Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 11 avril 2021

1- Le Pastef est prêt pour 2024, quel que soit le contexte, assure Birame Soulèye Diop administrateur du parti de Sonko

Invité du Grand jury de la Rfm, Birame Soulèye Diop a donné sa première interview après son séjour en prison suite à l’affaire Sonko-Adji Sarr. Interpellé sur le positionnement du Pastef pour les prochaines écheances, l’administrateur a assuré que « le Pastef sera présent aux élections locales, législatives et présidentielle ». Birame Soulèye a aussi indiqué que Sonko sera candidat en 2024, quoiqu’il advienne avec une coalition ou avec une autre configuration qui dépend des alliances qui sont « en train d’être gérées dans la discrétion, sans bruit, par l’équipe dédiée à cette tache au Pastef ».

2- Viols, meurtres d’enfants : L’horreur continue : Une fillette de 4 ans retrouvée égorgée à Keur Matar Gueye

Keur Matar Gueye de Pout sont dans l’émoi et la consternation.  Une fille de 4 ans a été sauvagement tuée et jetée dans une fosse septique. 

Ndèye Ndiaye a été retrouvée morte égorgée, à Pout. Elle était partie suivre ses cours coraniques. Mais, à l’heure de la descente, ses proches ne l’ont pas vue. Puis, ils l’ont cherché durant trois jours.

C’est par la suite que son corps sera retrouvé dans une fosse. Pour les besoins de l’Enquête, la gendarmerie a arrêté le maitre coranique et certains de ses disciples.

3- Assemblée générale de l’AMS : Les maires en conclave au Grand Théâtre pour renforcer les politiques publiques et l’emploi des jeunes

Sur le même sujet

L’association des maires du Sénégal s’est retrouvée ce matin à Dakar pour statuer sur les politiques publiques, notamment la question de l’emploi des jeunes. En effet, il s’agit concrètement de mettre en exergue, les perspectives de territorialisation de ces politiques enclenchées par l’État du Sénégal dans un contexte de relance de la politique d’emploi. Ces élus, à travers cette rencontre de ce matin, ont reconnu qu’ils doivent être au premier rang et envisagent de jeter les nouvelles bases qui se profilent. La séance s’est tenue en présence du président l’AMS, Aliou Sall, du ministre Oumar Guèye et des maires et présidents des collectivités locales.

Retenons que dans cette rencontre, il a été précisément question, de parler de la question de la jeunesse et de son autonomisation dans le domaine de l’emploi. Les élus ont salué le fait que le président de la République veuille territorialiser cette question de l’emploi des jeunes. Donc, les maires se sont réjouis de cette décision, car il y’a certains projets qui peuvent être de la compétence des élus pour développer des emplois au niveau des communes. (Avec Dakaractu)

4- Sadio Ousmane Diédhiou, appelé SOD par des camarades donne de ses nouvelles. Atteint d’aplasie médullaire, il a enfin subi sa greffe. Il a expliqué à la Rfm l’évolution de son traitement.

«Alhamdoulilah on a réalisé la greffe il y a de cela 4 semaines. Je suis resté hospitalisé durant plus d’un mois. Et il n’y a pas eu de complications majeures. Juste un peu de fatigue à cause de la chimiothérapie. Mais tout s’est passé comme prévu Alhamdoulilah. Sadiou Ousmane Diédhiou est sorti de l’hôpital le 7 avril. Pour le suivi, il doit se faire chaque semaine d’autres bilans. « Probablement, je suis dans une phase rouge. Je dois rester 3 à 6 mois (…). C’est la phase la plus longue. Je serais un peu fragile », a-t-il expliqué, indiquant qu’il pourra reprendre ses activités d’ici un an voire un an et demi.

5- Touba n’a pas fermé une mosquée ibaadu, contrairement aux rumeurs

Les rumeurs ont laissé entendre que Xudamul Xadim a fermé ce samedi une mosquée réputée appartenir à des Ibaadu à Gare Bu Maq. Ce qui a amené la structure que dirigent Serigne Amsatou Mbacké Abdou Lahad et Serigne Bassirou Thioro Mbacké à faire des précisions.
« Nous n’avons jamais fermé de mosquée. Informée que l’édifice était religieusement mal géré, Xudamul a dépêché une délégation pour s’enquérir de la situation. L’Imam et ses collaborateurs ont délibérément choisi de livrer les clefs. Après enquête, la gestion de la mosquée a été confiée séance tenante à Serigne Abdou Lahad Mbacké Aly sous la supervision de Serigne Ahmadou Badaoui Mbacké Ibn Serigne Fallou », dira Serigne Fallou Gallass Sylla à Dakaractu-Touba.
 Le chargé de communication de la structure de signaler que le même jour, les prières du takussan et du crépuscule y ont été honorées par les fidèles. « Par conséquent, elle n’a pas été fermée et la fermer n’a jamais été dans nos intentions », informe l’interlocuteur de Dakaractu.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.