Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 25 Janvier 2021

1- Covid-19 : Le Sénégal bat des records, 60 décès dont 14 et 523 contaminations ce week end

1699 personnes ont été contaminées dans le pays entre le 18 et le 24 janvier, révèle Vox Populi. Face à cette situation, le couvre-feu a fini de montrer ses limites à Thiès et à Dakar, selon l’Obs. En effet, les chiffres sont toujours en hausse dans ces régions. D’après nos confrères, citant le directeur de la Prévention, le couvre-feu risque d’être étendu dans les autres régions.

2- Bonne nouvelle pour l’école : Macky Sall autorise le recrutement de 2500 enseignants

« Le chef de l’État a décidé du recrutement de 2. 500 enseignants pour l’élémentaire, 600 pour le moyen et 600 pour le secondaire. Ce qui fait un total de 3.700 enseignants qui seront déployés sur le terrain dès l’année scolaire prochaine »,  a confié à Dakaractu, M. Mohamed Moustapha Diagne, le directeur de la formation et de la communication, porte-parole du MEN. 
Il faut dire que ce nombre d’enseignants dépasse de loin les 2.500 que l’État avait l’habitude de recruter chaque année. Ainsi donc, avec ce recrutement massif, on va vers une diminution drastique des classes multigrades, des classes à double-flux et des effectifs parfois pléthoriques dus au déficit d’enseignants dans les établissements. Ces 3. 700 futurs enseignants devront être envoyés dans les inspections d’académie, dès la rentrée prochaine. En effet, dira le DFC/MEN, « le processus de recrutement est presque bouclé et ils seront envoyés en formation prochainement et seront donc déployés vers novembre-Décembre 2021 », a conclu M. Diagne…

3- Vaccin ancti-Covid-19 : Dr Corinne Tchani  Présidente des médecins urgentistes du Sénégal ne comprend pas la méfiance des populations

Invitée du Grand jury de la Rfm, la blouse Blanche explique qu’au Sénégal, pourtant, depuis longtemps «il y a un programme élargi de vaccination et les parents amènent leurs enfants au programme élargi de vaccination.» Et aujourd’hui,  elle ne comprend pas cette forte aversion par rapport au vaccin, rapporte Igfm.

Sur la rapidité de la fabrication que beaucoup évoquent pour s’en méfier, Dr Tchania souligne : «Il y a des techniques courtes. En plus l’Arn messager c’est quelque chose sur laquelle ils travaillaient depuis 10 ans et c’est la première fois que les gens utilisent cette technique-là. Et c’est une prouesse pour la science. Ce sont des choses à applaudir. Il y a plein de gens qui ont été vaccinés.

Le médecin appelle les spécialistes de la santé, ceux qui sont surtout spécialisés dans le domaine du vaccin, à monter au créneau et rassurer les populations : «Je pense qu’on devrait vraiment d’aller vers l’information, que les spécialistes devraient se manifester  un peu plus pour rassurer la population. Moi personnellement je me ferai vacciner quand le vaccin va arriver», dit-elle.

4- Nouveaux variants Covid-19 : Les assurances du directeur de l’Institut Pasteur de Dakar

L’Institut Pasteur de Dakar ne dispose pas à ce jour d’informations sur la présence de nouveaux variants du Covid-19, malgré les “plus de 180 souches” analysées par ses équipes depuis novembre dernier, a indiqué son administrateur, le docteur Amadou Sall. « Plus de 180 souches » ont été analysées par les services de l’Institut Pasteur de Dakar depuis novembre dernier, “sans trouver de nouveaux variants“, a indiqué Dr Sall, dimanche, dans un entretien avec Radio Sénégal.  « On n’a pas aujourd’hui d’information qui indiquent que ce virus circulent au Sénégal à travers de nouveaux variants, anglais, sud-africain ou brésilien », ajoute-t-il.

Selon l’administrateur de l’IPD, “des facteurs locaux” peuvent expliquer le regain de transmission noté depuis quelques jours, dans certaines régions du Sénégal. L’administrateur de l’Institut Pasteur estime que l’évolution de la maladie au Sénégal est essentiellement liée “à un problème de comportement », selon Senego.

