de l’occasion pour soumettre à l’attention de l’autorité étatique 14 points essentiels auxquels il faut trouver une solution. En effet, selon le présentateur des ouvrages au ministre, le système de gestion automatique de la centrale est obsolète car, il n’a pas connu de développement depuis 15 ans. 

Il faut aussi changer les transpoles rapidement, chercher d’extinctions incendie, chercher des postes mobiles pour limiter les pannes d’interruption, améliorer le système de traitement des boues dans l’eau. Il a souligné la nécessité également de faire une autre inspection quinquennale pour être en sécurité au niveau du barrage et la révision générale du barrage de Félou.

A l’issue de cette visite guidée, Serigne Mbaye Thiam président en exercice du Conseil des ministres de l’Omvs a constaté qu’il y a « une urgence à entreprendre des travaux de maintenance » des ouvrages qui sont frappés par le poids de l’âge (33 ans). Et c’est la raison pour laquelle d’ailleurs, dit-il, le conseil des ministres de l’Omvs a tenu une « session extraordinaire » le 23 février dernier à Nouakchott pour se « pencher sur l’état de la Semaf (Société d’exploitation de Manantali et de Félou). (Avec Seneweb)

3- Macky Sall annonce la production d’un vaccin anti Covid-19 par le Sénégal en début 2022

Getty Images

L’annonce a été faite au nom du chef de l’Etat par Abdoulaye Diouf Sarr, ce lundi, lors de la première journée de la conférence du Centre africain de contrôle des maladies (CDC). Voici le texte du président lu par le ministre : « Ces deux journées vont permettre de mettre en avant toutes les solutions que le continent africain peut offrir à la production globale. Il y a des capacités de production en Afrique, et nous pouvons en construire davantage.

Je voudrais partager avec vous que dans le contexte de pénurie mondiale de vaccins COVID-19, l’Etat du Sénégal va soutenir, avec la France, Team Europe et la Banque européenne d’investissement et d’autres partenaires, la réalisation du projet de production de vaccins contre la COVID-19 de l’Institut Pasteur de Dakar d’ici le début de l’année 2022.

En effet, l’Institut Pasteur de Dakar qui est un producteur préqualifié par l’Organisation Mondiale de la Santé depuis 1966 du vaccin contre la fièvre jaune, a une expérience à capitaliser pour bâtir une production régionale selon une stratégie qui va demander une coordination par l’Union Africaine à travers l’Africa CDC, organisateur de cette réunion. »

4- Saccage de l’Arêne Nationale par des supporters : Le CNG condamne et saisit la justice

Le Comité national de gestion (Cng) de la lutte regrette et condamne les incidents constatés à l’Arène Nationale lors du Gala du 11 avril 2021 organisé par le promoteur Serigne Modou Niang. Le président Ibrahima Sène a exprimé « sa désolation, son amertume et sa déception au vue des dommages subis qui sont très regrettables ».

« Ces comportements, que l’on croyait dépassé, ont surpris l’équipe dirigeante et n’honore aucunement le monde de la lutte. C’est pourquoi le Cng de lutte identifiera, traquera les fauteurs de trouble et des sanctions, à la hauteur de leur faute, seront prononcées quel que soit le niveau de responsabilités », fait-il savoir dans le document exploité par Senego.

Selon le président et son équipe, le Cng de lutte ne cautionnera jamais de tels comportements aux antipodes de l’éthique sportive.

5- Exportation de tout l’or du Sénégal en Europe : Les bijoutiers dénoncent et ne veulent plus de la poussière

Grâce à ses mines d’or, notamment à Kédougou, le Sénégal produit chaque année plusieurs tonnes d’or. Seulement, aucune pépite ne reste au Sénégal. Tout est exporté en Europe, en Suisse plus précisément. 

Sur le même sujet

 Une situation que les bijoutiers du Sénégal jugent catastrophique. Indiquant ne plus avoir de la matière pour travailler, ils ont initié une pétition et comptent ainsi pousser les autorités à changer de politique sur ce secteur.

Le ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage est aussi interpellé. Accusant Dame DIOP d’avoir délaissé ce secteur, les bijoutiers qui réclament également leur part des fonds de la “ForceCovid-19”, exigent plus de considération de sa part, selon Walf.

6- Actu internationale

– Une mosquée taguée à Rennes : L’islamophobie s’exprime dans l’indifférence quasi-générale

« Les croisades reprendront », « Charles Martel sauve nous ». À deux jours du début du ramadan, des tags racistes découverts dimanche sur les murs d’un centre culturel islamique de Rennes, dans l’ouest de la France, ont provoqué un concert de condamnations.

Le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin s’est rendu sur place dimanche soir pour rencontrer les responsables du culte musulman et exprimer « tout le dégoût que nous inspirent ces inscriptions qui sont des insultes, des insultes aux musulmans français, des insultes à la France ».  Le gardien, puis les fidèles, ont découvert ces tags dimanche au cours de la prière du matin. « Non à l’islamisation », « Vive le Roy », « France éternelle », et des insultes innommables contre le Prophète et même contre Allah, avaient été inscrits dans la nuit sur les murs extérieurs du centre Avicenne.

– Bavure : Un jeune noir tué à Minneapolis par une policière : Les vieux démons remettent l’Amérique à feu, en plein procès de George Floyd. Émeutes et couvre-feu. Joe Biden appelle au calme

– L’Union africaine a développé un passeport numérique continental commun Covid-19 pour les voyageurs et les compagnies aériennes.

La nouvelle plateforme, appelée Trusted Travel, peut également être intégrée aux applications des différentes compagnies aériennes, afin que les voyageurs puissent facilement comprendre ce dont ils ont besoin avant de prendre l’avion.

Avec cette dernière innovation, il est plus facile pour les passagers de partager les certificats de test et de vaccination Covid-19 avec les autorités et les compagnies aériennes afin de faciliter les voyages grâce au code de test de confiance (TT Code).

Le code TT est utilisé comme preuve du test pour générer un code de voyage (TC) pour les voyages internationaux. Grâce au développement de cette technologie, l’unité sanitaire de l’Union africaine peut désormais recueillir des données pour son propre usage.

7- Actu sports

– Le Jaraaf de Dakar s’est emparé de la première place de la poule C de la Coupe de la CAF, grâce à sa victoire 1-0 aux dépens de FC Salitas du Burkina Faso, lundi, en match comptant pour la 4e journée de cette compétition. Le représentant sénégalais compte désormais sept points au compteur et devance respectivement le Club Sportif Sfaxien (6 points) et l’Etoile Sportive du Sahel (ESS).

 La Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP) va observer une trêve de trois semaines, qui a démarré ce lundi pour se terminer avec la programmation de la 14-ème journée, les 1-er et 2 mai, a annoncé son directeur exécutif, Amsatou Fall.

PSG-Bayern : Gana Gueye et Abdou Diallo prêts pour un match historique ce soir à Paris.

Lire aussi:

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.