Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 31 Mars 2021

1- Emissions télé et sketchs durant le ramadan : Le CNRA met en garde contre les plateaux de compétition entre les confréries

Le Conseil national de réglementation de l’audiovisuel (CNRA) a sorti un communiqué, ce mardi, pour mettre en garde les chaînes de télévision contre toute velléité de cultiver une compétition malsaine entre les Tarikhas durant le Ramadan. Et ainsi exposer les personnes qui s’identifient à ces communautés au dénigrement, aux attaques et discrédit des internautes et autres téléspectateurs. (Communiqué)

2- Justice : Le chargé du protocole de Sonko convoqué à la Dic,  13 membres de Frapp de Kolda arrêtés

« Djiby Gueye Ndiaye, chargé du protocole du Président Sonko, est convoqué par la DIC ce mercredi pour être interrogé sur les manifestations du 8 février devant son domicile », informe le parti Pastef dans un post relayé sur les réseaux sociaux. De leur côté, les camarades de Guy Marius Sagna dénoncent « un acharnement contre le Frapp et les forces démocratiques ».
« Après le coordonnateur de FRAPP UCAD, le coordonnateur de FRAPP NIANI/ Bambuk, le Coordonnateur de FRAPP RUFFISQUE, le coordonnateur de FRAPP UCAD, un membre de la commission recrutement et déploiement, le secrétaire administratif du FRAPP, Frapp Section UADB vient de nous signaler l’arrestation de notre camarade Sankulé Sagna. Notre camarade a été arrêté avec 13 autres personnes et sont tous à la gendarmerie de Kolda », informe le Frapp qui « condamne cet acharnement, cette chasse à l’homme qui ne participe pas ni à l’apaisement, ni à la décrispation. Le Frapp tiendra le président Macky Sall comme responsable de tout ce qui arrivera aux membres du Frapp et à tout autre démocrate qui sera arbitrairement arrêté », avertit le Frapp dans un communiqué.

3- Procès d’Ousmane Tounkara aux USA : L’activiste croise les doigts et attend le verdict du juge le 27 avril prochain

Le face-à-face entre Ousmane Tounkara et la justice américaine a eu lieu hier mardi 30 mars. La décision du juge américain a été reportée au 27 avril prochain. Notre compatriote devra encore patienter quelques jours en prison. En effet, une forte mobilisation de soutien de la communauté Sénégalaise a été constatée par une source de Seneweb. Célèbre pour ses insultes sur les réseaux sociaux, Ousmane Tounkara a été arrêté aux Etats-Unis, le 15 mars dernier. Cela, suite à une plainte de l’Etat du Sénégal pour « terrorisme et menace de mort ». Tounkara est accusé d’avoir appelé à brûler des maisons d’autorités lors des violentes manifestations survenues au Sénégal. En 2015, Tounkara avait été arrêté aux Etats-Unis pour des faits de vol de voitures.

4- Un député fait des révélations sur les terrains des parlementaires : « Chaque législature, l’État donne un terrain aux députés. C’est un avantage au même titre que ceux reçus par les douaniers, les inspecteurs des impôts et domaines »

Interrogé par Dakaractu, un député confirme l’octroi de terrains : « Chaque législature, l’État donne un terrain aux députés. C’est un avantage au même titre que ceux reçus par les douaniers, les inspecteurs des impôts et domaines et autres fonctionnaires de l’État. Malheureusement, seuls les avantages des députés sont mis sur la place publique et ce sont les parlementaires qui sont traînés dans la boue. Dans la logique de sécuriser le député, ce dernier ne devrait pas être laissé vulnérable. Car il pourrait être l’objet de tentative de corruption d’un quelconque bailleur de fonds avec des pots de vin pour voter une loi en sa faveur », diront-ils. « Khalifa Sall et tous les autres responsables des régimes qui se sont succédés ont eu des terrains acquis lorsqu’ils étaient députés. C’est la loi qui le dit. Ces terrains permettront aux députés en exercice d’avoir une maison où mettre leur famille… et donc « pourquoi les gens ne s’offusquent pas quand le président donne des hectares ou offre des maisons aux sportifs… »

5- Bonne nouvelle pour les cinéphiles : Les salles de cinéma ouvertes, après un an de fermeture

« Tenant compte de la levée de l’état de catastrophe sanitaire et du couvre- feu, je vous informe, par la présente, l’autorisation de reprise d’activités dans les salles de cinéma et de lieux de diffusion.

