Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 9 Février 2021

1- Une folle journée de furie à Dakar, Ziguinchor et Paris, l’enquête bouclée et transmise au procureur, la procédure de levée de l’immunité parlementaire enclenchée

  • Les partisans de Sonko adoptent la guérilla urbaine pour en découdre avec les forces de l’ordre : Mermoz, Sacré-Cœur, Liberté 6, Université de Dakar, Cité Keur Gorgui et Ziguinchor partout dans ces zones les jeunes partisans de Sonko ont affronté la police, après s’être massivement mobilisé devant la maison de leur leader tôt le matin hier. Les jeunes patriotes ont démontré leur force et leur détermination à défendre leur leader.
  • A Dakar, 45 jeunes manifestants ont été arrêtés, 5 ont été alpagués à Ziguinchor.
  • Les maisons de Mamoud Saleh et de Mamour Diallo saccagées.
  • Des bus de Dakar Dem Dikk caillassés.
  • Sos Médecins intervient dans les écoles de Cité Keur Gorgui pour sauver les enfants victimes des lacrymogènes.
  • Le mobilier de ramassage des ordures de l’Ucg détruit.
  • Le magasin d’Auchan à Sacré-cœur saccagé.
  • Assane Diouf victime collatérale, blessé chez Sonko.
  • L’homme qui a passé la matinée d’hier à incendier des voitures a été arrêté par la redoutable BIP de la police.
  • Le responsable du Pastef à Paris arrêté : selon notre Pape Cheikhou Sylla, Alioune Sall a été arrêté hier à la suite d’une manifestation au Consulat du Sénégal à Paris.
  • Sonko peut compter sur le soutien de : Khalifa Sall, Mamadou Diop Decroix, Barthelemy Dias, Mamadou L.Diallo, Abdoul Mbaye, Thierno Bocoum, Cheikh Tidiane Dièye, Moustapha Diakhaté, Y en a Marre, Me Moussa Diop
  • L’enquête a été bouclée et transmise au procureur.
  • La procédure de levée de l’immunité parlementaire a été aussi enclenchée.

2- La maison de Barthelemy Dias sous surveillance

Après avoir encerclé la maison du leader du Pastef, c’est au tour du maire de la commune de Mermoz-Sacré-Cœur, Barthélemy Dias, de voir sa demeure sous surveillance.

Selon le communiqué de la cellule de communication de la mairie exploitée par Senenews, les limiers sont présentement devant la demeure de Barthélemy Dias et devant sa mairie. Ses partisans dénoncent ainsi ce qu’ils qualifient de « tentative d’intimidation » et promettent de ne pas flancher.

À DÉCOUVRIR

3- Bombardements en Casamance : La base de Diakaye du MFDC demande à l’Armée d’arrêter

La base rebelle de Diakaye, située dans la commune de Diagnaky dans le département de Bignona, placée sous le commandement du chef rebelle Fatouma Coly, a rendu public hier, dimanche 7 février 2021, un communiqué que voici :

«Nous, commandant du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC) du front nord de Diakaye et l’ensemble des commandements avons constaté, avec regret, la recrudescence de la violence en Casamance précisément dans le sud avec les bombardements de l’armée sur les bases des rebelles», renseigne le communiqué paraphé le 07 février 2021.

«Diakaye reste fidèle à ses engagements de vouloir régler le conflit casamançais par le dialogue et la négociation. Pour cela, nous invitons l’Etat du Sénégal à arrêter les bombardements», a conclu le chef de guerre du maquis de la base rebelle de Diakaye, Fatouma Coly. (Igfm)        

4- Photos supposées de la masseuse qui accuse Sonko : Plusieurs filles victimes de l’usage de leur image, l’une d’elle, Awa Thiam, porte plainte

