Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 19 Janvier 2021

1- Victimes d’usurpation d’identité et d’arnaques à son nom : La première dame Marieme Faye Sall dit ses vérités

L’affaire avait été révélée par la commission de protection des données personnelles (CDP).  Un faux compte a été ouvert sur Facebook pour arnaquer les honnêtes citoyens. Son auteur se faisait passer pour la première dame afin de collecter de l’argent au nom de la Fondation servir le Sénégal. L’épouse du chef de l’Etat a réagi sur la télévision publique nationale reprise par igfm.

«Depuis que la fondation a été mise sur pied, je n’ai fait ni Kermesse, ni téléthon. Je n’ai rien fait qui puisse générer de l’argent. Tout cela, pour éviter des situations de la sorte. C’est vrai que beaucoup, qui ont de l’affection pour moi, ont ouvert des comptes. Mais pour éviter tout cela, j’ai demandé à ce que tous ces comptes soient fermés. Dieu sait que ces comptes qu’on ouvre moi je n’en suis pas au courant. Parce que je ne suis pas dans  Facebook, je ne suis pas dans ces choses-là. Vraiment je ne suis pas dedans. Mais, quand quelqu’un a de l’affection pour vous, il peut le manifester sous diverses formes. Donc je les en remercie, mais puisqu’il y a des intrus, je leur demande de supprimer tous ces comptes », a dit Marième Faye Sall.

2- Disparition : Diary Sow serait partie volontairement, selon les enquêteurs français

Contactée à plusieurs reprises sur son portable par la police française au cours des derniers jours, Diary Sow a par ailleurs refusé de répondre aux enquêteurs, révèle Jeune Afrique.

Interrogés par les policiers de la Brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP), plusieurs de ses camarades ont indiqué qu’elle leur avait fait part de son souhait de ne pas retourner en cours à la rentrée de janvier, et de « partir » – sans préciser où. Pour ne pas compromettre l’enquête, la police française leur a expressément demandé de ne pas s’exprimer dans la presse, rapporte le journal.
La famille de la jeune femme, qui a été avisée du caractère volontaire de sa disparition en fin de semaine dernière, refuse désormais de répondre aux journalistes. La question des motivations de la jeune fille reste en revanche en suspens. Les enquêteurs ne disposent pas, pour l’heure, de plus amples renseignements sur les raisons qui ont poussé cette jeune femme brillante à tout abandonner à quelques mois à peine des concours de l’école Polytechnique, de Centrale ou des Mines.

3- Affaire Malabé : « Le prophète » de Kolda en prison

Déféré hier pour séquestration, enlèvement pour fraude, viol sur mineures de 13 ans, acte de pédophilie, consommations de mariage sur mineures, « le prophète » et ses disciples risquent gros, selon le journal Kritik qui fait état de filles mineures qui auraient été volées  en Guinée-Bissau et en Mauritanie.

4- Dossier Boubacar Sèye : Le procureur demande  l’ouverture d’une information judiciaire

Selon les informations  de Libération, le parquet compte demander l’ouverture d’une information judiciaire contre Boubacar Sèye. Une démarche que les avocats de ce dernier considèrent comme une manière de faire taire leur client. Déféré ce lundi, le président d’Horizon sans frontières a obtenu un retour de parquet après avoir passé la journée dans la cave du Palais de Justice. Il fera sans doute face à un juge d’instruction ce mardi.

5- Etat d’urgence et couvre-feu à Dakar et Thiès : Antoine Felix Diome actionne les gouverneurs pour prolonger les mesures de 8 jours

