Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu 11 Mars 2021

1- Affaire Sonko : Les temps forts du fil d’actu

  • Le président Macky Sall va recevoir les jeunes au Palais : C’est lui-même qui a fait l’annonce, hier en conseil des ministres.
  • Deuil national  et fin de la catastrophe sanitaire : En conseil des ministres, « le Président de la République a décidé de décréter, le jeudi 11 mars 2021, journée de deuil national à la mémoire des défunts. Les drapeaux seront en berne en ce jour de communion, de recueillement et de prières pour nos chers disparus». « Le Président de la République annonce, par ailleurs, la fin de l’état de catastrophe sanitaire, le 19 mars 2021 à minuit », indique le communiqué du gouvernement.
  • Sonko invité de l’émission « Le Quotidien » de Yann Barthès sur  TMC : « il faut faire la part des choses, les pillages des enseignes français sont l’expression d’un échec d’une politique nationale, les gens n’arrivent plus à joindre les deux bouts, ils ont faim. Nous n’avons pas de sentiment anti-français, contrairement à ce qui a été dit. J’ai demandé aux jeunes de rester mobilisés mais de manifester pacifiquement… ». Le domicile du leader du Pastef ne désemplit pas avec la longue liste d’attente de medias internationaux qui veulent tous l’interviewer. Al Jazeera et le Quotidien ont eu hier la chance de disposer de près d’une heure chacun avec Sonko.
  • Abdallah Boune Dionne sur la RFM : « Le président de la République a écouté le peuple. Il a eu le langage de vérité. Et, il a compris. Il a alors pris la décision qu’il fallait. Les jeunes que j’ai écoutés, il y a un cri de colère. Le président l’a qualifié: ‘il dit la colère des banlieues, je comprends votre mal vivre’. Je connais le président de la République, je sais qu’il va encore surprendre les sénégalais »
  • Son siège saccagé, le PS porte plainte et accuse un ex membre du parti : « En tant qu’organisation républicaine, attachée à la paix et respectueuse du droit, le Parti socialiste a décidé, à cet égard, de saisir la justice. Par la même occasion, il prend à témoin l’opinion nationale et internationale et attire leur attention sur la gravité de certaines déclarations, notamment celles tenues, à travers la presse et les réseaux sociaux, par un ex-camarade du Parti ; dont les propos portent bien à croire qu’il ne serait pas étranger aux actes de vandalisme perpétrés contre le Siège du Parti socialiste »
  • Capitaine Oumar Touré : «  Ceci est mon dernier message avant mon entrée en caserne. Si autre chose circule à mon propos alors que je suis dans les liens d’une détention ou entre les mains de ma hiérarchie sachez que cela ne vient pas de moi… »

2- Mahammed Boun Abdallah Dionne sur les propos d’Eric Zemmour : « C’est du pipeau, c’est un raciste que le monde connaît »

L’ancien Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne a démenti les propos tenus par le polémiste Eric Zemmour selon qui le président français Emmanuel Macron aurait fait pression sur Macky Sall pour faire libérer l’opposant Ousmane Sonko. « C’est du pipeau, c’est un raciste que le monde connaît », a botté en touche Mahammed Dionne, invité de Rfm. « Il n’a pas dit la vérité. Un Etat ne fonctionne pas comme ça », tente-t-il de minimiser. Avant d’ajouter: «  Le président de la République ne subit aucune pression venant de qui que ce soit ».

3- Affaire Sonko : Serigne Mountakha félicite le marabout de Sonko pour son rôle dans l’apaisement

Serigne Mountakha Mbacké a vivement félicité le marabout d’Ousmane Sonko pour ses démarches qui ont abouti à la libération de son talibé et à l’apaisement, dans l’affaire Sweet Beauty.

Le Khalife Général des Mourides, très content de la médiation de Serigne Abdou Mbacké, l’a exhorté également à poursuivre ses efforts pour une paix définitive. Dans cet ordre d’idées, à l’occasion du Kazou Rajab, l’autorité de Touba a prié pour Ousmane Sonko et le Sénégal pour une concorde nationale.

4- Thierno Alassane Sall clashe le capitaine Oumar Touré : « L’honneur d’un officier n’est pas dans la désertion devant le péril, se terrer puis se répandre en rumeurs »

« L’honneur d’un officier n’est pas dans la désertion devant le péril, se terrer puis se répandre en rumeurs. L’honneur de tout serviteur de l’Etat est de dire non, là où il faut, sans faux-fuyants. Le discrédit de la seule institution encore debout, l’Armée, serait la ruine de notre Nation », écrit Thierno Alassane Sall sur sa page Facebook déclenchant une vague de réactions.

5- Les Associations de la Presse demandent la « dissolution » du CNRA

« Nous exigeons donc que son organe de direction soit désigné après une sélection rigoureuse et l’établissement d’une short-list à partir duquel le Président de la république fera son choix. Ses membres doivent avoir un mandat UNIQUE et bénéficier de l’inamovibilité. Le CNRA est dépassé et une régulation plus large est impérative dans le secteur des médias », soutiennent ces journalistes.

