Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 25 Février 2021

1- Adji Sarr auditionnée par le juge du 8ème cabinet pendant 1h 40mn

Adji Sarr  la masseuse, accompagnée de ses avocats, a fait face au juge du 8eme cabinet ce jeudi matin. Arrivée au tribunal à 11h20 et à l’insu des regards, Adji Sarr a répondu aux questions du juge pendant 1h40 mn. Les journalistes font le pied de grue pour la voir et recueillir les propos de ses avocats. La plaignante est arrivée au tribunal sous bonne escorte.

2- Vaccin anti-Covid-19 : 4000 personnes ont été vaccinées au Sénégal

Au mercredi 24 février 2021, 4005 personnes ont été vaccinées soit un total de 4087 sur toute l’étendue du territoire. Ainsi, les opérations se poursuivent.
Selon les services du ministère de la Santé et de l’Action sociale, le calendrier de vaccination dans les autres régions s’est établit comme suit : Mercredi 24 février, c’était Kaolack, Matam, Saint-Louis, Thiès ; Jeudi 25 février, c’est à Sédhiou, Fatick, Kaffrine, Louga et Ziguinchor ; Lundi 1er mars, ce sera à Tambacounda, Kédougou, Diourbel et Kolda
La tutelle d’exhorter les populations au respect strict des mesures de prévention individuelle et collective.

3- Plénière du vendredi : Les députés de l’opposition en ordre de bataille

À DÉCOUVRIR

Les députés de l’opposition ont décidé de marquer le coup demain vendredi, lors de la session plénière consacrée à l’examen du rapport de la commission ad hoc sur la levée de l’immunité parlementaire de leur collègue Ousmane Sonko. Selon Bara Dolly de Guis-Guis, ils ont décidé d’arborer leurs écharpes de député, de participer activement aux débats pour dénoncer la procédure.

4- Maître Abdoulaye Wade quitte Dakar, après un séjour de 2 ans

Cloué à Dakar depuis 2 ans, Me Abdoulaye Wade est retourné à Paris. Selon le journal les Echos qui donne l’information, le patron du PDS
a quitté Dakar, hier mercredi, à bord d’un jet privé affrété par un de ses amis, émir d’un pays du Golfe. Maître Wade quitte le Sénégal au moment où l’affaire Sonko-Adji Sarr prend une tournure décisive avec l’audition de la plaignante et la plénière de l’Assemblée qui doit sceller le sort judiciaire du leader du Pastef.

5- Baraka : Des centaines d’immigrés sénégalais qui devaient être rapatriés hier échappent à la sentence, le vol suspendu par le ministre espagnol de l’Intérieur à la dernière minute

Ce mercredi, des émigrés clandestins sénégalais devaient quitter l’aéroport de Madrid, capitale espagnole, pour leur rapatriement à Dakar. Alors que l’avion était en route pour les Iles Canaries afin de rejoindre le Sénégal, le vol a été suspendu par le ministre espagnol de l’Intérieur, rapporte le site espagnol El Diario repris par Senenews. Pour l’instant, les raisons de cette suspension ne sont pas encore connues, la durée de celle-ci. Mais une première hypothèse a été soulevée et il s’agit du coronavirus. En effet, certains émigrés au centre d’internement de Tenerife auraient pu être contaminés au coronavirus et leur rapatriement pourrait devenir risqué.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.