« Le 6 janvier dernier le Président de la République, Macky Sall a proclamé l’état d’urgence qui a débuté le 6 janvier à minuit. Donc pour compter, on commence à partir du 7 janvier. Ce qui donne donc comme résultat que le couvre-feu ainsi que l’état d’urgence devraient prendre fin aujourd’hui. Maintenant, je l’ai expliqué sur votre plateau avant la loi de 1969 qui a été modifiée et qui a donné naissance à un troisième régime. Lequel vise à gérer les catastrophes naturelles et sanitaires. Mais, comme toute loi, elle a un processus avant son entrée en vigueur, une fois qu’elle est votée, elle est envoyée au présent de la République pour qu’il prenne ce qu’on appelle l’acte de promulgation qui doit être pris demain. Et en attendant l’entrée en vigueur de ce 3e régime qui vise, à proclamer, dans un premier temps l’état de catastrophe sanitaire mais ensuite de permettre la protection des populations, sous ce nouveau format que les gouverneurs de Dakar et de Thiès ont été instruits de prendre des arrêtés qui produisent les mêmes effets pendant cette période de 8 jours. Ce qui voudrait dire que les gouverneurs vont assurer cette transition. Une décision prise par les autorités, pour ‘’respecter l’État de droit’’, au Sénégal, a déclaré Antoine Félix Diome sur la Rts.

Mais, en croire Ngouda Mboup constitutionnaliste, l’état d’urgence est fini depuis avant-hier à Minuit. L’état devait faire au moins un communiquer pour en informer les populations. « Il y’a un vrai problème de communication à constater l’attitude de l’Etat. Dans un Etat de droit, les gens ont droit à l’information surtout dans cette situation pandémique ou nous sommes. L’Etat d’urgence, ainsi que toutes les mesures prises avec sont terminées avant-hier à minuit » a précisé Ngouda Mboup sur RFM.

6- Actu internationale

  • Vaccin Covid-19 : L’Europe met 556 milliards sur la table pour les pays pauvres

    La Team Europe (Commission européenne, Etats membres de l’Union européenne et Banque Européenne d’Investissement BEI) a annoncé lundi avoir octroyé un appui de plus de 556 milliards 750 millions FCFA (850 millions d’euros) en faveur de l’initiative mondiale Covax. Un communiqué transmis à l’APS rappelle que Covax ‘’a pour objectif d’accorder à des millions de personnes dans 92 pays d’Afrique, d’Asie, des Caraïbes et du Pacifique, ainsi que dans les pays du voisinage oriental et méridional de l’Europe, un accès équitable à un vaccin efficace contre le Covid-19’’. Il ajoute que la Team Europe ‘’poursuit ainsi son engagement en vue d’accélérer les efforts déployés au niveau mondial pour maîtriser la pandémie, en assurant la distribution à grande échelle d’un vaccin efficace’’. 
  • A J-1 de l’investiture de Joe Biden : La capitale américaine barricadée

    Quand le cœur des institutions démocratiques américaines se transforme en véritable camp retranché. C’est dans une capitale désertée, quadrillée par l’armée, que Joe Biden et Kamala Harris vont prêter serment mercredi et devenir président et vice-présidente des États-Unis.
    Toutes les dispositions en matière de sécurité ont été prises à Washington – ainsi que dans d’autres villes américaines – pour ne pas revivre le 6 janvier, où le Capitole avait été pris d’assaut par des partisans de Donald Trump. « Ici, dans le district de Columbia, les choses semblent s’être plutôt calmées », explique le Capitaine Tuer, de la garde nationale du Maryland. « La situation est sous contrôle, mais nous restons en mesure de réagir à tout ce qui pourrait se présenter. »

7- Actu sports

  • Messi au PSG : Le club parisien est sur le dossier

    « Les grands joueurs comme Messi seront toujours mis sur la liste du PSG… Mais ce n’est bien sûr pas le moment d’en parler, ni d’y rêver. Mais on est assis à la grande table de ceux qui suivent le dossier de près », a confié le directeur sportif  du PSG Léonardo.
  • CAF : Issa Hayatou intronisé président d’honneur

    Ancien président de la Confédération africaine de Football, Issa Hayatou a été intronisé président d’honneur de la CAF, vendredi 15 janvier, à la veille du coup d’envoi du Chan organisé au Cameroun. C’est une sorte de réhabilitation pour celui qui avait quitté ses fonctions sur une défaite qui avait fait beaucoup de bruit, selon wiwsport.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.