Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 20 Février 2021

1- Affaire Sonko-Adji Sarr : les parties se radicalisent, Adji Sarr placée sous protection policière, Sonko refuse de déférer à la convocation de l’Assemblée nationale, les étudiants de l’Ucad ne veulent plus voir Sonko ou un autre politicien au campus….

  • Convocation de l’Assemblée nationale : Sonko se braque et refuse de prendre la convocation de la commission ad hoc. L’audition est prévue lundi prochain à l’hémicycle.  
  • Un pool de 8 avocats volontaires s’est constitué pour Adji Sarr : Adji Sarr dispose à ce jour d’un pool de 8 avocats qui a voulu l’aider gratuitement. Le pool est coordonné par Maitre Abdou Dialy Kane.
  • Dethié Fall député de Rewmi d’Idrissa Seck a rendu visite à Ousmane Sonko, ce vendredi, pour lui apporter son soutien dans l’épreuve qu’il traverse.
  • Adji Sarr placée sous protection policière sur demande de ses avocats qui ont rencontré le ministre de l’Intérieur à cet effet.
  • L’administrateur du Pastef Birame Souleye Diop placé en garde-à-vue, son épouse et ses co-inculpés bénéficient d’un retour de parquet. 
  • Arrestations des militants du Pastef : Fadilou Keita cadre du parti de Sonko met en garde Macky Sall,  « nous ferons face au prix de notre vie »
  • Le collectif des étudiants de l’UCAD ne veut plus voir de politicien dans le campus : « Ousmane Sonko sera le premier et le dernier à venir à l’Université. Le collectif des amicales de étudiants de l’Ucad n’acceptera plus que quiconque entrave sa démarche de lutte contre la Covid-19 », ont déclaré les étudiants qui mettent en garde tous les politiciens.

2- Affaire Adji Sarr : Le Collectif de protection des droits des femmes écrit au ministre de l’Intérieur

L’association constate que depuis l’accusation de la masseuse pour «viols répétés» et «menaces de mort» contre le leader de Pastef, ses membres ainsi que des femmes de médias sont «victimes de menaces de mort et de violences verbales». Ledit collectif appelle au «respect strict» des droits fondamentaux de la présumée victime qui peut également «bénéficier d’une présomption de bonne foi ou d’innocence au même titre» que le député.

Dans leur lettre adressée à Antoine Diome, ces défenseurs des droits des femmes et des filles dénoncent une «tentative notoire d’intimidation» qui a pour but de les «réduire au silence» et de faire d’elles de «simples spectatrices». Ces femmes invitent donc le ministre de l’Intérieur, «en tant qu’autorité habilitée à veiller à la sécurité de tous les citoyens et de toutes les citoyennes», à garantir «celle de nos concitoyennes et de traduire en justice toute personne, quelle que soit son obédience politique, qui use de menaces pour les intimider». Le collectif trouve, en effet, «inconcevable que les réseaux sociaux deviennent une zone de non-droit» et constate dans les médias des «discours misogynes et sexistes dégradants envers les femmes».

3- Dr Ousmane Badiane coordonnateur du Programme élargi de vaccination : « les 200 000 doses reçues mercredi, sont minimes par rapport au nombre de vaccins que nous avions l’habitude de déployer à l’intérieur du pays »

Le coordonnateur du Programme élargi de vaccination (Pev), Dr Ousmane Badiane, estime que les 200 000 doses reçues avant-hier mercredi, sont minimes par rapport au nombre de vaccins qu’ils avaient l’habitude de déployer à l’intérieur du pays. Selon lui, les zones ciblées pour les vaccins vont recevoir leurs doses à temps pour un démarrage effectif, mardi prochain. « Nous avons déjà un dispositif fonctionnel. Le nombre de doses est insignifiant par rapport à ce que l’on avait habitude de mettre en place. Ce qui veut dire que le déploiement ne va pas poser de problème », a-t-il souligné. Le ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, déclare que la campagne de vaccination contre le coronavirus débute mardi 23 février 2021. Et, le Sénégal a réceptionné un lot de 200 mille vaccins acquis à Sinopharm, laboratoire chinois, à 2,2 milliards F CFA, rappelle notre confrère Thierno Malick Ndiaye.

4- Une situation inédite / Affrontements à la Grande mosquée de Touba : Des pèlerins habillés en blanc voulaient faire le Tawaf comme à la Mecque et finissent dans les grilles de la police

À DÉCOUVRIR

A Touba, cinq personnes ont étés arrêtées, après avoir voulu forcé les portes de la Grande mosquée de Touba. Ces pèlerins, d’un genre particulier, ont débarqué à Touba à bord de deux bus et  se sont rendus à la Grande mosquée de Touba pour faire le Tawaf. Pratique qui se fait exclusivement à la Mecque. Suffisant pour que le Dahira Khidmatoul Khadim s’oppose vigoureusement à leur accès au lieu de culte. Et, il s’ensuivit une bagarre entre les deux groupes. La police, arrivée sur les lieux, a procédé à des arrestations dans les rangs de ces singuliers pèlerins. Selon le chargé de la communication du Dahira Khidmatoul Khadim, les cinq responsables de ces pèlerins ont été  arrêtés et mis à la disposition des forces de sécurité.