À DÉCOUVRIR

5- Almadies : « Cosmo », «Timis » et «White dream » inquiètent les riverains

Le collectif des riverains des Almadies, qui sont à proximité des des restaurants Cosmo, Timis et White Dream, appelle les autorités du pays à agir alors qu’il est encore temps, « pour préserver la jeunesse, la sécurité et la quiétude des habitants de cette zone ». En effet, le collectif s’inquiète tous les jours, « des conséquences qui pourraient advenir de la proximité des habitations avec ces restaurants, transformés en bars et très fréquentés par des jeunes de tous âges, mais également des adultes ». Dernièrement, rappelle le collectif, «la gendarmerie de Ngor a mis la main sur une quarantaine de personnes qui faisait la fête dans un de ces restaurants et dont certains possédaient de la drogue ». Même si le collectif s’en félicite, «il n’en demeure pas moins que son insatisfaction demeure entière. Tous les jours, ces bars sont remplis de monde avec une pollution sonore, qui indispose tous les riverains. Beaucoup de ces riverains ont saisi la gendarmerie, mais aussi la préfecture, la sous-préfecture, la mairie et même le gouverneur, sans que le problème ne soit résolu », selon le communiqué reçu par Libération online. 

Par ailleurs, «le collectif attire l’attention des autorités que, malgré le couvre-feu, les habitués des lieux viennent un peu plutôt et en grand nombre, alors que les rassemblements sont interdits en cette période de pandémie ». Il exige ainsi de l’Etat «la fermeture de ces lieux, car restaurant ou non, les rassemblements sont interdits principalement dans les bars et café » ; «l’arrêt de la débauche qui s’étale en plein jour sur les lieux » et «l’arrêt par la gendarmerie, de ces rassemblements quotidiens ». Le collectif prend enfin « à témoin l’opinion et se réserve le droit d’user d’autres voies pour se faire entendre afin de mettre un terme à cette anarchie ».

6- Actu internationale

  • Le Canada trouve un médicament contre le Covid-19

    L’analyse de l’étude a démontré que la colchicine avait «entraîné des réductions des hospitalisations de 25%, du besoin de ventilation mécanique de 50%, et des décès de 44%. Notre étude a montré l’efficacité du traitement utilisant la colchicine pour prévenir le phénomène de “tempête inflammatoire majeure” et réduire les complications liées à la COVID-19», a déclaré le Dr Jean-Claude Tardif.

    Le docteur Tardif est d’avis que la prescription de ce médicament pourrait rapidement aider à diminuer les problèmes d’engorgement dans les hôpitaux, réduire les coûts liés aux systèmes de santé des gouvernements d’ici comme ailleurs.
  • Bill Gates a pris le vaccin anti-Covid-19

    «L’un des avantages d’être âgé de 65 ans est que je suis admissible à la vaccination contre le Covid-19. J’ai reçu ma première dose cette semaine et je me sens bien. Merci à tous les scientifiques, participants aux essais, organisations de réglementation et travailleurs de la santé en première ligne qui nous ont amenés à ce point», a écrit le milliardaire sur son compte Twitter.
  • Biden a parlé à Macron : Le président français, Emmanuel Macron, s’est entretenu dimanche par téléphone avec Joe Biden, pour la première fois depuis la prise de fonction du nouveau président américain. Covid-19, Accord de Paris, Moyen-Orient… Les deux chefs d’États ont constaté « une grande convergence de vues sur les enjeux multilatéraux comme sur les sujets de crise et de sécurité internationale », a affirmé l’Élysée.
  • Au moins six soldats maliens ont été tués et 18 blessés dans la nuit de samedi à dimanche dans le centre du Mali au cours de deux attaques attribuées aux jihadistes. Une précédente attaque, jeudi, avait déjà entraîné la mort de trois soldats dans le secteur de Mondoro, selon France 24.

7- Actu sports

  • Après l’OM-Monaco, le coach monégasque se dit heureux d’avoir Kreppin Diatta

    Niko Kovac a dit tout le bien qu’il pense de son nouveau joueur au micro de Téléfoot : « Je suis heureux qu’il soit ici. Il jouait très bien avec Bruges, il y a marqué 10 buts cette saison et je suis sûr qu’il nous aidera beaucoup à l’avenir. Sur quelques situations, on a vu ses qualités, qu’il est rapide. On va compter sur lui dans le futur. » 
  • Lverpool et Sadio Mané dans le dur

    Rien ne semble plus aller à Liverpool. Après cinq rencontres consécutives sans victoire en Championnat, les Reds viennent d’enchainer une nouvelle défaite en s’inclinant devant Manchester United dans un match comptant pour le quatrième de la FA Cup (3-2).

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.