Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 7 Février 2021

1- Cheikh Anta Diop : 35 ans après sa disparition, le Sénégal se souvient timidement de son 1er savant

Aujourd’hui, jeudi 07 Février 2021, marque le 35ème anniversaire de la disparition du premier savant sénégalais Cheikh Anta Diop. Snobé dans son pays, oublié dans les manuels scolaires, son mausolée négligé, le savant semble connaître une renaissance grâce à la pugnacité de la nouvelle génération d’activistes et panafricanistes. Même si les autorités étatiques continuent d’ignorer l’anniversaire de la disparition de Cheikh Anta, des jeunes actifs dans les réseaux sociaux se battent pour la préservation de l’œuvre du savant et surtout pour la réhabilitation du premier savant dont s’honore le Sénégal.

2- Affaire présumée de viol : Ousmane Sonko convoqué demain à la Section de Recherches de la gendarmerie

Après la gérante du salon de massage convoquée hier et placée en garde-à-vue à la gendarmerie, c’est au tour du patron du Pastef de recevoir sa convocation pour faire face aux enquêteurs de la Section de Recherches de la gendarmerie à Colobane. Dans ces moments troubles Sonko peut compter sur le soutien de Bougane Guèye Dany, le 1er à lui exprimer, publiquement, sa solidarité. Le président du mouvement Gueum Sa Bopp a affirmé son soutien à son « grand frère » Ousmane Sonko. « Ceux qui sont admirés sont d’abord éprouvés et chaque épreuve a une vertu pédagogique. J’ai confiance en toi Grand frère. Tout mon soutien », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

3- Université Assane Seck de Ziguinchor : 4 étudiants testés positifs au Covid-19 : Le SAES demande des actions urgentes

Sur le même sujet

L’alerte a été donnée par Ndiémé Sow coordinatrice du syndicat des enseignants du Supérieur au micro du correspondant de la Rfm à Ziguinchor. Selon Mme Sow, l’université enregistre déjà 4 cas positifs au coronavirus et, si l’on y prend garde, la situation risque de dégénérer au campus social ziguinchorois. Ainsi, une réaction urgente du comité Covid-19 de l’université devient une priorité. Les étudiants infectés sont deux inscrits à la faculté des lettres et les deux autres à celle de Droit et de la faculté de Médecine.

4- Décès d’une sage-femme pour manque d’oxygène : La disparition de Fama Mbaye a ému l’opinion

Ce week-end, son histoire et sa photo sont devenues virales sur les réseaux sociaux. Sur les pages de ses collègues médecins et sages-femmes, c’est la consternation : « Elle s’appelait Mme Guèye Fama Mbaye. Elle était sagefemme. Elle est décédée il y a quelques heures. Elle est tombée malade. Elle avait besoin d’un lit d’urgence avec système d’oxygénation. Il n’y en avait pas de disponible à Thiès où elle était. Ils ont appelé les hôpitaux de Dakar. Il n’y en avait pas de disponible. Il y’en avait un de disponible à Touba. Elle y est décédée ». Texte relayé partout et porté par Guy Marius Sagna de FRAPP.

5- Finale CHAN ce dimanche : La prime XXL promise aux joueurs marocains

Tenant du titre, le Maroc a l’occasion de remporter un deuxième sacre consécutif s’il bat le Mali ce dimanche en finale du CHAN 2020. Pour les motiver encore un peu plus, les Lions de l’Atlas locaux  peuvent compter sur une prime XXL promise par la Fédération marocaine (FRMF) en cas de victoire.

En effet, les hommes d’Houcine Ammouta ont déjà perçu 7 millions de dirhams (environ 647 205 euros) à se partager suite à leur carton face au pays-hôte camerounais en demi-finale (4-0), rapporte le journal Al Ahdath Al Maghribia. En cas de sacre contre le Mali cet après-midi, le montant de cette prime sera bonifié et porté au total à 10 millions de dirhams (environ 924 578 euros) selon la même source. Un joli pactole ! Avec Afrikfoot.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.