Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 11 Mars 2021

1- Casamance : Un militaire tué, six blessés

Un véhicule de l’armée sénégalaise a sauté, ce matin, sur une mine anti-char, occasionnant 1 mort et six blessés. L’accident est survenu entre Sikoume et Bilass dans les zones nouvellement reprises aux mains de l’armée.

Le corps de la victime et les 6 militaires blessés ont été évacués à Ziguinchor.

2- Ousmane Sonko aux Parcelles assainies : Le leader du Pastef réserve sa première sortie à Y en a Marre et aux mouvements de la société civile

C’est une visite qui a surpris les populations des Parcelles assainies, ce matin. Sonko a, en effet, débarqué dans les locaux du mouvement Y en a Marre, pour certainement remercier la société civile qui s’est activement mobilisée lors de son arrestation la semaine dernière.

3- Guédiawaye : L’imam de Golf Sud retrouvé pendu

Ablaye Samb, imam de la mosquée de Golf Sud, a été retrouvé pendu dans ses toilettes à l’aide d’une corde. Laissant les fidèles de Golf Sud (Guédiawaye)  dans l’émoi et la consternation, selon Senenews.

Sur le même sujet

4- Saccages : 70 stations-service hors service, Total a perdu 50, Shell 12, la pénurie de carburant risque de perdurer

Les dégâts engendrés par les manifestations sont certes nombreux mais les stations-service ont payé un lourd tribut. Selon le Secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal / Forces du changement (CNTS/FC), Cheikh Diop interrogé par le Soleil, 70 stations ont subi les dommages des manifestations.

Toujours dans ses explications livrées au Soleil, Total Sénégal en compte 50 stations saccagées. Pas que lui, Shell dénombre 12 stations attaquées, Ola Energie et Puma Energie n’ont pas été épargnés.

Ce qui fait que Cheikh Diop craint une pénurie de carburant. « En plus des graves entraves au fonctionnement du système d’approvisionnement déjà éprouvé par la crise sanitaire de la Covid-19, si la situation perdure, il y a un risque de pénurie de carburant, et de gaz », dit-il.

Suivez-nous sur Facebook


5- Bonne nouvelle pour l’économie nationale : Le Sénégal enregistre un taux de croissance de 1,5% et échappe à la récession annoncée

L’économie sénégalaise a subi de plein fouet l’impact de la pandémie de coronavirus. La crise sanitaire a brisé le rêve des autorités d’avoir une croissance à deux chiffres avec le Plan Sénégal Emergent (PSE). Finalement, le Sénégal a échappé de justesse à la récession. En effet, rapporte L’AS, dans sa communication en conseil des ministres hier, le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, a révélé que le taux de croissance 2020 a été finalement arrêté à 1,5% contre -0,7% initialement prévu par le PAP2A.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.