Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 2 Mars 2021

1- Un an de pandémie : 2 mars 2020 – 2 mars 2021 : Le Sénégal est passé par toutes les émotions…

Le 2 mars 2020, le Sénégal enregistrait son premier cas positif au coronavirus. Ce jour-là, le chef de l’Etat réunit, en urgence, une réunion de sécurité, pour annoncer l’arrivée de la pandémie dans notre pays. Le premier cas est un Français de retour d’un séjour en France. Après une prise en charge diligente de SOS Médecins, l’homme est hospitalisé dans les services du Pr Seydi à Fann. Après, le premier Sénégalais infecté au Coronavirus est un émigré établi en Italie d’où il est rentré le 6 mars et qui a, par la suite, contaminé toute sa famille à Touba. Voilà que la pandémie s’installe durablement dans le pays.

Tout le pays s’est levé pour se mobiliser. C’est ainsi que tous les acteurs politiques ont favorablement répondu à l’appel du chef de l’Etat. Idrissa Seck, (candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2019), son allié Malick Gakou, mais aussi Khalifa Sall, le maire déchu de la ville de Dakar, ou encore Ousmane Sonko, arrivé troisième à la présidentielle, s’engagent aux côtés de l’Etat.

En un an, le Sénégal a été traumatisé par la vague incroyable de pertes humaines, notamment des personnalités qui ont été particulièrement touchées : des religieux, des artistes, des ministres, des sportifs, des journalistes. La première victime sénégalaise a été Pape Diouf disparu le 31 mars 2020. D’un cas positif le 2 mars 2020, le Sénégal est arrivé, ce 2 mars 2021, à 34732 cas positifs dont 29161 guéris, 880 décès et 4690  sous traitement.

2- Affaire Sonko-Adji Sarr : Convoqué par le juge ce mercredi, Sonko vers une journée de vérité…le Sénégal retient son souffle

  • Sonko, la gérante du Salon Sweet beauté, le transporteur d’Adji Sarr convoqués par le juge Mamadou Seck : Ousmane Sonko, est convoqué le mercredi à 9h par le juge d’instruction du 8e cabinet Mamadou Seck. Le patron du Pastef avait récusé le juge Seck, lors de sa dernière déclaration de presse. La convocation a été reçue par l’un des avocats, Me Khoureychi Ba, selon la SenTV. Sidy Ahmed Mbaye, « le transporteur d’Adji Sarr » est attendu au tribunal ce mardi matin. Ndeye Khady Ndiaye la gérante du salon Sweet beauté fera face à Mamadou Seck, demain mercredi.
  • Entre libérations, retour de parquet, mandat de dépôt : La journée mouvementée des partisans de Sonko : Retour de parquet pour les 17 linguères du Pastef qui seront édifiées sur leur sort ce mardi ; Clédor Sène et Assane Diouf placés sous mandat de dépôt ; les responsables et membres du Pastef arrêtés à Sedhiou libérés ; Xrum Xax et Dame Diop aussi hument l’air de la liberté après 48h de garde-à-vue. De même que trois étudiants de l’Ucad, membres de Frap, libérés hier.
  • Médiation : La famille et les avocats  d’Adji Sarr disent niet à Jamra : Les proches et les avocats n’ont qu’un rendez-vous coché à leur agenda, celui avec le juge, avance une source proche de la famille selon Leral. La famille ne demande aucune médiation, avec tout ce qui a été mis sur le dos de leur fille, révèle la même source.
  • Me Tall avocat du Pastef : « j’ai des informations selon lesquelles que mes maisons seront attaquées »
  • Soutien : Le syndicat autonome des inspecteurs des impôts et domaine s’érige en bouclier pour leur collègue Soulèye Birame Diop, déplore ses conditions de détention et demande sa libération immédiate.
  • Les sénégalais du Brésil manifestent leur soutien à Sonko : Ils ont tenu une mobilisation forte, ce lundi, pour manifester leur soutien au patron du Pastef.

3- Pendant ce temps, les enfants continuent à souffrir : Un charretier viole un enfant de 4 ans à Mbour 4

Un charretier a été accusé  d’avoir violé un enfant de 4 ans à Mbour 4 Thiès dans un bâtiment inachevé, rapporte notre confrère Mangoné Ka. Selon les témoignages, le présumé violeur a été appréhendé par la police et ne serait pas à sa première tentative.

Selon une femme qui connaît bien la victime, puisqu’elle va à l’école arabe avec sa fille, « le violeur qui a agi entre 10 heures et 11 heures ne doit pas nous empêcher d’envoyer nos enfants à l’école. Ils ont droit à l’éducation. C’est aux autorités de prendre les dispositions idoines. ». Les habitants du quartier sont sous le choc et réclament justice.

