Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 27 Février 2021

1- Affaire Sonko-Adji Sarr : Le leader du Pastef, déchu de son immunité parlementaire, pris entre la Section de recherches, le procureur et le juge du 8eme cabinet, arrestation tout azimut de ses partisans…

  • Arrestations tout azimut : Des femmes de Pastef, qui s’étaient rassemblées à quelques mètres, du domicile d’Ousmane Sonko, après la levée de l’immunité de son immunité, ont été arrêtées. Parmi elles, Maimouna   Dieye responsable des femmes du Pastef. Deux membres du Pastef ont été arrêtés aussi à Mbacké.Ils sont soupçonnés d’avoir ourdi un plan d’incendie des membres de Benno Bokk Yakaar et des émeutes à Mbacké. A l’Ucad, des arrestations de huit responsables de Frapp et de Pastef ont été faites hier.
  • Si Sonko se rebelle contre son arrestation, il risque des peines allant de 2 à 5 ans, selon le pénaliste Iba Barry Camara interrogé par Source A. S’il s’oppose avec des armes, il sera passible du double des peines.
  • Le dossier de Guy Marius Sagna, Clédor Sène et Assane Diouf criminalisé. Une information judiciaire a été ouverte pour « association de malfaiteurs, provocation aux crimes et délits, organisation d’un mouvement insurrectionnel », selon Libération. Placé sous mandat de dépôt, Guy Marius explose de colère, Clédor détruit son téléphone « pour protéger les fonctionnaires qui sont ses sources, dit-il. Clédor et Assane risquent de rejoindre Guy Marius en prison lundi.
  • Déthié Fall, député de Rewmi et ex-numéro 2 du parti d’Idrissa Seck est très amer et l’a fait savoir hier à la fin de la plénière : « cette journée du vendredi 26 février est rendue ténébreuse par le Président Sall et ses députés », a dit l’ancien proche collaborateur d’Idy.
  • Moustapha Guirassy : « c’est une mascarade »
  • Serigne Mansour Sy Jamil, le seul député qui a voté non : « Je suis le seul à avoir voté Non », a-t-il révélé aux journalistes, après la séance plénière
  • Awa Guèye présidente de la commission santé de l’Assemblée : « l’heure est, pour le député de Pastef, d’aller se défendre devant la justice pour sauver son honneur et sa dignité »
  • Camionnette d’espionnage chez Sonko : Le chef du bureau des relations publiques de la police nationale, commissaire Mouhamed Guèye, repris par dakarbuzz, dit ne pas être au courant d’une telle opération; Il souligne que l’information lui est parvenue en même temps que tous les Sénégalais.
  • Le préfet de Dakar interdit le sit-in prévu par Dame Mbodj et Karim Xrum Xax à la place de l’indépendance ce samedi matin.

2- Vaccination contre le Covid-19 : Monseigneur Benjamin Ndiaye a pris sa dose

L’homme de l’Eglise a pris sa première dose, ce vendredi, et invite les Sénégalais à adhérer massivement à la campagne pour préserver le bien le plus précieux que nous ayons : la santé.

L’Archevêque de Dakar a reçu auparavant le Ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr et c’était en présence du Cardinal Theodore Adrien Sarr, de l’Abbé Jacques Seck et autres représentants de l’Eglise.

3- Des policiers sénégalais envoyés en Allemagne pour rapatrier leurs compatriotes en situation irrégulière

Des policiers sénégalais vont séjourner en Allemagne entre le 26 février et le 14 mars prochain pour une mission assez particulière. En effet, ils sont chargés d’identifier des Sénégalais sans-papiers et des demandeurs d’asile dans ce pays dans le but de procéder à leur rapatriement. Selon le journal Enquête,  les identifications vont concerner environ 700 personnes qui vivent en Allemagne depuis 7 ans au plus et ne possèdent pas de papiers légaux.

« Les allemands ne parviennent pas à les identifier. C’est la raison pour laquelle l’Etat ne doit pas les aider à le faire, d’ailleurs. Ce n’est pas à eux de les identifier. On a peur qu’il joue le jeu. On risque de voir dans les prochains jours, un vol plein de Sénégalais forcés de rentrer », indiquent des sources du journal repris par Walfadjri.

4- Les femmes de Bignona déroulent un rituel pour protéger Ousmane Sonko

Sur le même sujet

C’est un peu avant la soirée que des femmes vêtues d’habits noirs ont fait leur apparition dans les rues de la capitale du Fogny, Bignona.

Elles font le même rituel depuis l’éclatement de l’affaire Ousmane Sonko pour protéger le leader du PASTEF. Cette apparition fait suite, selon les informations reçues, à une retraite quelque part à Bignona, selon Senenews.

Elles sillonnent les artères de la ville de Bignona avec des chants qui renvoient au bois sacré des femmes. Les gendarmes, visibles à chaque coin de la rue, ont laissé les femmes mener tranquillement leur marche.

