Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 27 mars 2021

1- Violences à l’Ucad : Omar Pène au campus lundi, les étudiants s’excusent et font la paix

L’ambassadeur itinérant chargé de la médiation va rencontrer les étudiants lundi prochain à l’Ucad. Interrogé par la Rfm, l’artiste a lancé « un message de paix, un message de compréhension et un message qui réunit tout le monde pour éventuellement trouver le chemin qui mène à la paix. Je crois aussi que, pour honorer la mémoire de Cheikh Anta Diop, ce n’est pas dans la violence que cela pourrait se faire. Il faut trouver les moyens de se réunir, de s’asseoir autour d’une table et de trouver les solutions qui peuvent permettre d’étudier dans de très bonnes conditions »,a-t-il proposé.

Omar Pène a décidé de rencontrer les étudiants ce lundi, « pour éventuellement discuter, porter l’information pour que tout le monde soit au courant de ce qu’il nous faut pour ramener une paix durable car il y a trop de problèmes au sein de l’université ». Les étudiants ont tenu un point de presse pour s’excuser et s’engager à ne plus s’adonner à la violence.

2- Assistance aux manifestants : Le M2D distribue 46 millions à 82 jeunes blessés et lance une campagne de collecte de fonds

Le M2D a annoncé que ses membres, qui ont été aux cotés des familles des personnes décédées et des blessés depuis le début des événements, ont déjà mobilisé et distribué plus de 46.381.000 FCFA. Ces ressources ont été distribuées en achat de médicaments, assistance sociale et prise en charge de divers frais d’hospitalisation. Ils renseignent que 82 blessés ont été répertoriés entre Dakar, Guédiawaye, Pikine, Rufisque, Vélingara (Diaobé), Mbour et Bignona.

Selon Igfm, le M2D compte mobiliser davantage de moyens pour fournir un appui encore plus conséquent aux familles éplorées et aider les jeunes blessés à reconstruire leur vie dans la dignité. « Dans cette perspective, après avoir remercié le Vénéré Khalife Serigne Mountakha Mbacké pour sa généreuse contribution, le M2D lance, à compter de ce samedi 27 mars 2021, une campagne nationale et internationale de collecte de fonds dénommée ‘‘Ndampaayu Askan Wi’’», annoncent-ils.

3- Polémique sur la brèche de Saint-Louis : Birahim Seck revient à la charge contre le ministre Alioune Ndoye

« Monsieur le Ministre Alioune Ndoye vous (votre Ministère) avez initié un dragage douteux, après avoir décidé de supprimer des spécifications techniques relatives à la sécurité et à l’entretien des travaux. Vous avez mis en danger tous les pêcheurs, en particulier ceux de Guet Ndar, ainsi que les populations de Saint-Louis. Vous engagez une sérieuse responsabilité sur d’éventuels morts au niveau de la brèche, qui ne serait plus du fait de la nature mais, du fait de négligence ou d’incompétence.

Monsieur le Président de la République a pourtant été averti, depuis le 9 juin 2020, sur les pratiques du Ministère de la Pêche dans la conduite de l’appel d’offres en procédure d’urgence et de ses conséquences
PS: Nous parlerons d’argent évidemment
Birahim Seck, Forum Civil »

4- Manifestations : La justice libère le gros de la troupe des manifestants détenus depuis février

Amadou Sow (coordonnateur de Frapp Ucad) et Amadou Oury Barry (coordonnateur de Frapp Koumpentoum/Koungheul) ont été libérés, hier. Ce, en même temps que Mouhamed Naby Ndoye, Noah Sambou, Mamadou Sarr, Ousseynou Dia, Mor Niang, Pape Malick Seck, Ousmane Diop, Omar Diouf, Abdoulaye Diène, Abdoulaye Faye, Amadou Der, Edouard Diatta, Ahmeth Sané, Mohamed Thiam, Modou Konté, Diomaye Diafatté, Sékou Ndour, Wando Cissé et Laba Touré.

Bada Ndiaye (président de la commission d’organisation de Pastef-Touba) et Mame Dame Lô (coordonnateur des jeunes de Pastef-Touba) ont aussi obtenu la liberté provisoire, ce vendredi.

5- Une prouesse passée presque inaperçue : Les techniciens sénégalais maîtrisent le feu du puits gazier de Ngadiaga sans l’armada américaine de Halliburton

Sur le même sujet

Trois mois après le feu qui s’était déclaré au puits de gaz de Ngadiaga, les flammes sont enfin maîtrisées. Pourtant des techniciens de Halliburton, une grande multinationale parapétrolière avaient été dépêchés, pour stopper l’hémorragie.
Hélas, toutes leurs tentatives restaient vaines alors que d’importantes sommes d’argent se laissaient consumer dans les airs sous les yeux impuissants des populations de cette localité située au Notto Gouye Diama (Tivaouane).  
Depuis mercredi, les techniciens sénégalais qui n’ont pas eu de répit avec toutes les menaces qui pesaient sur eux, sont finalement arrivés à maîtriser l’échappée. Depuis trois jours, ces derniers tentent de respecter les procédures visant à assurer qu’il n’y a plus aucune fuite de gaz.
Aussi et pour l’heure, il n’y a plus aucune fuite, selon une source de Dakaractu. Les techniciens sont en train de s’affairer d’ores et déjà au démontage du Wellhead (la composante métallurgique située à la surface du puits) avant d’y installer un autre.  

Suivez-nous sur Facebook

6- Actu internationale

– Cote d’Ivoire : Patrick Achi nommé Premier ministre

Le président ivoirien Alassane Ouattara a nommé vendredi son proche conseiller Patrick Achi au poste de Premier ministre pour succéder à Hamed Bakayoko, décédé le 10 mars dernier.

Patrick Achi, âgé de 65 ans, ancien secrétaire général de la présidence ivoirienne, assure l’intérim depuis la mort de son prédécesseur, le deuxième Premier ministre du pays décédé en moins d’un an, après Amadou Gon Coulibaly en juillet 2020. Selon reuters.com, la nomination de Patrick Achi a été annoncée par le directeur de cabinet de la présidence, Fidèle Sarassoro.

– Covid-19 : l’Allemagne classe la France en « zone à haut risque », synonyme d’importantes restrictions de circulation aux frontières

L’Allemagne a classé vendredi 26 mars la France entière, y compris les territoires d’Outre-mer, comme zone à “haut risque” d’infection au Covid-19, a annoncé l’institut sanitaire Robert Koch.

7- Actu sports

– Congo-Sénégal : Un nul vierge pour un système de jeu déroutant de Cissé

C’est le débat éternel sous l’ère d’Aliou Cissé. Depuis sa prise de fonction, l’équipe du Sénégal peine à construire du jeu. Lors des derniers matchs, les Lions savaient convertir leurs occasions en but. Toutefois, la rencontre face à au Congo est à l’image des plus nombreuses sorties des partenaires de Sadio Mané. Durant toutes les 90 minutes, excepté le tir sur la transversale de l’attaquant de Liverpool en première période, l’Equipe n’a jamais réussi à chauffer les gants du gardien congolais, Christoffer Mafoumbi, très tranquille dans sa surface. Les Congolais ont réussi à endormir les Sénégalais avec leur bloc bas durant toute la partie.

Lire aussi:

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.