Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 17 Février 2021

1- Plénière à l’Assemblée nationale : A huis clos et sous haute sécurité, les députés valident l’acte 3 de la levée de l’immunité parlementaire de Sonko, l’opposition boude la séance

La liste des membres de la commission ad hoc chargée de statuer sur la demande de levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko a été ratifiée ce matin. La séance s’est tenue dans une ambiance électrique marquée par le boycott des députés de l’opposition qui sont sortis de la salle, après avoir été privés de parole par Moustapha Niasse. Malgré le boycott de l’opposition, la liste des membres de la commission ad hoc a été validée par la majorité présidentielle. Il reste à la commission de fixer la date de l’audition de Sonko, avant le vote de la plénière.

Le bureau de la commission ad hoc se compose comme suit :
1- Président : Pape Birame TOURE
2- vice Président : Moustapha mamba GUIRASSY.
4- Rapporteur : Bounama SALL

 2- Birame Souleye Diop activement recherché par la police, son épouse toujours en garde-à-vue

Selon Babacar Fall de la RFM, l’administrateur du Pastef, qui  n’a toujours déféré  à la convocation de la police, est activement recherché par les forces de l’ordre. Il est convoqué dans le cadre de l’enquête qui implique son épouse pour une affaire de puce téléphonique qui aurait servi aux menaces contre des autorités. Du côté du Pastef, les camarades de Birame Soulèye Diop disent n’être pas au courant d’une convocation de leur administrateur.

3- Couche de poussière dangereuse qui enveloppe une partie du pays : Ce qu’il faut faire (Par Dr Boubacar Signaté)

  • S’informer : Suivre les prévisions permet d’adapter ses activités. Les jours de pic, il vaut mieux donc veiller à réduire l’exposition à la poussière et rester chez soi si possible.
  • Protéger les plus vulnérables.
  • Les personnes âgées sont fragilisées par des tares sous-jacentes, les enfants peuvent développer des allergies, les personnes asthmatiques peuvent avoir des crises et celles qui souffrent de troubles cardiaques ont trois fois plus de risques de décompenser.
  • Éviter le sport à l’extérieur.
  • Nos poumons sont plus sollicités. Eviter donc de courir ou de faire du vélo à l’extérieur.

La meilleure option reste de faire du sport en intérieur.

  • Renforcer les protections.
À DÉCOUVRIR
  • Cela reste le meilleur moyen de se protéger de la pollution.

    Le système immunitaire est plus fort lorsque notre mode de vie est sain, notre sommeil suffisant couplé à une bonne alimentation et une pratique régulière d’un sport, mais à l’intérieur si pic de pollution.
  • La protection physique.
  • Elle passe par la consommation des antioxydants. Ils sont particulièrement présents dans les petits fruits (mûres, canneberges, framboises et prunes) et certains légumes (artichauts, asperges, brocolis, poivron jaune).

À l’intérieur des habitations.

  • Fermer portes, volets et fenêtres. Installer des draps devant les fenêtres qu’on asperge d’eau permet d’humidifier et rafraîchir l’intérieur. Les gouttes d’eau ont aussi la vertu de fixer les particules polluantes, la poussière, rendant l’air plus sain. » Par Dr Boubacar Signaté.

4- Un faux médecin arrêté à Dakar après avoir provoqué la mort de 3 patients

Tout est parti d’une plainte déposée par la sœur d’un pharmacien qui a trouvé la mort en passant entre les mains du faux médecin qui se faisait passer pour un spécialiste en cardiologie et en oncologie. Il consultait et prescrivait des ordonnances à ses patients à travers un cabinet du nom de «Etoile Santé ».

Une perquisition sur place a permis de saisir de nombreux indices compromettants. Interrogé par les enquêteurs, le mis en cause n’a pas été capable de montrer un seul document attestant de son statut de médecin. Il n’a montré que des diplômes ukrainiens et des cartes étudiants qui se sont trouvés être des faux confectionnés avec l’aide d’un défunt professeur de médecine de même nationalité après enquête qui a, par la suite, révélé que 2 autres de ses patients sont aussi décédés.

5- Le Covid-19 joue un nouveau tour : Un nouveau variant, qui inquiète les scientifiques, vient d’être découvert

Connu sous le nom de B1525, celui-ci a été détecté par séquençage du génome dans 13 pays dont le Danemark, les Etats-Unis, le Nigeria, le Royaume-Uni ou encore la France.

Un nouveau nouveau variant. Après le variant B.1.1.7 en provenance du Royaume-Uni, une nouvelle variation du Covid-19, connu sous le nom de B1525, a fait son apparition. Ce dernier a fait l’objet d’un rapport des chercheurs de l’université d’Edimbourg (Ecosse), qui affirment que cette mutation a été détectée par séquençage du génome du Sars-CoV-2 dans 13 pays. Les plus touchés sont le Royaume-Uni (39 cas), le Danemark (35 cas), le Nigéria (29 cas) et les Etats-Unis (10 cas). Il y aurait 5 cas en France, d’après l’étude, repérée par The Guardian.

Ce variant contiendrait un certain nombre de mutations préoccupantes, notamment la mutation E484K située sur la protéine Spike du virus, qui joue un rôle important pour aider le virus à pénétrer dans les cellules. C’est cette mutation qui est notamment présente dans des variants apparus en Afrique du Sud et au Brésil. Une découverte qui inquiète alors que des études ont montré que, grâce à cette mutation, le coronavirus serait capable d’échapper en partie aux anticorps, ce qui atténuerait l’efficacité des vaccins. Les premiers cas identifiés datent de mi-décembre et ont été découverts au Royaume-Uni et au Nigéria, rapporte l’étude. (Franceinfotv)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.