Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 15 Février 2021

1- Affaire Sonko : L’Assemblée nationale met en place sa commission ad hoc ce lundi, Me Wade enfonce Sonko tout en s’opposant à la levée de son immunité parlementaire, le Pastef victime d’une fake news

  • L’Assemblée nationale met en place la commission ad hoc pour entendre Ousmane Sonko, ce lundi. Semaine décisive pour Ousmane Sonko.
  • Maitre Abdoulaye fait du Wade,  enfonce Sonko et s’oppose à la levée de son immunité parlementaire : Wade reste un politique redoutable. Dans un communiqué rendu public hier il déclare que « J’ai le sentiment que Sonko a manqué de prudence et a été piégé. Apparemment, son inexpérience a été exploitée par un adversaire puissant et futé qui connaît ses faiblesses. Je condamne cette façon d’éliminer un adversaire politique. Le Pds exige que la provocation soit constatée et qu’il soit dit qu’il n y a pas de délit. En conséquence le Pds s’oppose à la levée de l’immunité parlementaire du député Sonko »
  • Arrestations : La police met la main sur des audios compromettants des militants du Pastef, selon le journal Enquête. Ainsi des arrestations de responsables et de militants ne sont pas à exclure.
  • Le Pastef victime d’un fake news : Derrière la guerre d’opinion, se cache des fake news. Hier nuit, un faux communiqué attribué au Pastef a circulé dans les réseaux sociaux. Ce communiqué « répondait à Abdoulaye Wade ». L’équipe de Sonko a vite fait de démentir ce fake.

2- Ebola en Guinée : Dr Mamadou Ndiaye rassure sur les dispositions prises aux frontières, George Weah barricade le Libéria

Depuis l’annonce de la résurgence  de l’épidémie d’Ebola à Conakry, les sénégalais s’inquiètent de la présence de cette nouvelle menace à nos frontières. Mais selon Dr Mamadou Ndiaye, les autorités ont pris la menace très au sérieux et des dispositifs de contrôle sanitaire repartis aux frontières maritime, terrestre et aérien sont très vigilants pour signaler tous cas suspect venant de l’extérieur.

Le Liberia, lui, ne s’est pas contenté d’attendre, les frontières du pays ont été verrouillés depuis hier.. Dans un communiqué publié ce dimanche 14 février 2021, le président du Liberia, George Weah, a annoncé avoir relevé le niveau de vigilance sanitaire dans le pays pour éviter l’arrivée de l’Ebola dans son pays.

3- Bassirou Diomaye Faye au Grand Jury : « On était averti que le pouvoir allait coller une histoire de mœurs (à Sonko) dans ce salon de massage »

 A la question de Babacar Fall de savoir pourquoi ils crient au complot politique pour une affaire présumée de moeurs, Diomaye Faye, bras droit de l’opposant Ousmane Sonko répond en ces termes : « parce que on était averti depuis   presque 3 ans. Et depuis le début du couvre-feu les alertes se multiplient. On nous avait dit clairement et à multiples reprises que le pouvoir était en train de comploter contre le président Ousmane Sonko et que là où il comptait intervenir, c’est le salon de massage qu’il fréquentait. Ils allaient lui coller une histoire de moeurs pour pouvoir le liquider politiquement ».
Une révélation qui a fini de suspendre le journaliste au point qu’il lui a demandé pourquoi malgré ces alertes, Ousmane Sonko continuait de fréquenter ce salon ? Mais M. Faye a estimé que leur leader n’a rien à se reprocher. « Il n’avait pas jugé nécessaire au regard de ce qui avait conduit au choix ce de lien pour qui est des prescriptions médicales qui étaient prescrites. Il n’avait pas jugé bon de ne pas s’y rendre… On ne peut pas par la psychose l’empêcher à suivre son traitement ».
Pour Bassirou Diomaye Faye, « aller dans une maison où il y a une famille qui vit là-bas, l’épouse, le mari, les enfants et les employés, vous ne pouvez pas vous attendre à pièce théâtrale qui se joue sous nos yeux ». « Sur les lieux,  il est absolument impossible que quelqu’un puisse penser même commettre un viol. Vous entrez dans une maison, vous avez des caméras de surveillance, des employées qui se mettent de deux », expliqué M. Faye, qui précise que « ce salon de massage dispose d’un agrément de l’État ». (Pressafrik)

4- Abdou Latif Coulibaly à Sonko : « Nãk fayda wéssuwul.. .»