5- Alerte sur leurs conditions de travail : Des agents pénitentiaires menacent de saisir l’affaire Sonko pour se faire entendre

Dans leur plateforme revendicative, figure en bonne place le statut du personnel qui peine à être adopté. « Le statut de la police a été voté à l’Assemblée nationale depuis 2009. Pourquoi ne pas voter le statut de l’administration pénitentiaire qui est dans le circuit depuis 2011 ? », s’interroge notre interlocuteur. Qui souligne l’importance de la sécurité notamment dans le milieu carcéral. Il poursuit : « La finance a coupé les salaires des agents d’un montant de 59.000 frs pour le mois de février concernant les heures supplémentaires. Certains se retrouvent avec un salaire de 75.000 frs et il s’agit de pères de famille. Nous voulons en profiter, avec le cas de Sonko qui est politique du début à la fin, pour pousser l’Etat à satisfaire nos besoins », renchérit-il.

A défaut, si un mandat de dépôt lui est décerné, nous ne le recevrons pas et ce sera ainsi tant que nos besoins ne seront pas satisfaits. Nous ne laisserons pas l’occasion nous échapper », menace-t-il. A preuve, « A chaque fin de mois, tu hésites à aller à la banque de peur de trouver des sommes minables. On évite même de tomber malade de peur de ne pouvoir se soigner », insiste notre interlocuteur. Quid du salaire moyen d’un agent de l’administration pénitentiaire ? « Il est de 170 mille francs environ, confie-t-il. Si on te coupe les heures supplémentaires, tu es mort parce que tu te retrouveras avec 120 ou 125 mille francs pour un soi-disant fonctionnaire. Sur les 125 mille francs environ, la banque te coupe ton prêt, à peu près 45 mille. Qu’est-ce qui va rester sur les 125 mille pour un père de famille? ».

6- Actu internationale

  • Les États-Unis accusent Mohammed ben Salmane d’avoir « validé » l’assassinat de Jamal Khashoggi

    Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane a « validé » l’opération visant à « capturer ou tuer » le journaliste Jamal Khashoggi, écrit la CIA dans un rapport déclassifié vendredi par la Maison blanche, que l’Arabie saoudite « rejette totalement ». L’administration Biden a, par ailleurs, annoncé des restrictions de visas pour 76 Saoudiens accusés d’avoir « menacé des dissidents à l’étranger ». 
  • Nigeria : 300 filles encore enlevées dans l’indifférence génerale

    Plus de 300 adolescentes d’un pensionnat ont été enlevées, dans la nuit de jeudi à vendredi, par des hommes armés qui ont envahi les dortoirs d’une école du nord-est du Nigeria. Le président, Muhammadu Buhari, a condamné vendredi soir ce nouvel enlèvement et a affirmé qu’il ne « céderait pas au chantage des bandits » qui attendent « le paiement d’importantes rançons ». (France 24)

7- Actu sports

  • Football : Ligue1 Pro : 9e Journée/Choc des prétendants GF-Jaraaf, derby entre Stade de Mbour-Diambars

    Programme de la 9e journée Ligue 1 Pro :

    Samedi 27 février 2021 :
    stade Aline Sitoé Diatta : 16h00 : Casa Sport – Niarry Tally,
    stade Alassane Djigo : 16h00 : As Pikine – Mbour Petite Côte.

    Dimanche 28 février 2021 :
    stade Alassane Djigo : 16h00 : Dakar Sacré – Cœur-Cneps Excellence,
    stade municipal de Mbao : 16h00 : Us Gorée – As Douanes,
    stade Alboury Ndiaye : 16h00 : Ndiambour – Teungueth Fc,
    la Tanière Bruno Metsu : 16h00 : Stade de Mbour – Diambars,
    stade Djiby Diagne : 16h00 : Génération Foot-Jaraaf. (Le Soleil digital)
  • Basket : Après leur qualification à l’Afrobasket 2021, les lions courent derrières leurs primes

    Encore une affaire de primes dans le basket sénégalais. Selon les informations d’Igfm, les Lions et leurs staffs technique et médical attendent toujours leurs primes une semaine après le tournoi de Yaoundé (Cameroun), qui a permis au Sénégal de décrocher sa qualification à l’Afrobasket 2021 qui aura lieu au Rwanda l’été prochain. Nous apprenons que le Ministère des Sports aurait dit à la délégation que les primes allaient être payées cette semaine. Mais une source nous indique que pour l’heure rien n’est encore fait. Aucun joueur n’a reçu un franc alors que le paiement a été rapide lors du tournoi de Kigali en novembre 2020.
  • Un véritable coup de tonnerre du côté de la France. Dans un communiqué l’Olympique de Marseille vient d’annoncer la nomination au poste d’entraineur de Jorge Sampaoli mais aussi le surprenant départ de son Président, Jacques-Henri Eyraud, au poste depuis octobre 2016. Celui-ci est remplacé par Pablo Longoria. «Frank McCourt annonce de profonds changements, ouvrant un nouveau chapitre à l’OM. Pablo Longoria est nommé président du directoire de l’OM, Jorge Sampaoli, entraîneur de renommée internationale, est nommé à la tête de l’équipe première. Frank McCourt se rend à Marseille pour y rencontrer des groupes de supporters et des dirigeants locaux. (wiwsport)

Lire Aussi :

Rejoignez-nous sur whatsapp

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.