Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 26 Janvier 2021

1- Couvre-feu à Dakar et à Thiès : le nouveau décret du 22 janvier confirme les restrictions et prolonge la période sur un mois

Selon Abdou Latif Coulibaly, interrogé par la Rfm, a annoncé que le nouveau régime qui encadre le couvre-feu est entré en vigueur depuis le 22 janvier dernier avec la promulgation de la loi et la publication du décret. Non seulement, le couvre-feu reste maintenu mais est confirmé pour les régions de Dakar et Thiès pendant encore un mois renouvelable une fois. Pour rappel, le ministre Antoine Diome avait pris un arrêté valable 8 jours la semaine dernière et qui a expiré hier nuit.

2- Karma : Le meurtrier de l’américain talibé niassène Mouhamed Cissé se fracasse la tête et meurt en prison

Arrêté pour l’Assassinat du jeune Américain Mouhamed Cissé à Kaolack, Amadel Kâ se fracasse la tête et meurt en tentant de s’évader. Après avoir réussi à déjouer la vigilance des gardes, il a escaladé le mur mais s’est fait repérer au dernier moment. Sommé de descendre, il refuse selon le journal Les Echos repris par iGFM, et se jette dans le vide la tête en premier se tuant sur le coup.
 Pour rappel, le jeune Américain Mouhamed Cissé a été atrocement tué en janvier 2020 dans une attaque à son domicile à Kahone (Kaolack). Après un an de cavale, le présumé meurtrier, B. Kâ alias Amadel, a été arrêté puis déféré au parquet. Le mis en cause serait impliqué dans plusieurs meurtres, dont celui de l’agent de renseignement de la gendarmerie de Ndindy.         

3- Énième mort subite à Dakar : Un homme tombe et meurt sur le coup à l’UCAD

Les morts subites commencent à inquiéter. Depuis le début de l’année, plusieurs individus ont perdu la vie d’une façon subite dans la rue à Dakar. Après le taximan tombé raide mort devant ses clients la semaine dernière aux Parcelles assainies, un autre homme est mort subitement ce matin à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Les autorités de l’Ucad précisent que l’individu n’est pas un étudiant.

4- Casamance : Des tirs à l’arme lourde entendus depuis ce matin, les populations paniquent

Des tirs à l’arme lourde tonnent depuis ce mardi matin aux environs de 7 heures dans la commune de Kaour sur le long de la frontière sénégalo-bissau-guinéenne. Pour l’heure on ignore les raisons. Les populations de cette partie sud du pays sont dans la panique. Selon nos sources, elles pourraient prendre le chemin de l’exil si le calme n’est pas revenu dans la zone, informe Igfm.

5- Elections locales : Pouvoir et opposition d’accord pour un autre report

Membre de la délégation de la majorité à la commission politique du dialogue national, Cheikh Sarr qui s’est confié à WalfQuotidien déclare: «La liste des experts devant faire l’audit et l’évaluation a été validée par le comité de suivi depuis lundi dernier. Il reste à l’Usaid de signer les contrats pour les auditeurs et à l’Etat de signer les contrats avec les évaluateurs. L’Usaid finance l’audit et L’Etat finance l’évaluation». 

«La réunion du comité de suivi de la semaine dernière a permis de valider la liste des 9 experts qui doivent faire l’audit du fichier et l’évaluation du processus électoral. La plénière de la commission politique du dialogue national sera convoquée pour le lancement des activités d’audit et d’évaluation», renchérit Alassane Cissé de la mouvance présidentielle.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.