Ils demandent aussi « le vote d’une loi d’accès à l’information qui est un instrument indispensable pour promouvoir la transparence dans la gestion des affaires publiques et un journalisme de faits plutôt que de rumeurs et/ou de manipulations ».

Selon ces hommes de médias, « cette loi est un engagement souscrit par l’Etat du Sénégal dans le cadre de l’Union Africaine et un critère éminent pour qualifier un pays de démocratique ».

Sur le même sujet

Sur la publicité, ils exigent « sans délai une nouvelle loi » et une autre sur le financement du service public de l’audiovisuel. Cela assurera aux médias des ressources commerciales conséquentes, traçables et équitables. La dernière loi sur la publicité date de 1983 et n’est toujours pas appliquée, selon eux.

La CAP a décidé pour matérialiser son indignation face aux violations répétées de la liberté de presse au Sénégal, de tenir un sit in de toute la corporation. « Nous allons élaborer un Mémorandum et rédiger un courrier officiel à destination exclusive du Président de la république. Enfin, tous les membres de la Coordination des Associations de Presse souhaitent la tenue des assises des médias », font-ils savoir

6- Actu internationale

– Décès de Hamed Bakayoko/La série noire continue pour la Cote d’Ivoire : Ouattara perd son 2ème PM en 9 mois

Les ivoiriens ne savent plus quoi penser, après la série de décès qui frappe les occupants de la Primature. Le 8 juillet dernier, Amadou Gon Coulibaly, le Premier ministre et dauphin désigné de Ouattara, mourrait brutalement à Abidjan après avoir été victime d’un malaise en plein conseil des ministres. Hamed Bakayoko avait alors été choisi pour lui succéder à la Primature, mais pas pour endosser le costume d’héritier. Bakayoko, victime d’un cancer brutal et surprenant, est décédé à Berlin ce mercredi.

– L’Espagne rapatrie les clandestins sénégalais et les dédommage

Les Sénégalais qui sont dernièrement arrivés clandestinement en Espagne vont tous être rapatriés à partir de ce 10 mars. En effet, selon Source A, un accord entre l’Etat du Sénégal et l’Espagne a été signé dans ce sens. Il s’agira pour le Sénégal de rapatrier ses migrants et en contrepartie le royaume va verser une compensation pour faciliter la réinsertion de ces rapatriés.

– Les vaccins anti-Covid-19 font flamber le prix du pétrole

C’est l’un des contrecoups surprenants de la vaccination anti –Covid-19 démarrée au niveau mondial. De 38 dollars, le baril du pétrole s’échange aujourd’hui à 66 dollars, entrainant une hausse du carburant, du gaz et de l’électricité dans beaucoup de pays. La hausse du pétrole s’explique par la perspective de reprise de l’économie mondiale, avec l’ouverture des frontières et des activités en perspective. Les pays africains qui souffrent déjà risquent d’accuser le cout de cette hausse.

7- Actu sports

– Diomansy Kamara sur les manifestations au Sénégal : « Le Sénégal est une cocote minute, prêt à exploser à n’importe quel moment « 

L’ancien international évoque les récentes manifestations au Sénégal. L’ancien attaquant des Lions de la Téranga s’est dit surpris par ce qui s’est passé. “Jamais”, dit-il, “il n’aurait imaginé vivre une telle situation il y a quelques années en rentrant”. Mais force est de constater que le Sénégal est une cocote minute, prêt à exploser à n’importe quel moment », a écrit Diomansy sur son compte Instagram visité par Senego. Selon lui, le Sénégal a toujours été un choix du cœur, jamais un choix de raison.

– Coupe CAF : Le Jaraaf tombe d’entrée face à l’Etoile Sportive de Tunis (2-0)

Après une absence de longue durée, le Jaraaf a renoué avec la phase de poules d’une compétition africaine, celle de la Coupe CAF, par une défaite, mercredi 10 mars 2021, contre l’Etoile Sportive du Sahel, en Tunisie (0-1). Les Sénégalais, malgré avoir montré un visage encourageant, ont été punis par un doublé de Hamza Lahmar (65e , 92e s.p). (wiwsport)

– Ligue des champions : Gana Guèye et Sadio Mané passent en quarts de finale

Le Paris vient de laver l’affront de la Remontada d’il y a quatre ans au Camp Nou. Idrissa Gana Guèye et ses coéquipiers ont su valider leur ticket pour les 1/4 de finale en conservant leur avantage du match aller avec un nul au Parc (1-1).  Face à   Leipzig, les Reds de Liverpool ont ouvert le score à la 70e minute par l’intermédiaire de Mohamed Salah servi par le Portugais, Diogo Jota. Sadio Mané score quelques minutes plus tard et marque sa troisième réalisation cette saison en C1, qualifiant les Reds.

Lire aussi :

Suivez-nous sur Facebook

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.