Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 26 mars 2021

1- Violentes bagarres à l’Ucad : Les étudiants regrettent et enterrent la hache de guerre, après la médiation du directeur du Coud Maguette Sène

Le DG du COUD a ainsi rencontré dans la soirée, les responsables des deux parties qui s’affrontaient. Après avoir discuté avec les responsables des deux parties, ces derniers ont regretté les incidents qui ont causé des blessés graves avant de décider d’enterrer la hache de guerre.
Mieux, pour officialiser cette décision, les deux parties ont décidé de tenir un point de presse en présence de Maguette Sène, le Directeur général du COUD.

Pour ce qui est des blessés, des sources de Dakaractu renseignent que seul celui qui est interné à l’hôpital Principal de Dakar reste sous observation. Les autres ont reçu les soins avant d’être libérés.
Rappelons que toute cette affaire serait partie d’une bagarre entre un étudiant membre de Kekendo et un autre de Ndefleng pour une histoire de vol de moto Jakarta. Durant cette bagarre, l’étudiant de Ndefleng a poignardé celui de Kekendo avant de disparaître du campus depuis plus de 15 jours. C’est à son retour que sa victime s’est organisée avec ses camarades pour prendre sa revanche. Chose que les étudiants de Ndefleng n’ont pas voulu laisser passer. Ce qui a provoqué la bataille rangée d’hier soir au sein de l’université Cheikh Anta Diop. Les choses semblent désormais revenir à la normale après l’intervention des autorités universitaires.

2- Limogeage de la directrice de la prison du Cap Manuel : L’administration pénitentiaire précise que la décision n’est pas liée à la déclaration de Guy Marius Sagna

« L’affectation de la directrice de la Maison d’arrêt et de correction du Cap Manuel en date du 12 mars 2021, n’a rien à voir avec les raisons évoquées dans la presse (journal L’AS). Cette mutation intervient en même temps que celle des directeurs (Thiès, Diourbel Mbour, Dagana, Podor). Il s’agit bien d’un mouvement général concernant les directeurs après celui des inspecteurs en date du 24 février 2021 », informe le communiqué rendu public ce matin.

L’administration pénitentiaire en profite pour demander « le respect de l’institution et de son personnel dans le traitement de l’information qui doit être bien vérifiée ».

3- Le salon « Sweet beauté » devient « l’endroit » le plus visité à Dakar

Depuis l’éclatement de l’affaire Adji Sarr/Ousmane Sonko, le salon « Sweet Beauté » est devenu aujourd’hui le site ou l’endroit le plus visité du Sénégal. Situé à Sacré-Cœur 3-Vdn à Dakar, le salon « Sweet Beauté» attire de nombreux curieux venus de toutes les localités du pays : élèves, étudiants, marchands ambulants, blogueurs, chauffeurs de taxi, activistes et autres Sénégalais lambda, font discrètement des incursions devant le salon pour faire des « selfies ».

Autrement dit, se prendre en photo en guise de souvenir touristique du genre « Bilahi, j’y étais ! » et autres « J’ai vu le salon « Sweet Beauté » de Sonko et Adji Sarr » devient un must pour ces « touristes » avec des photos. Mieux, même des journalistes de la presse étrangère de passage à Dakar ont eu à visiter le salon pour prendre quelques images d’illustration ou photos d’archives, constate « Le Témoin ». « Certains curieux viennent juste se faire photographier devant le salon « Sweet Beauté » ou se faire filmer devant l’enseigne. Parce qu’ils ne peuvent pas accéder à l’intérieur du célèbre salon qui a fait le tour du monde », explique un voisin du quartier.

A ce rythme, « Le Témoin » quotidien jure que le salon « Sweet Beauté » risque d’être classé patrimoine mondial de la…Résistance. Et si les propriétaires en faisaient un musée avec entrée payante ? Et même devanture payante d’ailleurs, car quiconque voudrait se faire photographier devant l’enseigne, devrait payer une somme forfaitaire. De quoi permettre à Ndèye Khady Ndiaye, la brave propriétaire du salon, de refaire sa vie, vu que la mauvaise publicité faite autour de son établissement a fait fuir tous les clients !

4- Diary Sow réapparaît à Saint Louis et crée une polémique

À DÉCOUVRIR

Depuis sa disparition (puis apparition) il y a près de 4 mois et le lancement de son second ouvrage, Diary Sow a fait sa première apparition publique. C’était à l’occasion du « Forum exclusivement féminin », une plateforme de rencontres et d’échanges initiée par l’Institut français de Saint-Louis dont elle était l’invitée.

La meilleure élève du Sénégal en 2018 en a profité pour parler de ses ouvrages, mais s’est également présentée comme féministe. « Je pense que chaque femme doit vivre sa vie comme elle le sent, sans avoir à rendre de compte sur ses choix, comportements ou attitudes », a-t-elle déclaré, avant d’ajouter qu’elle n’est « pas certaine de pouvoir se conformer au modèle de femme imposé par notre société ».

Des propos qui n’enchantent guère une partie des Sénégalais, qui trouve que la jeune fille se perd. « On ne fait pas ce que l’on veut dans la vie, tu t’en rendras compte dans l’avenir » ; « Non non Diary, la vie ce n’est pas comme ça. Avant de faire une chose, faut en parler à tes Kilifa. Nous ne sommes pas des Toubabs », sont certains commentaires postés sur les réseaux sociaux suite à cette déclaration de Diary Sow. (Avec Senenews)

5- Congo-Sénégal : Le Onze probable d’Aliou Cissé

Un schéma à trois défenseurs, avec Kouyaté comme capitaine en compagnie de Abdou Diallo du Paris Saint Germain serait prévu. La surprise pourrait aussi venir de la défense, avec Abdoulaye Seck à la place de Ousseynou Ba annoncé titulaire. Les deux dernières cités feront donc leurs baptêmes du feu. Seny Dieng, le portier Sénégalais devrait garder les cages de l’équipe nationale.

Au milieu, Idrissa Gueye, l’inévitable sera accompagné de deux nocives : Pape Matar Sarr et de Nampalys Mendy, le sociétaire de Leicester City. Krepin Diatta et Fode Ballo Toure en mode pistons sur les côtés.

En attaque on aura un classique Sadio Mané – Diao Baldé Keita.

Onze probable des Lions

Seny Dieng – Abdou Diallo, Cheikhou Kouyaté-Abdoulaye Seck (Ousseynou Ba) –  Fodé Ballo Touré, Gana Gueye, Nampalys Mendy, Pape Matar Sarr, Krépin Diatta – Sadio Mané, Keita Baldé. (Wiwsport)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.