Au demeurant, le virus étant toujours présent, je requiers de tous une application rigoureuse des mesures barrières et du protocole sanitaire afin de limiter sa propagation et de préserver la santé des usagers et clients. A cet égard et sans être limitatives, les mesures suivantes devront être, strictement, observées et modulées suivant le lieu et l’activité concernés : Canal Olympia Dakar ; Institut Français de Dakar ; Complexe Cinématographique Sembène Ousmane (3 salles) Magic Land de Dakar ; Cinéma Christa (Patte d’Oie) ; Cinéma Empire des Enfants (Médina); Badaciné de Médina (Médina – Dakar),  Cinéma Empire de koungheul (Kaffrine).

Les mesures barrières sont obligatoires avec : le port obligatoire du masque, la prise de température par thermoflash, le respect de la distanciation physique, la mise à disposition d’un dispositif de lavage des mains ou de gel hydroalcoolique au niveau des entrées, le nettoyage régulier des surfaces et des toilettes, l’aération régulière de l’intérieur des établissements, le marquage au sol pour maintenir une distance d’un (01) mètre entre les clients dans la file d’attente, le respect de la jauge par le marquage des fauteuils permettant une séparation d’un siège entre eux, la mise à disposition de masques et de gants pour les équipes techniques, la communication préventive sur les gestes barrières avant chaque projection », annonce le directeur de la cinématographie.

Sur le même sujet

6- Actu internationale

– Le Maroc ferme ses frontières à la France et à l’Espagne

Dans le cadre des mesures préventives prises par le Maroc contre la propagation de la pandémie de Covid-19, les vols de passagers en provenance et à destination de la France et de l’Espagne sont suspendus depuis ce 30 mars 2021 à 23h59 et ce, jusqu’à nouvel ordre. Ainsi, les vols spéciaux de passagers en provenance de ces deux destinations, seront soumis à des contrôles renforcés, conformément au protocole sanitaire défini par les autorités marocaines compétentes.

– Mali : Les terroristes sont aux portes de Bamako, le Sénégal a de quoi s’inquiéter

Les terroristes ont attaqué le poste de gendarmerie de Néguela près de Kati. C’est une première dangereuse non seulement pour le Mali mais aussi un pays comme le Sénégal. En effet, Kati est à quelques encablures de la capitale malienne Bamako. Le plus inquiétant, selon des spécialistes de Mali, est que responsables militaires maliens au pouvoir sont plus occupés à se partager le gâteau des strapontins, au moment où l’intendance manque cruellement aux troupes sur le terrain. Les terroristes ont apparemment une puissance de feu beaucoup plus puissante que l’armée malienne.  Pendant ce temps, au Sénégal l’opinion se déchaine sur des faits divers et s’écharpe à longueur de journée sur les réseaux sociaux…

7- Actu sports

– Sénégal- Eswatini : Un nul au parfum de défaite, pour Sadio Mané « si nous perdons ce genre de match surtout à domicile, je pense qu’on doit se poser des questions »

Les sénégalais sont déçus et l’ont exprimé après la déroute face à l’Eswatini hier. Aliou Cissé en a beaucoup pris sur la tête, et Sadio Mané a froidement confié ses sentiments d’après-match à la RTS : « Dans la vie de tous les jours, il faut toute chose avec du sérieux ! Je pense que c’est ce qu’ils ont fait aujourd’hui (les joueurs de l’Eswatini). Et ils nous ont tenu en échec. C’est le football et ça arrive ! maintenant, il faut se remobiliser et remettre les atouts de notre côté pour pouvoir continuer notre progression. Sans manquer de respect à l’adversaire, je pense que c’était un match à ne pas perdre. Si nous perdons ce genre de match surtout à domicile, je pense qu’on doit se poser des questions. Heureusement ce n’est pas le cas, maintenant comme je le dis nous sommes le Sénégal, on va essayer de continuer et de progresser. On va essayer de le faire de la meilleure des manières pour pouvoir bien entamer la qualification de la prochaine Coupe du monde », promet Sadio Mané.

Pour le coach Aliou Cissé, « le système n’a pas fonctionné sur le plan offensif, mais je dirais que sur le plan défensif, il y a eu satisfaction. C’est vrai qu’on n’a pas pu combiner et trouver les relayeurs et écarter le jeu. Notre adversaire a joué en bloc bas et c’était très difficile ».

– Canal Football Club : Pierre Menes se retire de l’antenne

Le journaliste sportif a annoncé hier qu’il se retirait de l’antenne de Canal pour au moins trois semaines, après le tsunami qui lui est tombé dessus à la suite de la diffusion du documentaire « je suis journaliste, je ne suis pas une salope » de sa collègue Marie Portolano.

Lire aussi :

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.