5- Le Sénégal pose un acte de souveraineté sanitaire : L’hôpital Principal se dote d’une Polyclinique de niveau mondial

Une polyclinique devant permettre d’offrir des services sanitaires dans un environnement hôtelier 5 étoiles sera prochainement érigée au sein de l’hôpital Principal de Dakar, a annoncé le journal Le Soleil dans sa parution de vendredi. Citant un communiqué de la présidence sénégalaise, le quotidien national rapporte que le projet d’une telle infrastructure a été présenté jeudi au président Macky Sall lors d’une réunion consacrée à sa matérialisation.

« L’hôpital Principal de Dakar, comme aiment à l’appeler les Sénégalais et nombreux habitants de la sous-région qui le fréquentent, était une structure hospitalière de niveau 4. Il va, grâce à cette future polyclinique, offrir tous les services de santé et besoins médicaux dans un environnement hôtelier 5 étoiles », souligne le journal. L’objectif est d’assurer notre souveraineté sanitaire avec plus d’équité sociale et de réduire les évacuations à l’étranger », ajoute la publication.

6- Actu internationale

  • Accès aux vaccins anti-Covid-19 : Les dirigeants du G7 débloquent 7,5 milliards de dollars pour les pays. Les dirigeants du G7 ont annoncé vendredi une aide totale de 7,5 milliards de dollars pour la vaccination anti-Covid, à l’issue de leur sommet virtuel présidé par le Premier ministre britannique Boris Johnson. Réaffirmant leur soutien «à un accès équitable aux vaccins», ils soulignent qu’«aujourd’hui, avec des engagements financiers augmentés de plus de 4 milliards de dollars», le soutien du G7 «totalise 7,5 milliards de dollars». (Rfi)

    Pour Macron, il s’agit « d’allouer beaucoup plus rapidement 4 à 5 % des doses dont nous disposons. Cela ne changera pas nos campagnes de vaccination, mais chaque pays devrait mettre de côté un petit nombre des doses dont il dispose pour en transférer des dizaines de millions (vers l’Afrique), mais très rapidement, afin que les gens sur le terrain puissent voir ce qui se passe » 
  • Le prince Harry et Meghan Markle zappent définitivement la couronne britannique : Le couple rompt définitivement avec la couronne. Le prince Harry, petit-fils d’Elizabeth II, et son épouse, l’actrice américaine Meghan Markle, ont perdu leurs derniers titres officiels après avoir confirmé à la reine leur mise en retrait définitive de la famille royale britannique, a annoncé le palais de Buckingham, vendredi 19 février.  Le couple, qui attend son deuxième enfant et s’est installé en Californie, ne souhaite pas revenir sur son retrait à l’issue de la période de transition d’un an qui lui avait été accordée. (Francetvinfo)
  • PPDA visé par une enquête préliminaire pour « viols »

    L’ancien présentateur vedette Patrick Poivre d’Arvor, aujourd’hui âgé de 73 ans, est visé par une enquête préliminaire pour « viols ». L’autrice Florence Porcel, 37 ans, a déposé une plainte en début de semaine pour des faits remontant à 2009. L’enquête a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne, a précisé une source judiciaire à franceinfo, jeudi 18 février. Le journaliste a porté plainte contre son accusatrice pour diffamation et pour dénonciation calomnieuse.

7- Actu sports

  • Lutte : La saison ouverte le 1er mars prochain avec un protocole sanitaire : Les lutteurs, arbitres, médecins du Cng, entourage des lutteurs seront testés 72 heures avant les combats. Les confrontations se feront à huis clos.
  • Afrobasket 2021 : Les lions surclassent les Kenyans et se qualifient

    Le Sénégal a battu le Kenya par 69 points à 51, vendredi à Yaoundé, pour la première journée de la dernière fenêtre des éliminatoires de l’Afrobasket 2021 et assure sa qualification pour l’Afrobasket 2021.
  • Mendy reste le n1 à Chelsea, selon Tuchel : « Édouard est le numéro un et mérite d’être le numéro un. Vous ne pouvez pas cacher votre opinion, les choses doivent être claires, a déclaré Tuchel avant le déplacement chez les Saints. Les choses n’ont pas changé, nous avons besoin de trois gardiens de but solides et tout le monde est prêt. Les objectifs à atteindre sont élevés dans ce club, nous avons besoin que les 22 joueurs soient prêts maintenant. Si c’est pour cinq minutes, alors soyez prêt pour cinq minutes. »

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.