Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 20 mars 2021

1- Le Sénégal célèbre les 100 ans d’Amadou Makhtar Mbow : Un homme d’une dimension exceptionnelle, un visionnaire d’une humilité remarquable

Il est considéré comme l’un des sages du continent. Ce 20 mars 2021, Amadou Makhtar Mbow aura bouclé  100 ans sur terre. Enseignant, militant pour l’indépendance, directeur général de l’UNESCO, mais aussi président des « assises nationales », à la fin des années de pour du président Abdoulaye Wade, Amadou Makhtar Mbow est l’un des plus brillants sénégalais. À l’occasion de la célébration de son centenaire ce samedi, il a adressé un message d’espoir à tous ces jeunes, tentés de quitter le Sénégal et l’Afrique de manière générale pour rejoindre l’Eldorado. Dans une vidéo, l’ancien Directeur de l’UNESCO encourage les jeunes à s’abreuver à la source du savoir. Au programme de la célébration, plusieurs activités sont prévues au Musée des Civilisations noires pour célébrer l’homme.

2- Immunité parlementaire de Sonko : Le Conseil constitutionnel rejette le recours des députés de l’opposition

Le conseil constitutionnel a finalement rejeté le recours qui avait été formulé par des députés de l’opposition. Celui-ci est lié à la levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko.

Pour justifier son rejet, le Conseil Constitutionnel a, entre autres,  indiqué que la résolution visant la levée de l’immunité est dépourvue de tout caractère normatif et n’entre pas dans son domaine de compétence, renseigne la Rfm reprise par Igfm. «En réalité, on ne s’attendait pas à autre chose qu’un rejet. Lorsqu’on portait cette position de principe au niveau du Conseil constitutionnel nous savions, d’ores et déjà, que notre saisine ne pouvait pas aboutir à un résultat positif», a déclaré El Malick Gueye du Grand Parti.  

3- Ahmed Khalifa Niasse : « Seul Ousmane Sonko peut régler la question de la paix en Casamance »

Ce vendredi, Ousmane Sonko s’est rendu au Palais Ahmadiyana pour y rencontrer Ahmed Khalifa Niasse. D’après le guide religieux et politicien, seul Ousmane Sonko peut régler la question de la paix en Casamance et au Sénégal. Ainsi, il demande à Macky Sall de confier le dossier de la Casamance au leader de Pastef pour que la paix revienne, une bonne fois pour toutes. « Plusieurs personnes ont essayé, mais Ousmane Sonko est le seul qui peut apporter la paix en Casamance. Il est l’homme de la paix, non seulement en Casamance, mais également au Sénégal. Je demande au président Macky Sall de confier à Ousmane Sonko la gestion de la crise en Casamance. Car la paix en Casamance sera également celle au Sénégal. C’est un jeune fort, motivé, engagé et dynamique », plaide Ahmed Khalifa Niasse cité par Senenews.

Suivez-nous sur Facebook

4- Un remaniement du gouvernement annoncé : Macky Sall voudrait traduire en acte sa promesse faite aux jeunes lors des manifestations

Macky Sall va remanier en profondeur avec une forte connotation de jeunes technocrates dans son gouvernement. Le Président Macky compte pour ce faire, selon nos informations, donner la priorité aux jeunes pousses de Benno Bokk Yaakar (BBY) et à plusieurs jeunes technocrates apolitiques ou issus de la société civile. Ce qui sera une bonne chose. Macky Sall compte ainsi répondre positivement dans ce sens à un, parmi tous les messages qui lui sont envoyés par le peuple sénégalais. Ainsi, il va pouvoir exercer dans la plus grande sérénité en s’entourant d’une équipe qui va se mettre aussitôt à la tâche et qui sera proche des populations. Les populations ne veulent que cela, et Macky Sall en répondant à une telle aspiration, risque finalement de devenir le grand gagnant de cette affaire, selon Rewmi.

5- Fatou Kiné Ndiaye, la sénégalaise qui risque la prison au Maroc pour un délit qu’elle n’a pas commis : Un appel lancé à Macky Sall pour la sauver

À DÉCOUVRIR

Agée de 22 ans et étudiante en gestion-management dans un institut à Rabat (Maroc), Fatou, qui devait de rendre au Sénégal pour des vacances, a fait une annonce la veille de son départ, qu’elle fera un GP (gratuité – partielle).
C’est ainsi qu’un nommé Massoukha Mbengue l’a contactée pour qu’elle lui transporte des chaussures. Ne se doutant de rien, Fatou Kiné lui a communiqué son adresse. Une fois chez elle, Massoukha lui a remis le colis supposé de chaussures, mais qui contenait en fait de la drogue.
C’est une fois à l’aéroport Mouhamed V de Casablanca que Kiné a été interpellée par la police marocaine pour trafic et détention de drogue.
Depuis le 24 février 2021, la jeune dame est en détention et sera jugée d’ici moins de 10 jours par le tribunal de Casablanca. Elle risque 2 ans de prison ferme. Quant au sieur Mbengue, selon toujours les mêmes sources, il reste introuvable, selon Seneweb.
Cependant, certains proches de la fille condamnent le silence des autorités sénégalaises ainsi que le refus de la police marocaine de lever le petit doigt pour ouvrir une enquête sur cette affaire qui secoue la toile depuis un bon moment. Ainsi, un appel a été lancé à l’endroit du président Macky Sall et des autorités sénégalaises, afin qu’ils puissent intervenir à temps sur cette affaire.

6- Actu internationale

– Jean Castex, PM, français, a pris sa dose d’AstraZeneca pour rassurer les populations

Le chef du gouvernement français vacciné pour montrer l’exemple. Jean Castex a reçu une première dose d’AstraZeneca vendredi 19 mars à l’hôpital d’instruction des Armées Bégin de Saint-Mandé (Val-de-Marne), en présence de la presse. « Je n’ai rien senti alors que je suis un peu douillet », a commenté le Premier ministre, cité par FR24.

– Prestation de serment de la nouvelle présidente tanzanienne : Les mots forts de Samia Suluhu Hassan

« Je demande à tous les Tanzaniens de faire preuve de courage et de patience. Restons unis dans ces temps difficiles. Je vous assure que notre pays est stable. Et qu’en tant que leader, je suis prête à reprendre là où mon prédécesseur s’était arrêté. Nous avons une Constitution, à laquelle nous devons adhérer et qui est très claire sur la marche des choses suite à la mort d’un président en exercice. Je vous assure que rien de mal ne peut se produire », a-t-elle déclaré au moment de prêter serment.

7- Actu sports

– Top 10 des salaires des joueurs sénégalais de la Ligue 1 (mensuel brut hors primes)

  • Idrissa Gana Gueye : 500 000 € (327,978,500 CFA)
  • Abdou Diallo : 450 000 € (295,180,650 CFA)
  • Krépin Diatta : 180 000 € (118,072,260 CFA)
  • Habib Diallo : 100 000 € (65,595,700 CFA)
  • Fodé Ballo Touré : 100 000 € (65,595,700 CFA)
  • Youssouf Sabaly : 90 000 € (59,036,130 CFA)
  • Moussa Konaté : 75 000 € (49,196,775 CFA)
  • Pape Abou Cissé : 75 000 € (49,196,775 CFA)
  • Alfred Gomis : 70 000 € (45,916,990 CFA)
  • Opa Nguette : 60 000 €  (39,357,420 CFA) (Source : wiwsport)

Lire aussi :

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.