Le ministre, secrétaire général du Gouvernement, Abdou Latif Coulibaly, se prononce sur l’affaire Sweet Beauté Spa impliquant le leader du Pastef Ousmane Sonko et Adj Sarr.
Invité sur le plateau de «Toute la vérité» sur la SenTv reprise par Seneweb, Latif Coulibaly a assené ses vérités à Ousmane Sonko.
Selon le Secrétaire général du gouvernement, «niakk fayda wésouwoul deiff say toxidùna naane dañuma piégé (rien n’est plus ridicule que de commettre une gaffe et de revenir crier au complot, Ndlr). Prenons acte de ce qui vient de nous».
S’agissant du traitement de cette information dans la presse, le journaliste indique : «Tous les journalistes sont toujours soumis à des actes de manipulation.
Des journalistes disent souvent que personne ne peut les manipuler, alors qu’à chaque fois qu’une personne vient auprès de vous, sachez qu’elle tente de vous manipuler. Les gens qui viennent vers vous exploitent souvent la version des faits», enseigne-t-il. A signaler qu’Abdou Latif Goulibaly est le premier membre de la mouvance présidentielle à se prononcer sur cette affaire.

5- Actu nationale en bref

À DÉCOUVRIR
  • Le Dakka de Médina Gounass reporté jusqu’au 22 Mai, pour cause de Covid-19.
  • Gorée : L’ile est privée d’eau depuis ce week-end, à cause de la rupture du tuyau d’alimentation entre Dakar et Gorée.
  • Alerte sur la pandémie au Sénégal : alerte rouge dans les hôpitaux, les sénégalais meurent faute de lits de réanimation (Obs). Pour  Dr Abdoulaye Bousso : « chaque cas positif peut générer 12 nouvelles contaminations, c’est énorme. Nous sommes dans une phase très tendue, nous avons plus de cas, plus de cas graves et plus de décès » (Les Echos)
  • Vaccin anti-Covid-19 : L’immunologiste Tandakha Dièye persiste « le vaccin est la seule arme qui nous reste »
  • 04 personnes ont perdu la vie dans un accident de la circulation et 06 blessés dont 04 dans un état grave ont été évacués à l’hôpital régional de Diourbel. L’accident est survenu ce dimanche vers Bambey, à Lagnar sur la route national N°3.
  • La disparition d’un enseignant du nom de Djimba Ndiaye inquiète les habitants de Médina Yoro Foula, dans la région de Kolda. L’enseignant reste introuvable depuis mercredi dernier. Le syndicat auquel il appartient a lancé un appel aux autorités.

6- Actu internationale

  • Ebola en Guinée : L’OMS envoie de l’aide d’urgence

    La Guinée est à nouveau en « situation d’épidémie » de fièvre hémorragique Ebola après la confirmation de l’apparition dans le sud-est du pays de sept cas, dont trois mortels, a indiqué dimanche le patron de l’agence sanitaire guinéenne, Sakoba Keïta. L’OMS va envoyer de l’aide. En réaction, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) va déployer rapidement des moyens, dont des doses de vaccins, pour aider la Guinée à faire face à la résurgence de l’épidémie, a indiqué son représentant à Conakry. (FR24)
  • L’ancien Premier ministre de Guinée Bissau, Aristides Gomes s’était réfugié depuis mars 2020 au siège des Nations Unies. Onze mois après, il a quitté le pays vendredi dernier pour des raisons médicales, à bord d’un avion affrété spécialement par l’Onu. L’appareil avait pour destination Dakar.

7- Actu sports

  • Le Jaraaf est à 90 mn de la phase de poules de la coupe CAF, Malick Daf démissionne de son poste d’entraineur…

    L’ASC Jaraaf a pris un petit ascendant en battant le FC Platinum dimanche en barrage aller de la Coupe CAF (1-0) Une victoire sur le plus petit des scores qu’il a fallu aller chercher, grâce au buteur Albert Diène et grâce aussi aux sauvetages de Pape Seydou Ndiaye. Le Club de la Médina n’a pas encore statué sur le prochain remplaçant du sélectionneur des U17 Malick Daf, mais selon les dernières informations, l’entraineur adjoint Moussa Diatta et Pape Ciré Dia vont diriger les prochaines rencontres du Jaraaf comme ce fut déjà le cas ce dimanche contre le FC Platinum.
  • Tournoi UFOA : Les lionceaux champions devant le Mali et se qualifient à la CAN-U17
  • Week end des Lions : Mbaye Diagne inscrit son premier but en Premier League face à Manchester United, Keita Baldé n’arrête plus, Sadio Mané s’écroule avec le Liverpool

    Titulaire pour la rencontre de son équipe West Bromwich Albion, dans le cadre de 24ème journée, l’attaquant sénégalais a ouvert son compteur but en Premier League et pas face à n’importe qu’elle équipe car c’est Manchester United qui a mordu la poussière sur une tête imparable du Lion dès la 2ème minute. En Italie, Keita Baldé enflamme la Sampdoria avec un 4ème but ce dimanche. Contrairement à Sadio Mané qui continue de couler avec le Liverpool corrigé par Leicester.

Lire aussi :

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.