Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 14 Février 2021

1- Ebola réapparaît en Guinée : Le Sénégal est-il encore menacé ?

Le Sénégal est sur le qui-vive, depuis l’annonce, hier, du retour du virus d’Ebola en Guinée. Traumatisées par le cas d’Ebola qui avait réussi à entrer dans notre pays en 2014, les autorités sénégalaises sont en alerte. En effet, en Guinée, près de cinq ans après la fin de l’épidémie d’Ebola, deux cas ont été confirmés au laboratoire de Guéckédou en Guinée forestière. « Les échantillons positifs sont arrivés à Conakry pour un second test », a indiqué à RFI le ministre de la Santé, le colonel Remy Lama.

Le ministre de la Santé guinéen avait indiqué plus tôt à l’AFP que quatre personnes étaient décédées de cette fièvre hémorragique dans son pays, première résurgence signalée de la maladie en Afrique de l’Ouest, d’où était partie la pire épidémie de l’histoire de ce virus (2013-2016).

2- Défense de Sonko : Le redoutable avocat Me Ciré Clédor Ly va porter le combat du patron du Pastef

Me Ciré Clédor Ly a décidé de défendre le leader de PASTEF suite à la plainte de la masseuse Adji Sarr qui l’accuse de viols répétés et menace de mort. « Je me suis constitué parce qu’il s’agit d’un complot mal ficelé qui conduit à l’élimination de toute forme d’opposition démocratique dans ce pays. Cela interpelle tous ceux qui sont épris de justice et tous les sénégalais et patriotes qui ont à cœur la sauvegarde et la pérennité de la démocratie », a laissé entendre Me Ciré Clédor Ly, l’un des plus redoutables pénalistes du pays qui s’est enfermé pendant 3 heures avec Sonko pour affiner la stratégie de défense.

3- Vaccin anti-Covid-19 : Le professeur immunologiste Tandakha Dièye, coordonnateur du comité de vaccination, rassure les populations

À DÉCOUVRIR

Le spécialiste de la vaccination a fait le point, ce dimanche,  sur la stratégie du Sénégal : « Nous avons eu à travailler sur cinq types de vaccins. Les vaccins à ARN, les vaccins Moderna, les vaccins Pfizer, les vaccins d’Astra Zeneca, le vaccin russe Spoutnik et la troisième plateforme qui est le vaccin traditionnel. Il faut que les populations sachent que ces vaccins ont suivi toutes les étapes qu’il faut pour arriver au point vaccin. Toutes les phases ont été respectées. Aussi bien l’innocuité, l’immunogénicité a été recherchée. Nous avons travaillé sur les doses des vaccins et la conservation et enfin leur efficacité.

Il y a 172 millions de doses de vaccins qui sont distribuées dans le monde ce matin. Il y a plus de 5 millions de doses qui sont données chaque jour et l’Afrique est derrière cela. Tout le monde sait que cette Covid-19 tue et c’est un véritable casse-tête pour tout le monde. Il est grand temps que l’on comprenne que pour y arriver, il y a une autre possibilité que nous avons, une autre arme que nous avons, c’est le vaccin. Il faut qu’on en profite le maximum possible. Nous sommes prêts à répondre à toutes les questions possibles, même les rumeurs sont les bienvenues. En tout cas, le vaccin rime avec rumeur, rime avec suspicion, rime avec méfiance. Malgré les variantes qui peuvent entraver la marche du vaccin, il faut savoir que chaque pays doit avoir son épidémiologie propre. Nous au Sénégal on a vu qu’on a eu très peu de variantes. Ce qui fait que l’ensemble de ces vaccins sont bien valables pour le Sénégal. » .

4- Bassirou Diomaye Faye : « Pourquoi nous nous méfions de la procédure de test Adn »

Le Président du mouvement national des cadres patriotes (Pastef) était l’invité de l’émission le Grand Jury de la Rfm repris par Xalimasn. Bassirou Diomaye Faye est revenu sur l’affaire Ousmane Sonko, leur leader accusé de viol. Le responsable politique n’a pas caché sa méfiance vis-à-vis du test Adn.
«Ce n’est pas une question de confiance en la gendarmerie. C’est que quand quelque chose doit servir de référence, l’autre partie, qui peut être amenée à faire de la contre-expertise, doit détenir un échantillon du prélèvement initial. Est-ce que cela a été fait devant les avocats du président Ousmane Sonko ? Jusque-là non.

Autre chose,  cette histoire d’Adn je vous invite à en discuter avec les spécialistes. On peut tout faire quand vous avez des substances  d’un individu. On peut tout faire. C’est totalement possible une manipulation. Le président Ousmane Sonko a donné de son sang cette année. Quand il a appelé au don de sang il a donné l’exemple en donnant de son sang. Il contient l’Adn du président Ousmane Sonko. Même dans le salon dans lequel il s’est fait masser, il suffit d’un cheveu, d’une salive ou  de la sueur pour retrouver un Adn. 
S’il est absolument impossible de manipuler l’Adn, n’importe quelle personne peut se soumettre facilement à un test Adn et se dire qu’elle va faire sa contre-expertise. Mais s’il est possible de manipuler un Adn en ayant à sa disposition des cheveux, de la salive, des larmes, de la sueur ou du sang, comme le président Sonko a eu à en donner cette année, vous comprendrez avec moi que l’on puisse se méfier de cette procédure de test et des résultats qui peuvent en découler», a-t-il dit.

5- Situation de la pandémie : Les chiffres repartent à la hausse, 17% de taux de positivité… Ce dimanche, sur 2116 tests réalisés, 366 sont revenus positifs, soit un taux de positivité de 17,40%. 61 cas graves et 7 décès ont été enregistrés. Sur les 366 cas du jour, il y a 160 cas contacts et 206 cas communautaires

Les 206 cas issus de la transmission communautaire ont été detectés dans les localités suivantes : Mbour, Diamniadio, Dakar-Plateau, Kaolack, Liberté-6, Maristes, Keur Massar, ,Ouakam, Médina, Mermoz, Ouest Foire, Rufisque, Sokone, Almadies, Guédiawaye, Hlm, Louga, Parcelles Assainies, Bambey, Mbirkilane, Cité Douane, Koki, Sacré-cœur 3, Sicap Foire, Touba, Yoff, Amitié 2, Cité Aliou Sow, Dagana, Dahra, Diourbel, Fann Hock, Hlm Grand-Yoff, Kaffrine, Kédougou, Kounoune, Linguère, Mamelles, Richard-Toll, Salémata, Sébikotane, Tambacounda, Thiès, Vélingara, Bounkiling, Cambérène, Dieuppeul, Fass DeLorme, Fass Payotte, Fatick, Gueule Tapée, Hamo 4, Kolda, Liberté 3, Liberté 5, Ndofffane, Nord Foire, Pikine, Podor, Point-E, Popenguine, Sangalkam, Scat Urbam, Sicap Mbao, Sud Foire, Tivaouane Peulh, Yeumbeul, Zac Mbao, Ziguinchor, Zone A, Zone B et Zone de Captage.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.