Awa Thiam n’est pas seulement une femme dont on a utilisé la photo. Elle est femme mariée et mère. Elle raconte au cours de l’entretien avec Dakaractu, les préjudices que la diffusion de cette image lui ont portés. Ce qu’elle ne cautionne toujours pas, dit-elle, c’est « le manque de professionnalisme de certains journalistes. Je ne suis pas masseuse, je vais déposer une plainte et j’exige des excuses », car selon elle, une information ou une image avant d’être diffusée doit être soumise à une recherche suivie d’une vérification. Elle confiera à Dakaractu qu’après être entrée en contact avec les sites qui avaient publié sa photo, nombre d’entre eux ont supprimé la publication. Cependant le coup étant déjà parti, elle voit sa réputation se dégrader au fil des jours et craint le pire pour sa dignité et celle de sa famille. Elle finit par annoncer que son avocat a déjà entamé les discussions avec la chaîne de télé qui continue de lier son visage à cette histoire et qu’elle compte déposer plainte contre cette chaîne de télé et aller au bout de cette affaire insistant sur le fait qu’elle exige un démenti et des excuses de leur part. La célèbre bloggeuse Jaly Bdiane a été aussi victime de la même pratique. Elle a fait l’objet d’un lynchage en ligne dénoncé par les internautes. Elle a décidé de déposer une plainte.

5- Effet inattendu de l’affaire Sonko : L’association des kinésithérapeutes porte plainte et se constitue partie civile

Dr Cheikh Seck et ses collègues de l’association nationale des kinésithérapeutes du Sénégal sont très remontés, après la publication des informations faisant étant de la prestation d’une masseuse pour une pathologie professionnellement gérée par des docteurs et agents formés et reconnus comme tels. Selon Cheikh Seck, qui s’exprimait hier sur la TFM, les professionnels de cette branche de la santé ne peuvent pas laisser cette usurpation de fonction. Il a annoncé qu’une plainte va être déposée au niveau du parquet pour que l’association qu’il dirige se constitue partie civile dans le procès.

6- Actu internationale

  • Usa : Le procès de Trump démarre aujourd’hui : Ce mardi 9 février, s’ouvre devant le Sénat américain à Washington le deuxième procès en destitution contre Donald Trump. L’ancien président est accusé d’« incitation à l’insurrection ». Il sera jugé par les sénateurs pour son rôle supposé dans l’attaque du Capitole par ses partisans le 6 janvier 2020. Mais ce sera un pari risqué pour les démocrates qui ont besoin du vote de 17 républicains pour faire condamner Trump. Ce qui est loin d’être gagné. Même si ces derniers ont perdu un des leurs hier, le congressman du Texas Ron Wright emporté par le Covid-19.
  • Eric Zemmour compte se présenter à la présidentielle en 2022: L’information est de l’Express qui a révélé, hier, que Zemmour, le plus clivant en France, compte être candidat pour la présidentielle de 2022.
  • Ebola de retour au Congo : Le ministère de la Santé de la République démocratique du Congo (RDC) a annoncé hier qu’un nouveau cas d’Ebola a été détecté à Butembo, une ville de la province du Nord-Kivu, où une précédente épidémie avait pris fin en juin 2020.

7- Actu sports

  • Tout le monde veut Boulaye Dia : l’embarras du choix pour l’attaquant sénégalais.

    Pisté par West Ham, Lyon et Newcastle lors de ce dernier mercato d’hiver, Boulaye Dia ne finit plus de susciter l’intérêt des clubs européens. En grande forme cette saison avec le Stade de Reims, l’attaquant des Lions, qui est finalement resté à quai au terme de cette fenêtre des transferts, ferait l’objet de grandes manœuvres en coulisses. En effet, en plus de ces clubs anglais qui ont pris rendez-vous pour le mercato estival, le Napoli et le Milan AC auraient se seraient positionnés auprès de la direction rémoise pour d’éventuelles discussions au prochain mercato. Une lutte âpre s’annonce déjà pour le transfert du buteur Champenois de 24 ans. (wiwsport)
  • Niarry Tally limoge Pape Thiaw : l’équipe de NGB occupe la dernière place avec 3 points derrière l’US Gorée. C’est le premier entraîneur de Ligue 1 limogé cette saison. L’ancien international sénégalais avait été nommé lors de la saison 2019/2020 pendant laquelle il a réussi à la maintenir difficilement. 

Lire aussi

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.