Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 12 Février 2021

1- Covid-19 au Sénégal : Record absolu de nouveaux cas, la maladie devient incontrôlable

Sur 2688 tests réalisés, 462 nouveaux cas ont été détectés.  Un chiffre jamais atteint depuis le début de l’épidémie au Sénégal. Malgré le couvre-feu décrété et qui prend fin dans une semaine, les chiffres sont en hausse dans un contexte de relâchement général.

Les cas nouveaux sont composés de 201 contacts et de 261 infections issues de la transmission communautaire. Le taux de positivité est de 17,19%.  56 cas graves sont en réanimation et 11 nouveaux décès ont été enregistrés. A ce jour, 30.376  cas confirmés ont été enregistrés au Sénégal dont 24.890 guéris, 735 décès  et 4.750 patients  sous traitement.

Les 261 cas issus de la transmission communautaire sont localisés dans les villes ou quartiers : Louga, Mbour, Dakar-Plateau, Kaolack, Maristes,Thiès, Rufisque, Keur Massar, Diamniadio, Grand Médine, Liberté-6, Point-E, Médina, Ouakam, Salémata, Zac Mbao, Pikine, Patte d’Oie, Bargny, Khombole, Ndoffane, Scat Urbam, Sokone, Hlm, Hlm Grand Yoff, Mermoz, Thiaroye, Yeumbeul, Cité Tacko, Coki, Diourbel, Fatick, Guinguinéo, Liberté-3, Liberté-4, Linguère, Matam, Parcelles Assainies, Petit Mbao, Sangalkam, Sicap Baobab, Touba, Yarakh, Amitié-3, Cambérène, Cité Asecna, Diamagueune, Dieuppeul, Fann Résidence, Guédiawaye, Keur Mbaye Fall, Keur Ndiaye Lo, Richard-Toll, Sébikhotane, Tambacounda, Vélingara, Ben Tally, Cité Comico, Cité Gadaye, Colobane, Dahra, Darou Mousty, Gibraltar, Hann Bel Air, Kaffrine, Kédougou, Kolda, Koungheul, Maka Coulibanta, Mamelles, Niary Tally, Ouest Foire, Podor, Popenguine, Saint-Louis, Sakal et Yoff.

2- Rebondissement : Accusée d’avoir rédigé la plainte d’Adji Sarr,  l’avocate Me Dior Diagne porte plainte contre les auteurs de ces « informations malveillantes »

« Des informations malveillantes diffusées dans les réseaux sociaux ce matin tendent à faire croire que j’aurai rédigé à  « 1 heure du matin »  la plainte déposée par Mme Adji Sarr contre M. Ousmane Sonko. Les mêmes sources ajoutent que Mme Sarr serait hébergée à mon domicile.

Je tiens formellement à démentir ces grossièretés malveillantes, sorties tout droit de l’imagination de leurs auteurs et diffuseurs. Ni moi, ni aucun membre de notre cabinet n’est mêlé à cette affaire.

D’ores et déjà, j’ai saisi la Division spéciale de lutte contre la cybercriminalité d’une plainte pour identifier les auteurs de ces affirmations fallacieuses qui ternissent mon image et celle de notre cabinet.

J’en profite pour préciser que tous les actes que je pose dans ma vie sont assumés. Si je devais défendre ou assister une des parties, cela le serait publiquement.

À DÉCOUVRIR

Me Dior Diagne

Cabinet Sow/Seck/Diagne »

3- Trafic de fausses cartes de presse :

Selon le journal EnQuête, le ministère de l’Intérieur, Antoine Diom a constaté que certains patrons de presse délivrent, illégalement des cartes de presse à leurs amis non journalistes pour circuler durant le couvre-feu,  et des chaînes de télévision octroient lesdites cartes à leurs invités des émissions nocturnes. Suffisant pour faire réagir le CEDEPS (association des patrons de presse. Selon Mamadou Ibra Kane, président du CEDEPS, demande à ces entreprises de presse de retirer toutes les cartes de presse octroyées par complaisance ou de façon illégale.

À défaut, menace le président du CEDEPS Mamadou Ibra Kane, des sanctions administratives et pénales seraient encourues, en cas de fraudes constatées. Le ministre de l’Intérieur,  Antoine Diome, menace et déclare que la carte de presse ne pourra plus être un laisser-passer pour les travailleurs des médias.

4- Un sergent met l’Armée dans l’embarras en volant des matériels d’hémodialyse et des cœurs artificiels destinés aux insuffisants rénaux

Matériel d’hémodialyse

 I. D., sergent en service à l’hôpital militaire de Ouakam (HMO), a été arrêté par les gendarmes de la Section de Recherches de Colobane pour vols présumés de médicaments, de cœurs artificiels et de matériels d’hémodialyse. Selon le quotidien L’Observateur qui vend la mèche dans sa livraison de ce vendredi, il a reconnu les faits à lui reprochés.
Préposé à la garde du stock de matériels médicaux, le sous-officier tenait son juteux «business» depuis un an sans être démasqué. Ce qui avait conduit à une rupture de médicaments et de matériels d’hémodialyse.
Placé sous mandat de dépôt, un ordre de poursuite a été décerné par le ministre des Forces Armées contre le sergent qui sera radié.

5- Commission Nationale de Concertation sur le Croissant Lunaire (Conacoc) : Mourchid Ahmed Iyane Thiam remplacé

Suite au rappel à Dieu du coordinateur national, Mourchid Ahmed Iyane Thiam, les membres de la Conacoc ont pris des décisions qui visent à assurer une période de transition pour la continuité des activités courantes de la Conacoc, en attendant la tenue de l’Assemblée générale qui consacre le renouvellement des instances et responsables, conformément aux textes, rapporte « L’As ». Précisant que la démarche qu’ils ont adoptée était validée par Mourchid Ahmed Iyane Thiam, de son vivant, les membres de la Conacoc affirment que les interlocuteurs habilités à procéder aux déclarations officielles et à assurer la continuité de scruter la lune tous les mois, sont : MM. Moustapha Iyane Thiam, Bou Khalifa Kounta et Oumar Ngala Diène.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.