Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 10 avril 2021

1- Hommage au juge Samba Sall : Me Khoureyssi Ba avocat de Sonko révèle le coup de pied à la porte du bureau du juge qui a fait éviter la prison à son client…

Voici l’extrait poignant sur Samba Sall : « Il (Samba Sall) n’a pas hésité à comparer cette situation à celle vécue par le Prophète Abraham sur le point d’égorger son fils Ismaïla conformément à une recommandation divine reçue en rêve. C’est tout dire ! Il a ajouté que seul le grand coup donné à la porte de son bureau l’avait tiré de sa torpeur, alors que tel un automate il s’apprêtait de son propre aveu à signer le mandat de dépôt envoyant Ousmane SONKO en prison ! Un large sourire illumina mon visage parce que le destin avait décrété que je fusse l’auteur de ce grand coup suivi par d’autres plus rageurs et de plus en plus violents parce qu’un jeune confrère, Me Souleymane Soumaré, fort comme un taureau s’y était mis aussi.

Le Doyen raconte avoir appelé pour solliciter des renforts, qui arriveront aussitôt sur les lieux, l’hystérie ayant envahi le couloir dans un face à face historique entre des avocats en robe ivres de colère mais déterminés à rejoindre leur client seul dans le bureau avec le juge et son greffier et des molosses du Gign calmes mais prêts à réduire en compote le premier d’entre ces aboyeurs qui manifesterait une simple velléité de faire un pas en direction de la porte du cabinet…

Le plan ayant capoté avec les arrivées successives du Secrétaire de l’Ordre et du Bâtonnier, la réunion de famille tenue dans le cabinet aura permis d’évaluer la quantité de ruse et de malice déployée pour nuire au député Ousmane Sonko et qui avait fini de toute évidence par rebuter un juge », témoigne Khoureissy Ba avocat de Sonko.

2- Vaccins anti-Covid-19 : Macky Sall défend AstraZeneca et annonce l’acquisition prochaine de deux autres vaccins

Le président Macky Sall réagi sur la polémique autour du vaccin AstraZeneca et précise qu’il est « essentiel d’écouter les experts médicaux et de ne pas laisser la passion prendre le dessus ».
S’agissant du Sénégal où ce vaccin est utilisé en même temps que le chinois Sinopharm contre le Coronavirus, Macky Sall assure que la surveillance est de mise pour suivre de près les effets secondaires des vaccins. Et à l’en croire, rien ne justifie à ce jour l’arrêt de l’administration du vaccin d’AstraZeneca.
 Le président Sall qui milite pour la poursuite de la vaccination pour sauver des vies, annonce que le Sénégal est à la recherche de Sputnik V et de Jonhson & Jonhson. Une recherche qui se fait en fonction de la sûreté des vaccins et non en tenant compte des considérations géopolitiques, précise le président sénégalais.

Sur le même sujet

3- Après son post sur le juge Samba Sall, Abdoul Mbaye confirme ses propos et révèle que c’est son community manager qui a supprimé le texte

 Voici le post publié par Abdoul Mbaye, après le tollé soulevé par sa première publication sur le décès du juge Samba Sall : « Juste après avoir atterri, revenu de voyage, je constate que mon community manager a supprimé le post suivant : « J’apprends la triste nouvelle du décès du Doyen des juges Samba SALL. Je présente mes condoléances à sa famille et à celle judiciaire. Puisse Allah (swt), le Seul Juge, traiter tout juge comme il aura lui-même rendu justice à ses semblables. » Tristesse et condoléances exprimées ne m’ont pas empêché de rappeler que Dieu (swt) est et reste le seul juge. Le juge Teliko y a consacré tout un ouvrage. Que nul ne juge a priori les intentions et actes du dernier juge parti le rejoindre. Seul Dieu ( swt) connaissait ses intentions, ses contraintes et la qualité de ses jugements », écrit le leader de l’Act.

4- Accès de tous les sénégalais à l’électricité en 2025 : Le gouvernement obtient 1640 milliards, le double des besoins

Alors que le gouvernement misait sur 700 milliards FCFA pour financer l’accès universel à l’électricité, les intentions d’engagement des partenaires financiers sont estimées finalement à 1640 milliards FCFA, soit plus du double, informe l’As.

Tirant le bilan, le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott et sa collègue Aïssatou Sophie Gladima, chargée du Pétrole et des Énergies ont dit leur satisfaction de voir le secteur privé national et international faire preuve d’un grand engagement dans cet ambitieux projet de l’Etat d’électrifier tout le pays à l’horizon 2025 pour plus d’équité sociale.

5- Le Pastef déroule dans la discrétion un programme d’auto-entreprenariat, après le rush de nouveaux militants

Laissant la majorité présidentielle dérouler des forums et des rassemblements dédiés à l’emploi des jeunes, le parti de Sonko opte pour des actions discrètes sur le terrain. C’est ainsi que le Pastef est entrain de lancer un programme test d’auto-entreprenariat des jeunes à Kaffrine.  Le premier volet du programme est une ferme agro-pastorale créée à partir des moyens rassemblés par les militants locaux du Pastef et des formations à la transformation des produits céréaliers.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.