Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 4 Février 2021

1- Vaccin anti-Covid-19 : Le Sénégal recevra 1,3 million de doses d’AstraZeneca en fin février

Inscrit dans l’initiative Covax, le Sénégal devrait recevoir ses premières doses à la fin du mois de février. C’est du moins ce qu’indique ce mercredi 3 février ce dispositif mis en place par l’Organisation mondiale de la Santé pour un accès équitable au vaccin anti-covid.

Selon les premières prévisions de distribution provisoire consultées par nos confrères de Dakaractu, le Sénégal devrait être approvisionné à hauteur de 1,3 million de doses du vaccin d’AstraZeneca sous licence au Serum Institute of India (SII) nommé AZ/SII. 

2- Gestion des 1000 milliards : General Jean-François Ndiaye assure avoir reçu toutes les pièces justificatives, le Comité de suivi prépare un rapport pour le chef de l’Etat

Le Comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du fonds Force Covid-19 a annoncé, ce mercredi, « la réception de toutes les pièces justificatives afférentes aux dépenses imputables au Force Covid-19 ». 
Dans un communiqué, Jean François Ndiaye et Cie informent que « Ces documents mis à la disposition du comité feront l’objet d’analyse pour alimenter le rapport final narratif et financier adressé à son Excellence Monsieur le président de la République, conformément à l’article 7 du décret numéro 2020-965 portant création et fixant les règles d’organisation et de fonctionnement du comité de suivi de la mise en œuvre des opérations du Force Covid-19 ».

3- Victime du Covid-19 : L’ancien ministre de la culture Abdou Aziz Mbaye est décédé

Abdoul Aziz Mbaye n’est plus! Il a été rappelé à Dieu dans la soirée du Mercredi, des suites du Covid-19 à l’âge de 67 ans. Interné à l’hôpital Fann de Dakar, ce diplomate de carrière a perdu sa dernière mission. Né le 18 octobre 1954 à Dakar, le Dr. Abdoul Aziz Mbaye est un franco-sénégalais aux carrières diplomatique et académique très riche et  membre de l’Alliance pour la République (APR). Il fut nommé le 4 Avril 2012, comme 1er directeur de cabinet du Chef de l’État Macky Sall. Ce qui explique que ce dernier a tout de suite après l’annonce de son décès tenu à témoigner sur l’homme « chaleureux, disponible, généreux et engagé » qu’était son ancien ministre. 
 Abdoul Aziz Mbaye a été aussi ministre de la Culture dans le second gouvernement d’Abdoul Mbaye, succédant à Youssou Ndour, son ami qui l’a immortalisé dans la chanson  « Birima ». C’était lors du remaniement ministériel du 29 octobre 2012 qui consacrait le 1er Gouvernement d’envergure sous l’ère Sall. (avec Dakarctu)

4- Taïba Niassène : Médina Baye renonce à l’organisation du Gamou

Initialement prévue au courant du mois de février, l’édition 2021 du Gamou annuel de Taïba Niassène n’aura pas lieu. La Covid-19 est passée par là. Les autorités religieuses de Médina Baye dans la région de Kaolack ont décidé mercredi de sursoir à l’organisation de cet événement célébrant la naissance de Cheikh Al Islam El Hadji Ibrahima Niass dit Baye Niass (1900-1975). « Compte tenu du contexte de la pandémie et après échanges avec l’ensemble des acteurs, les plus hautes autorités de Médina Baye ont décidé de renoncer à la tenue de l’édition 2021 du Gamou de Taïba Niassène”, a confié une source proche des organisateurs, à nos confrères de l’Agence de presse sénégalaise (Aps). Un format virtuel de l’événement est à l’étude à Médina Baye, selon l’As.

5- Djinné Maimouna à l’UCAD : « Il n’y a pas l’ombre d’un djinn à l’EBAD », informe le directeur de l’école des bibliothécaires et archivistes

Mouhamed Moustapha Mbengue  se veut catégorique : « Nous avons appris avec étonnement (hier) matin que l’EBAD a été fermée pour une semaine suite à une série de malaises chez les étudiantes pour des raisons surnaturelles. Ces informations relayées par le journal « Source A » dans sa livraison du 03 février 2021 et reprises par d’autres médias ne sont pas fondées.

Cependant, nous confirmons la suspension momentanée des enseignements en présentiel motivée par une décision du Comité pédagogique de l’école. Il s’agit d’une mesure préventive faisant suite à une déclaration de cas de Covid suspects dans un établissement de l’UCAD où logent certaines étudiantes de l’EBAD. Néanmoins, toutes les mesures sont prises pour assurer la continuité pédagogique à l’EBAD selon le format bi-modal. Pour rappel, l’EBAD est pionnière dans la formation à distance en Afrique. Ce capital expérience de 20 ans lui a d’ailleurs permis de sauver l’année universitaire 2020 et d’entamer la nouvelle depuis le mois de décembre.

La Direction »

6- Actu internationale

  •  Dix militaires maliens ont été tués mercredi dans une attaque djihadiste perpétrée dans le centre du pays. Il s’agit de l’attentat le plus meurtrier contre l’armée malienne depuis le début de l’année. Une attaque imputée à des djihadistes contre leur poste dans le centre du pays a fait dix morts parmi les soldats maliens, mercredi 3 février. L’attentat a été perpétré à deux semaines d’un sommet franco-sahélien consacré à la sécurité dans la région. 
  • Tremblement de terre en Guinée : Un séisme de magnitude 5.0 a frappé la ville de Kindia, hier mercredi. La secousse a été ressentie jusqu’à Conakry, selon notre confrère Ibrahima Diouma Ba citant des médias guinéens.
  • Charlie Hebdo fâche les africains : La Une de l’hebdo français de ce mercredi a soulevé un tsunami de critiques sur son caractère que plusieurs jugent raciste.

7- Actu Sports

  • Malgré l’expiration des droits télé de la L1: Le classico OM-PSG sera finalement retransmis par Canal

    Le match de Ligue 1 opposant Marseille au Paris SG, dimanche à 20h, sera diffusé par Canal+ en codiffusion avec Téléfoot, ont annoncé le patron de la chaîne cryptée ainsi que la chaîne du groupe Mediapro mercredi. Initialement acheté par Mediapro, le diffuseur défaillant du football français, ce match restera diffusé par Téléfoot, selon la chaîne, tandis que Maxime Saada, patron de Canal+, a annoncé sur Twitter que la chaîne cryptée retransmettra également la rencontre. (Avec AFP et France 24)
  • Demi-finale CHAN 2020 : Le Mali élimine la Guinée aux tirs des buts et retrouve le Maroc en finale

    Le Mali élimine son voisin et rejoint la finale du CHAN 2020 au terme d’un match âprement disputé, soldé par un nul vierge au bout du temps réglementaire. Les Maliens se sont s’imposés après tirs aux buts après avoir longtemps butés sur la bonne défense de l’équipe entrainée par Lapé Bangoura. Le Mali retrouve le champion sortant le Maroc qui a laminé le Cameroun (4-0).
Lire aussi

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.