Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 13 Février 2021

1- Affaire Sonko : Traumatisée, Adji Sarr en lieu sûr pour sa sécurité

Depuis l’éclatement de l’affaire « Sweet Beauté », Adji Sarr, qui accuse Ousmane Sonko de viols répétés, n’a pas fait signe de vie.
En effet, la masseuse s’est emmurée dans un silence « inquiétant » et son lieu de résidence tenu secret.
Mais, selon un de ses avocats contacté par L’Observateur, « Adji Sarr est gardée dans un lieu sûr, dans un endroit encore tenu secret pour les besoins de sa sécurité ».
« Adji Sarr est bien entourée et constamment assisté par ses avocats commis pour sa défense », rapporte la source du journal.
Un des membres de sa famille rapporte qu’elle est « complètement perturbée par les proportions que prend cette affaire ». Elle est « tellement traumatisée que son entourage envisage de lui trouver un psychologue ».

2- Le Pastef sur les manifestants emprisonnés : « Tous ces jeunes n’ont enfreint aucune loi et certains d’entre eux ont fait l’objet d’actes de torture… »

« Venus témoigner leur soutien au président Ousmane Sonko devant son domicile, le lundi 8 février, beaucoup de jeunes ont été interpellés et dix-neuf (19 +X) d’entre eux sont présentement placés sous mandat de dépôt.

Les faits qui leur sont reprochés, et qu’ils n’ont pas reconnus, sont : association de malfaiteurs, organisation d’un mouvement insurrectionnel, incendie criminel et dégradation de biens appartenant à l’État et violence à agents de la police publique dans l’exercice de leur fonction. Ils seront déférés à la prison du cap Manuel.

Pastef réitère son soutien à ces jeunes et a, par ce fait, commis des avocats depuis le début de leur détention. Ces derniers continueront à suivre la situation jusqu’à la levée des charges et leur libération totale.

A Bignona également 8 personnes interpellées alors qu’elles manifestaient leur soutien au Président Ousmane Sonko, sont toujours en détention. Tous ces jeunes n’ont enfreint aucune loi et certains d’entre eux ont fait l’objet d’actes de torture graves et dégradants. Pastef exige leur libération immédiate et sans condition.

Pastef se réserve le droit de saisir tous les moyens légaux à sa disposition pour faire face à toute tentative d’intimidation ou de musellement», met en garde le Pastef.

À DÉCOUVRIR

3- Médina Baye : Les mises en garde du fils du Khalife général Cheikh Abdoulaye Mahi Niass

« Certains individus fréquentent le Khalife pour tout simplement profiter de son image afin de tromper leurs condisciples en incarnant une certaine autorité et cela est déplorable.
En effet, depuis quelques heures, certaines informations circulent stipulant que le Khalife de Médina Baye est mis sous pression, raison pour laquelle il a renoncé à sa déclaration de presse d’aujourd’hui. 
Je tiens à préciser qu’aucun disciple de Cheikh Ibrahim Niass n’a peur de qui que ce soit et en particulier son Khalife. C’est un manque de respect total envers le Khalife que de soutenir de tels propos et les commanditaires de ce malentendu seront avertis. L’ensemble de la famille et l’entourage du Khalife mettent en garde ces personnes qui manquent de respect au Khalife de Mawlana Cheikh Ibrahim Niass… » (Dakaractu).

4- Serigne Habib Sy Dabakh adhère au mouvement Y en a marre

C’est une première inédite. Un fils d’un khalife général de confrérie qui adhère publiquement dans un mouvement activiste. C’est ce que Y en a marre a fait savoir sur sa page Facebook. « Le mouvement Y en a marre a reçu, ce vendredi, la visite de Serigne Habib Sy ibn Serigne Abdou Aziz Sy Dabakh. Une visite de courtoisie au cours de laquelle « Le guide a marqué son adhésion à la lutte citoyenne des Yenamarristes pour les intérêts du peuple ».

5- [Covid-19] Situation du jour : 265 nouveaux cas, 61 cas graves, 6 décès

Sur 2 287 tests réalisés, le Sénégal a enregistré 265 nouveaux cas de coronavirus. Soit un taux de positivité de 11,59%.

Les cas positifs sont répartis comme suit : 93 cas contacts, aucun cas importé et 172 cas issus de la transmission communautaire. 272 patients hospitalisés ont été contrôlés négatifs et déclarés guéris. 61 cas graves sont pris en charge dans les services de réanimation des hôpitaux. 06 décès ont été enregistrés ce vendredi 12 février 2021. L’état de santé des autres patients reste stable. A ce jour, 30 641 cas ont été déclarés positifs, dont 25 162 guéris, 741 décédés et 4 737 patients sous traitement.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.