4- Le chef de l’Etat prend un décret de classement de 9 forets pour sauver ce qui reste de la biodiversité et des forêts sénégalaises

Sur le même sujet

« Il s’agit au total de 84 726 ha », informe Abdou Karim Sall, ministre de l’environnement cité par Seneweb. Un espace réparti sur les régions de Kolda, Matam, Tambacounda et Sédhiou. La région de Kolda va compter quatre (04) forêts de 2 334, 7 073, 5 152 et 3 767 hectares. Matam pour sa part aura deux (02) forêts dans les localités de Fété Kodioly et Ndiot (département de Kanel) pour 13 000 et 12 000 hectares. Idem pour la région Tambacounda où on compte aussi (02) forêts à Dialacoto (Département Tambacounda) et Sanding Counda (Département Bakel) pour respectivement 27 000 et 2 000 hectares.
 Enfin à Sedhiou, la forêt de Badimbour (Département Bounkiling) d’une superficie de 12 400 hectares passe de forêt communautaire à forêt classée. Ce qui fait un total de neuf (09) forêts et qui ramène le nombre de forêts classées « ainsi de 168 à 177, compte non tenu des réserves».
Une première depuis 52 ans et qui rentre dans l’optique «de la conservation de la biodiversité ». En effet, malgré la présence en masse de forêts classées dans le pays, la superficie de ces dernières n’a cessé de décroître. Fait contribuant à accentuer la dégradation de l’environnement et donc des écosystèmes. C’est pourquoi, le ministre a salué la décision du président Macky, car ces efforts participent à « inverser la tendance ».

5- SOS: Horizons Sans frontières  et Alioune Tine demandent de l’aide pour Boubacar Seye mal en point

 Libéré il y’a un mois après une demande de liberté provisoire, Boubacar Seye traine toujours des problèmes de santé. L’ONG Horizons sans frontières dont il est le président a lancé une cagnotte pour lui venir en aide auprès des Sénégalais de la Diaspora. Boubacar Seye avait été emprisonné pour des propos sur l’utilisation des fonds alloués par l’Union européenne au Sénégal pour lutter contre l’émigration clandestine.

Cagnotte : https://t.co/wzpNntbSPX

6- Actu internationale

  • Le Sénégalais Makhtar Diop prend les fonctions de directeur général de l’IFC, la société financière internationale, la branche de la Banque mondiale. Il en est également de même pour la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala qui prend les rênes de l’OMC, l’Organisation mondiale du commerce à Genève en Suisse. Makhtar Diop et Ngozi Okonjo sont deux brillantes figures dont l’Afrique est très fière en ce moment.
  • Le président ghanéen Nana Addo, le 1er à prendre le vaccin Covax d’AztraZeneca

    Le président, Nana Akufo-Addo a donné l’exemple, hier,  au peuple ghanéen en étant la personne à se faire injecter le vaccin du programme Covax, pour la lutte contre le coronavirus. Le président ghanéen, âgé de 76 ans, dont le pays a reçu la première livraison mondiale de vaccins Oxford/AstraZeneca, mercredi dernier, a exhorté les gens à se faire vacciner et à ne pas croire aux théories du complot qui jettent le doute sur le programme.
  • Sarkozy condamné à 1 an de prison ferme : la décision historique qui secoue le monde

    L’ancien président de la République, présent pour le verdict de son jugement au tribunal correctionnel de Paris, ce 1er mars 2021, a été reconnu coupable de corruption et trafic d’influence dans l’affaire dite « des écoutes » avec son avocat historique Thierry Herzog. Selon RFI, l’existence d’un « pacte de corruption » a été reconnue par la présidente de la 32e chambre correctionnelle, Christine Mée, entre l’ex-président aujourd’hui âgé de 66 ans, Me Thierry Herzog, l’avocat de Nicolas Sarkozy et l’ancien haut magistrat Gilbert Azibert. Tous deux ont également été condamnés à trois ans de prison, dont un ferme.

7- Actu sports

  • Les grosses écuries du PSG, Everton et la Juve veulent toutes la pépite sénégalaise Abdallah Sima

    Selon le média Calciomercato visité par Senego, les dirigeants parisiens qui s’activent à renforcer leur attaque s’intéressent à Abdallah Sima, l’attaquant sénégalais de 19 ans.

    Le jeune buteur sénégalais réalise une grosse saison avec le Slavia Prague où il enchaîne les buts. Sous contrat jusqu’en juin 2023, il a participé cette saison à 28 rencontres, inscrit 19 buts et délivré cinq passes décisives. Estimé à 8 millions d’euros, il serait également dans le viseur d’Everton et de la Juventus.

Lire aussi :

Rejoignez-nous sur WhatsApp

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.