Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 10 Janvier 2021

1- Décès de sommités et d’autorités : La série noire continue

C’est un véritable week end noir que le Sénégal a vécu avec 13 décès samedi, un record jamais atteint et 6 ce dimanche. En plus de ces chiffres effarants, notre pays a perdu 3 sommités dans leurs domaines : 2 professeurs d’université et l’un de ses plus éminents économistes. Ibrahima Diouf directeur du bureau de mise à niveau des entreprises, économiste réputé est décédé ce dimanche.

Hier, le pays pleurait la perte de Gaye Daffé professeur  à la Faculté des sciences de gestion (FASEG) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, le défunt était également chercheur au Consortium pour la recherche économique et sociale (CRES). Quelques heures après, disparaissait le père du système LMD, le Prof Abdou Karim Ndoye Philosophe, professeur titulaire des universités, appelé Monsieur LMD tellement il connaissait cette réforme en tant que directeur de la Réforme à l’Université Cheikh Anta Diop.

2- Lutte contre la pandémie : Après Porokhane, les autorités mourides reportent le Magal de Mbacké Cadior

Commémorant la venue au monde de Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké ibn Khadim Rassoul, le Magal de Mbacké Cadior a été reporté à une date ultérieure à cause de la recrudescence du Covid-19. La décision a été prise par son khalife Serigne Moustapha Mbacké, selon le correspondant de seneweb.

3- Les étudiants sénégalais de France dans les rues à la recherche de Diary Sow

L’association des étudiants sénégalais établis en France a lancé, depuis ce dimanche matin, une campagne de distribution de flyers et d’information dans les rues du XIIIe arrondissement de Paris, pour retrouver Diary SOW disparue depuis plus d’une semaine. (avec le Soleil digital)

4- Pandémie et écoles : Le ministre de l’éducation nationale décaisse 1 milliard et  distribue 5 millions de masques

Le ministre de l’éducation nationale Mamadou Talla a publié un communiqué pour annoncer, que face à la recrudescence de la pandémie, les écoles et établissements scolaires doivent particulièrement se conformer aux mesures barrières. Ainsi, Mamadou Talla exhorte à plus de rigueur et de vigilance dans l’espace scolaire.
Le ministre indique qu’une dotation supplémentaire de 5.000.000 de masques destinés aux écoles et établissements scolaires des 16 académies est prévue pour endiguer la propagation du virus.
Il est également prévu un appui d’un montant de 1.056.405.500 francs Fcfa aux écoles et établissements publics et le transfert opéré à toutes les structures du niveau déconcentré dans le cadre de la gestion budgétaire contre la pandémie.

5- Survie de la Lutte : Les lutteurs partagés entre le huis clos et le pay-per-view

Ils veulent coute que coute renouer leurs ‘’nguimb’’. Les lutteurs, invités sur le plateau de Pape Cheikh Diallo de la TFM,  veulent que l’Etat trouve des solutions pour qu’ils puissent lutter au plus vite. Mais la solution du huis clos ne semble pas les arranger.

Le nouveau roi des arènes Modou Lô assure que «  le huit clos n’est pas la meilleure solution parce que cela n’arrangerait pas les promoteurs qui comptent sur la vente des billets pour s’en sortir ». D’un autre côté Gris Bordeaux propose le pay-per-view, c’est-à-dire que le combat sera à huis clos mais vendu par code aux amateurs pour qu’ils puissent le regarder sur leurs écrans.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.