Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 4 Janvier 2021

1- Série de disparitions  d’autorités : Décès de Mme Bousso Diaw Fall seule femme membre du Conseil constitutionnel

L’annonce de son décès, ce lundi matin, a fait l’effet d’une bombe dans le milieu judiciaire et de la protection des droits de la femme et de l’enfant.  Mme Bousso Fall était jusqu’à son décès, membre éminent de la Conseil constitutionnel. Connue pour sa rigueur, son professionnalisme et aussi pour son engagement dans la cause de protection de la femme et de l’enfant, Mme Bousso Fall est sortie de Enam en 1981. La défunte a été procureure,  directrice de l’éducation surveillée, et avocate  générale à la Cour d’Appel, avant de rejoindre le Conseil constitutionnel. Elle avait 68 ans.

2- Collecte de fonds / Aymérou Gnigue répond à Sonko : «dans un monde en plein péril sanitaire, où le péril jihadiste est à nos frontières, il serait hasardeux de laisser prospérer des initiatives enfantines où la provocation l’emporte sur l’esprit de responsabilité…»

Le président du groupe parlementaire Benno bokk yaakaar rappelle que les lois 81-17 et 89-36 ont «clairement défini les limites» de financement des partis politiques que sont les cotisations de leurs membres, les dons et legs de leurs membres et sympathisants nationaux et les bénéfices tirés de leurs propres manifestations. «Ce champ exclut tout étranger installé au Sénégal et en dehors du territoire national. C’est pourquoi tout «appel de levée de fonds internationale» ne peut s’inscrire que dans l’illégalité la plus parfaite», a dit Aymérou Gningue au Quotidien. Le député approuve la démarche du ministre de l’Intérieur. «Tout Etat qui se respecte doit avoir un contrôle rigoureux sur les flux financiers qui inondent son marché. C’est une question de souveraineté nationale, de sécurité publique et de viabilité de notre système économique», souligne-t-il. Le responsable de l’Apr estime que «dans un monde en plein péril sanitaire, où le péril jihadiste est à nos frontières, il serait hasardeux de laisser prospérer des initiatives enfantines où la provocation l’emporte sur l’esprit de responsabilité qui doit caractériser nos hommes politiques».

3- Refus de payement des redevances audiovisuelles : Pour le DG de l’ARTP toutes les télés et radios doivent payer et met en garde contre la politisation de la procédure légale

« Face aux actes sus rappelés, les acteurs concernés n’ont pas adopté les mêmes comportements en cela que certains ont préféré ouvrir des négociations avec l’ARTP, d’autres, avec des relents politiques, ont opté pour la défensive en travestissant ainsi la véritable portée des dispositions juridiques ci-dessus rappelées et en essayant de donner aux actes posés par le régulateur, une coloration partisane.

C’est la raison pour laquelle, l’ARTP tient, par le présent communiqué, à rétablir la teneur juridique des actes posés tout en mettant en garde, les personnes qui lui prêtent des intentions scélérates, qu’elle n’hésitera pas à user des moyens de droit à sa disposition, pour que les propos diffamatoires récemment prononcés à son endroit, soient sanctionnés à la mesure de leur gravité », menace le Directeur général Abdoul LY.

4- Fédé de Foot : Mady Touré dépose sa candidature contre Augustin Senghor

Celui qui prône depuis un moment maintenant un renouveau pour le football sénégalais, Mady Touré, est officiellement candidat à la présidence de la FSF. C’est par un communiqué que le Président Fondateur de l’Académie Génération Foot a déclaré officiellement sa candidature pour diriger l’instance suprême du football sénégalais. Définissant sa candidature comme un signe d’espoir, Mr Touré déclare, dans le communiqué exploité par wiwsport, que c’est cette espérance qui motive l’ambition de porter les rênes du football sénégalais.

Il promet de porter le football sénégalais à la plus haute marche et l’inscrire au Panthéon des grandes nations du continent. Une démarche qui promet aussi la rupture et le progrès dans le football du pays. Parce que pour lui, dit-il: « Il nous faudra également transformer nos clubs et nos équipes nationales en entités économiques fortes, dotées d’infrastructures performantes afin qu’elles soient en capacité de rivaliser avec les meilleures équipes du continent. »

5- La Guinée démarre la vaccination anti-Covid-19 : Le ministre de la défense prend en 1er la dose du vaccin Russe Sputnik V

« La Guinée procède à ses premières vaccinations. L’exemple par le haut. Sputnik V. En tant que généticien, je fais entièrement confiance au progrès de la recherche et de la science. Nous vaincrons la pandémie, tous ensemble», a publié le ministre d’Etat chargé des Affaires présidentielles, ministre de la Défense, Dr Mohamed Diané. Pour l’instant, il est la seule autorité à avoir déclaré qu’elle a pris le vaccin.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.