Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 24 Janvier 2021

1- Série noire : Malang Thiam maire de Diouloulou et Ndeye Amar, grande sœur de Cheikh Amar sont décédés ce samedi , le nombre de cas graves franchit la barre des 50 malades

Les jours se suivent et se ressemblent avec la série noire de décès qui continue d’endeuiller le pays. Ce samedi, un autre maire a été emporté par le Covid-19. Malang Thiam de Diouloulou est décédé hier laissant sa commune dans le désarroi. La famille de Cheikh Amar a été endeuillée par la perte de Ndeye Amar agent du ministère de l’Intérieur. Pendant ce temps, le Sénégal franchit, ce dimanche, la barre des 50 cas graves internés en réanimation.

2- Clap de fin pour Diego : Souleymane Faye annonce qu’il va arrêter sa carrière musicale

Invité de Pape Cheikh Diallo de la TFM, Souleymane  Faye  annonce  son dernier album  pour sa carrière musicale. Agé de 70 ans, le parolier de la musique sénégalaise pense qu’il est temps d’arrêter d’écrire pour sa musique.

À DÉCOUVRIR

Souleymane Faye dit préparer un dernier album composé de 24 titres. « J’ai même amené deux extraits pour ce dernier album, a-t-il dit. Après cette étape, Diégo ne compte plus faire d’autres albums. Sinon, précise-t-il “peut-être écrire pour les autres artistes ». (avec Senego)

3- Le ministre de la santé ne décolère pas contre les faux tests présentés à l’aéroport

Abdoulaye Diouf Sarr a fait une révélation de taille dans l’émission Seytou sur la Rts. « Nous dénonçons les fraudes au niveau des tests qui sont à l’origine des cas importés à l’aéroport. Il y a des voyageurs qui atterrissent avec de faux tests très vite détectés par les services de sécurité et de santé préposés sur le site ». Ainsi, s’exprimant sur la situation du coronavirus au Sénégal, le ministre a soutenu que les cas graves et sévères sont devenus plus nombreux dans cette deuxième vague. Ce qui fait que les décès deviennent plus nombreux. C’est pourquoi, exhorte-t-il, on doit prendre toutes les dispositions pour maîtriser la pandémie en amont et accélérer la détection précoce pour que la prise en charge soit efficace.

4- Bloquée en Italie : TikTok au cœur de la polémique après la mort d’une fillette âgée de 10 ans

L’Italie a immédiatement réagi, après l’annonce du décès d’une fillette qui participait au « jeu du foulard » sur le réseau social TikTok. Rome a décidé de bloquer l’accès du réseau aux utilisateurs dont l’âge n’est pas garanti. Cette décision intervient quelques heures après l’annonce de la mort à Palerme, en Sicile, d’une fillette de 10 ans, asphyxiée alors qu’elle se filmait avec son téléphone portable sur TikTok.
Or son inscription sur le réseau, très populaire chez les adolescents, « n’a pas été refusée par l’entreprise » malgré son jeune âge, « inférieur aux 13 ans minimum prévus par la plateforme », souligne l’Autorité de protection des données. Antonella, 10 ans, s’était enfermée mercredi dans la salle de bains de la maison familiale pour participer à un « blackout challenge » sur TikTok, tout en s’enregistrant avec son portable.
C’est sa petite sœur de cinq ans qui a découvert son corps sans connaissance. Transportée immédiatement à l’hôpital des enfants de Palerme par ses parents, elle n’a pas survécu.
Le parquet de Palerme a indiqué avoir ouvert une enquête pour « incitation au suicide ». Le téléphone portable de la fillette a été saisi par les enquêteurs, qui devront déterminer si Antonella était en direct avec d’autres participants, si quelqu’un l’avait invitée à participer au défi ou si elle réalisait cette vidéo pour un ami ou une connaissance.

5- Présidence de la CAF : Augustin Senghor veut rassurer tout le monde

 « Non, ma candidature ne fait pas peur à la Fifa. Sans révéler un secret, je peux vous dire que j’ai discuté à Yaoundé avec son président, Gianni Infantino, de mes projets », a-t-il dit lors d’une conférence de presse.
« S’il y a des doutes, c’est à nous de les lever », a ajouté Augustin Senghor, qui dit vouloir s’ouvrir à la Fifa pour permettre au football africain de faire un bond calcul.
A Praia, le président de la FSF a présenté son programme aux journalistes et à ses homologues des pays de la zone A de l’Union des fédérations ouest-africaines (UFOA) de football.
‘’Depuis 2015, avec l’avènement de la nouvelle équipe dirigeante, avec le président Gianni Infantino, le développement de la CAF occupe une place centrale à la Fifa’’, a-t-il dit.
L’intérêt que suscite la Confédération africaine de football pour l’instance mondiale de la discipline s’est traduit par un ‘’soutien multiforme et (…) substantiel aux actions’’ de la CAF, des fédérations nationales et des unions zonales’’, s’est réjoui Augustin Senghor repris par Seneweb.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.