Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 21 février 2021

1- Commission ad hoc pour lever l’immunité de Sonko : Moustapha Guirassy et Cheikh Bamba Dièye démissionnent…

Les députés Cheikh Bamba Dièye et Moustapha Guirasssy ont démissionné de la commission ad hoc, chargée de lever l’immunité parlementaire du leader de Pastef. Dans une lettre conjointe, ils estiment qu’Ousmane Sonko « est un élu du peuple et un représentant de la nation ; et nous ne pouvons accepter d’être complices d’une mise à mort d’un député légalement et légitimement élu ; laquelle mise à mort ne reposant sur aucun élément probant ». « Monsieur le Président, pour toutes ces raisons, nous avons décidé, nous députés soussignés membres de comité ad hoc, de présenter notre démission de ce dit comité avec effet immédiat. Nous vous permettons ainsi d’être seuls à prendre l’entière responsabilité de la forfaiture que vous vous préparez à perpétrer. Au nom de l’Etat de droit et de l’éthique, nous ne pouvons y participer », ont-ils écrit à l’endroit de Moustapha Niasse.

2- Pendant ce temps, le Sénégal franchit la barre des 800 décès dus au Covid-19, avec un autre record de 13 décès enregistrés ce dimanche

Alors que la campagne de vaccination est annoncée dans les prochains jours, le coronavirus lui continue de faire des ravages. En effet, le virus venu de Chine a déjà causé la mort de plusieurs personnes au Sénégal. Le pays vient ainsi de franchir la barre des 800 décès liés à la pandémie.

Selon les chiffres donnés ce dimanche par les services du ministère de la Santé et de l’action sociale (MSAS), le Sénégal a enregistré 808 décès  depuis le premier cas positif déclaré en mars 2020 avec 13 décès ce dimanche. En effet, sur 2.348  tests effectués, les 297 sont positifs dont 146 cas  contact suivis, 00 cas importé et de 151 cas issus de la transmission communautaire.  A noter que 227 personnes sont déclarées guéries et que  54 cas  graves sont en réanimation. A ce jour, le Sénégal a enregistré 32.927 cas positifs dont 27.131 guéris, 808 décès, 4.984  patients  sous traitement.

3- [Kaolack] Le khalife de Léona Niassène persiste et signe : La ziarra du 13 mars aura bel et bien lieu, malgré la pandémie…

Le comité d’organisation de la Ziarra de Léona Niasène a, lors d’un point de presse, ce samedi 20 février 2020, maintenu la décision de célébrer l’événement.

À DÉCOUVRIR

La ziarra annuelle de Léona Niassène aura bien lieu le samedi 13 mars 2021.   A cet effet, le khalife Cheikh Ahmed Tidiane Niass, selon Seneweb, a invité chefs religieux de toutes les confréries, autorités étatiques et “talibés” à prendre part à l’événement afin de s’unir et d’adresser des prières à Allah pour «  l’éradication de cette pandémie de Covid-19 ».

4- Grève de la faim des détenus au Camp Pénal pour dénoncer les brimades dont ils sont victimes : Guy Marius Sagna annonce la grève, le directeur de la prison dément et parle de manipulation

“Des prisonniers du Camp pénal comme ceux des chambres 14 et 12 ont commencé aujourd’hui une grève de la faim pour protester contre les mauvais traitements dont ils sont victimes, les sévices, tortures…”, a annoncé l’activiste du Frapp, Guy Marius Sagna.

Le directeur du Camp Pénal a vigoureusement démenti, sur les ondes de la RFM, les allégations de grève de la faim dans la prison qu’il dirige. Le directeur fustige la manipulation faite par Guy Marius Sagna, à ce sujet.

5- [Tawaaf à Touba] Le cerveau des « tout de blanc vêtus » se réclame de Kara… Lui et quatre de ses condisciples devant le procureur

Malgré les précisions claires et nettes de Serigne Modou Kara Mbacké confiant qu’il n’a rien à voir avec ce groupe de personnes qui s’était présenté vendredi après-midi devant la grande mosquée aux fins de s’organiser pour un « tawaaf », l’on devra encore patienter pour réellement savoir ce qu’il en est. En effet, la tête de file de ces hommes tout de blanc vêtus a continué de revendiquer mordicus, devant les enquêteurs, appartenir au Silkum Jawahiri et même être un « jawriñ » du guide moral de l’organisation.  Il précisera avoir débarqué à Touba avec ses condisciples en provenance de Dakar et plus précisément de « Liberté  3 ». Après avoir été interpellée par le Dahira Muqadimatul Khidma, la police avait, vendredi, procédé à l’arrestation de 05 membres de ce groupe. D’ailleurs, ces personnes pourraient incessamment faire face au procureur étant entendu que le dossier sera transmis à celui-ci dès lundi, informe Dakaractu

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.